601259_161266764022616_269370808_n

Qui n'a pas eu envie de partir sur une île lointaine, perdue, isolée du reste du monde, là ou personne ne peut nous appeler, nous voir, venir nous chercher ?

Qui n'a pas eu envie d'être enfin tranquille, célibataire et sans enfants (je hais les enfants lorsqu'il pleut, vente et qu'ils courent partout dans la maison en jouant au mieux à saute mouton. Je peux même pas les brader pour le prix de 3 sushis, ils ne sont pas comestibles) ? Qui n'a pas eu envie de prendre le large en voyant sa moitié vautré dans le canapé, comateux de sa soirée entre potes (et en plus il a enfilé le vieux survêt', le détail qui  devient mortel).

 

Alors hein QUI ????? Levez les mains, je compte.. Ah oui quand même, ça fait beaucoup là pour une île perdue au milieu de la mer du Japon !

Bon d’accord, je surfe sur la caricature mais il faut ce qu'il faut... Parce que lorsque vous aurez entre les mains cette Bande dessinée, vous vous précipiterez chez votre tour-opérator avec une envie folle et inconsciente de découvrir des terres d'aventures pittoresque et embarquer pour MANABE SHIMA.

Manabéshima-06

MANABE SHIMA, MANABE SHIMA. Quelle beauté ce nom : ça fond dans la bouche, nous fait penser aux îles pittoresques du pacifique asiatiques, nous ramène automatiquement vers les contrées mystérieuses et poétiques, des traditions zen... Ah MANABE SHIMA.

MANABE SHIMA... voilà c'est foutu, je suis repartie. Mon âme aventureuse a repris le dessus. J'ai rechaussé les waraji/zori, ressorti mon yukata et en route pour ces îles de la mer du Japon.

 

Bienvenue dans l'univers farfelu, poétique de Florent CHAVOUET. Bienvenue à Manabé Shima. 

Alors que trouvons-nous lorsque nous feuilletons un catalogue de tour-opérator made in Japan : "Des îles industrielles, des îles artificielles, des îles sacrées, des îles musées, des îles formol, des îles atoll, des îles balnéaires, des îles bleu-vert, des îles sauvages, des îles sans âge, des îles connues, Shikoku, et mêmes des îles où l'on pêche et l'on boit.... Mais parmi ces miettes de terre, il y a Manabé Shima, une île dont on parle peu, mais où poussent très bien les poissons". Et comme dit l'auteur" Ça tombe bien, je n'ai rien prévu cet été" .

 

Ce carnet de voyage et d'aventures de Florent CHAVOUET, car cela en est un, est un inventaire exhaustif et désopilant à la Prévert remplit d'un humour taquin et d'un angle de vue loin des clichés nippons. 

 

florent-chavouet-interview

Florent CHAVOUET nous fait découvrir une île de pêcheurs complètement perdue, et nous invite à rencontrer ces habitants et leurs familles atypiques, drôles et sympathiques d'un des coins les plus reculé du Japon. 

Au fur et à mesure de ses rencontres, il nous présente des personnages hauts en couleur et nous plonge dans la vie de tous les jours de MANABE. Et on s’attache vite aux habitants, à leur trait de caractère, leur humour, leur vie. A travers les dessins, nous entrons dans leur maison et nous nous installons à leur table. Le dépaysement est total et oui, on en redemande encore et encore.

C'est truculent, poétique, astucieux, malicieux, intelligent et sacrément bien dessiné. Florent CHAVOUET manie le crayon et les couleurs comme les maîtres japonais manient le pinceau et le trait noir... C'est fin, détaillée, perfectionniste, caricaturale aussi et je me suis arrêtée plus d'une fois dans ma lecture pour admirer la beauté des croquis, du dessin, de l'estampe... 

 

Allez c'est décidé, je pars découvrir Manabé Shima. Qui m'accompagne ?

 

Pour les plus aventureux, embarquez avec Florent CHAVOUET sur son blog, une île paradisiaque à découvrir. A lire aussi Tokyo Sampo

crayon