Je me demande depuis un mois comment je vais arriver à capturer ce mot de Lumière, ce rayon de génie qui illumine nos pensées, installe dans nos pièces des guirlandes de bonheur, s’empare de nos cœurs au moment où l’on tombe amoureux. (Crénom : rien à faire mon âme de poète est là).

 

logo amegraphique

Pas d'idée, ou du moins ne pas tomber dans la facilité. Alors j’ai ouvert un livre vagabond, un livre qui nous parle des nuages, de nos tempêtes, de nos demains-hiers, nos maintenants et surtout de nos inconstances besoin de cette part d’humanité que nous avons besoin, cette lumière qui réchauffe les cœurs, les fait battre à l’unisson, parcoure nos corps de gazouillis jusqu’au fond de nos ventres.
J’ai traqué les mots, soulevé la peau des lettres, dépecé les phrases et  trouvé sous la fine couche de papier, le rayon lumineux désiré. Je me suis emparée de mon crayon appareil et ai souligné d’un trait discret la chaleur, les gazouillis procurés.

« Et puis il y a la lumière. Omniprésente. On dirait parfois qu’elle monte de la terre. Avec le bruit de la rivière. Qui lui sert d’escalier. » (Thomas Vinau - Ici tout va bien)

 

IMG_0007

 

 

Christine : Christine c’est le Suisse dans toute sa splendeur. Le côté pétillant, vif, un brin moqueur et toujours ponctuel. Christine, ce rire que j’entends par delà les montagnes, les lacs, les vallées et les plaines. Mais Christine c’est aussi des fois cette face  ombre et lumière, des bisous givrés de sourires.

Christine VF

Céline : petite fée des nuits et des étoiles, Céline nous a fait une surprise digne des soirs de Noël et d’ouverture de cadeaux. Il faut dire qu’elle y a mis du cœur et des paillettes, des lumières et le bonheur en prime. Céline c’est dit, tu es la fée de Noël !

Gaëlle : Gaëlle, que vous dire de plus que je n’aurais pas dit sur Gaëlle. Ma libraire jeunesse, ma bibliothèque marseillaise où je puise mes coups de cœur. Gaëlle, lumière de nos livres, des mots, des petites phrases qui nous touchent, nous font rire, nous illuminent. Moi, tout simplement, Gaëlle j’aime !

gaelle

François : entre ombre et  lumière, entre contraste ensoleillé et astre de la nuit, François nous emmène vers la douceur de sa poésie. Une poésie de Noël posée et un parc qui nous fait sourire. 

Benoit : mon joli coeur d'Avignon, le lucky luke des images qui font boum, le "virevolter" de l'image graphique, des âmes rieuses et des vers (ou verres) de poésie photographiés. Benoit ce trait de lumière à lui tout seul. Des bisous bien sucrés joli coeur (mouarf mouarf)

benoit

Ludivine : Danse sur la vie, danse sur la corde, les pieds en équilibre, pointe et barre. Vivre dans l'instant, sentir ses pas devenir oiseau, illuminer le ciel et devenir flamme de vie. L'instant présent lumineux.

Gwenaelle : les celtes ont encore frappé !! Non seulement on leur connaissait Panoramix et sa potion magique, mais maintenant il y a Gwenaëlle le rire en bandoulière, les semelles au vent et la lumière dans la tête. Car après nous avoir emmenés sur les chemins, dans ses toiles, Gwen nous prédit la bonne aventure pour 2017 !! Allez chiche, à bientôt chez en terre d’ouest !

gwenaelle P

Ennalit : si vous chercher EnnA le matin, vous la trouverez à cou(r)p sûr sur les routes et chemins munis de son dossard rose et de ses baskets ailées de marathonienne. C’est que quand elle ne lit pas, EnnA court. Et quand elle court, elle image, elle boit, elle vit. Elle vibre. Et la lumière ressentie n’est jamais aussi belle que lorsqu’on en ressent ses vibrations. 

Laetitia : Noel, joyeux Noël, bons baisers de …. chez Laetitia. Ce soir on éteint la télé, ce soir ensemble on va chanter… Et croyez moi chez Laetitia, chanter n’est pas un mot vain. Préparez la voix, faites teinter les lumières, ce soir, chez Laetitia ça va swinguer !

 

laetitia Poche

Blondie Madame : Allez en paix ma sœur !! Mais que j’ai ri, que j’ai ri en lisant ces traits de lumière présents chez notre sainte Blondie !! Que vous dire de plus… Ne pas lire ces mots serait comme se priver de réciter nos prières du soir et de boire le dernier verre de vin prouvant par je ne sais quel miracle, qu’il est raisin divin !! Blondie c’est dit, je t’dore (et oui hein reviens… ressuscite encore) 

Laetitia : chut sans un bruit, la journée s’est couchée pour laisser place à la douce lumière des soirs d’hiver. Les enfants sont au lit, les derniers trucs à faire ranger, plier… laissons place à la douceur et la couette. En place, livre ouvert… c’est parti !

laetitia N 1 lampe

Sylvie… par habitude, Sylvie nous écrit de Bretagne Nord (vous savez le NOoooooooooord) et nous envoie avec sourire, ces embruns et ses rayons lumineux, ses odeurs de mer et ces plages où il fait bon se poser les soirs d’été. Oui mais là on est en décembre, et en décembre, Sylvie aime se réchauffer chez les …. Belges !!! Ah ces celtes, ils ont le don de nous transmettre la lumière et cela quelque soit leur destination, leur contrée. Vive l’aventure !

sylvie PF

Marion : Pour une surprise, c’est une surprise. Marion, nouvelle petite dernière, Marion et Maurice, Maurice et Marion. Et bien je peux vous le dire… je crois que mon chat serait heureux d’accueillir ce roi des films, cet acteur qui aime jouer avec la lumière et revêtir son habit d’écailles à paillettes. Merci Marion et maintenant que tu es entrée dans la famille, on te kidnappe !  

Valérie : il y a des personnes que je connais depuis plus de 30 ans, des personnes avec qui j’ai usé non pas mes fonds de pantalons ou de jupes, mais mes fonds de chaussures, mes sourires de vie, mes traits de lumières, des chapitres et chapiteaux de rire. Il y a des personnes et puis il y a toi. Toi et eux que j’ai vu et vois grandir. Pour ta présence aujourd’hui…. mon immense merci à toi mon amie. Et des bisous en vrai très très vite (au moins pour ton anniversaire qui est dans quelques jours… et te dire que malgré tout tes soins apportés tu demeures de quelques mois toujours plus vieille que moi (cruelle je suis !!!!!))

Valérie

Manika : il y a chez Manika ce respect, cette douceur, cette bienveillance que j’aime. il y a chez elle, ce regard, ces mots que je lis et qui sont brins de vie, paroles méditatives. Alors juste pour ces quelques mots, ces amegraphiques partagées, merci Manika.  

Clodine : Clodine est notre farfadet des mots et des images, notre aventurière des bords ligériens, des campagnes au long cours et des mots qui s’écrivent sur un carnet, un papier, dans des livres ou sur des feuilles qui s’éparpillent au quatre vents. Clodine est une poète et pour elle chaque petit bout de vie est lumière

clodine

Martine : je ne pouvais pas trouver meilleur nid pour accueillir dès janvier le nouveau visage d’Amegraphique. Martine et son sourire qui vous ensoleille une journée, vous donne envie de partir vous allonger sur une plage sicilienne et de rire de tout et surtout de la vie. Martine… Merci.

 

Depuis septembre, je me dis que c'est the last, le dernier mot, le dernier atelier. Et puis à chaque fois, il y a vous, les dingues, les chouettes, les bons, les doux. Alors Amegraphique va prendre un nouveau visage et tourner sur vos blogs, se présenter, semer vos mots, partager vos envies, vos écrits imagés. A tour de rôle comme une grande farandole et un mot qui se photographie d’un blog à l’autre.
Pour celles et ceux qui le souhaitent vous pourrez continuer à participer via facebook :
AmeGraphique : images d'instant.

En attendant c’est Martine qui reprend l’atelier pour le début de cette année. Rendez vous jeudi 26 janvier chez Les lectures de Martine avec le mot.... tatatammmm NEUF !!

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente et douce année. Une année lumineuse et riante, drôle et remplie de magnifiques instants. Je vous souhaite la vie à n’en plus finir et puis surtout aucune promesse ou résolution à tenir. Des bisous pour chacun d’entre vous (je commence par qui ????? )

 

Lumière
Amegraphique
Le blog du Petit Carré Jaune