29 octobre 2016

" Rose à petit pois" Amélie Callot et Geneviève Godbout

  « Une rose, une marguerite une tulipe », une rose, une marguerite, une tulipe et tout un village, un bistrot au bout du chemin, des habitants et Adèle. Adèle qui confectionne des bouquets qu’elle pose délicatement sur chaque table de son café perdu au pied d’une falaise crayonneuse faisant face à l‘océan. « Une rose, une marguerite, une tulipe » comme ces odeurs florales qui viennent enjoliver la vie du village et le Tablier à pois. Tout en lissant ses cheveux et en illuminant de son sourire et sa bonne... [Lire la suite]

25 octobre 2016

"Vivre près des tilleuls " L'AJAR

    « Elles m’avaient dit la douleur, comme on répand la menace pour mieux la conjurer. Elles m’avaient conté la douceur, sans vraiment la nommer. Elles avaient commenté l’attente, l’impatience, la lourdeur. Je les avais écoutées sans les croire, ne voulant rien imaginer, persuadée que pour moi, tout serait différent. Rien n’a été différent mais c’était mon histoire. Elles parlaient d’amour intense et immédiat, de symbiose et d’instinct. J’ai eu l’impression – dans la sueur, la lutte, les odeurs de corps et de vie –... [Lire la suite]
11 octobre 2016

La 25ème heure du Mans : la première fois

On me demandait récemment quels étaient mes rêves, mes envies, mes projets lorsque j’étais petite. Des rêves ?? Comme tout le monde oui. Mais je profitais bien plus de mes plaisirs et instants, des balles jaunes cognées contre une raquette, des prairies et forêts grandes comme un champ de blé, de ma Loire déjà, que des plans tirés sur une comète. Je ne pensais pas qu’un jour une aventure humaine, celle que je rêvais finalement dans un coin de ma tête, viendrait toquer à ma porte et qu’une fée, une incroyable Charlotte, une... [Lire la suite]
03 octobre 2016

"Repose-toi sur moi" Serge Joncour

    « Parfois à des petits carrefours inattendus de la vie, on découvre que depuis un bon bout de temps déjà on avance sur un fil, depuis des années on est parti sur sa lancée, sans l’assurance qu’il y ait vraiment quelque chose de solide en dessous, ni quelqu’un, pas uniquement du vide, et alors on réalise qu’on en fait plus pour les autres qu’ils n’en font pour nous, que ce sont eux qui attendent tout de nous, dans ce domaine les enfants sont voraces, avides, toujours en demande et sans la moindre reconnaissance,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 13:39 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,