Petit Pois couverture

Petit pois est tout petit et cela depuis sa naissance. Tout petit, tellement petit qu’il patauge dans la cuvette d’eau servant à lui faire sa toilette, dort dans une boite d’allumettes. Tellement minuscule que sa maman est obligée de lui confectionner ses habits et d’emprunter les chaussures aux poupées. Tout petit, Petit Pois.

En grandissant, il append à nager tout seul dans l’évier de la salle de bain, pratique la lutte ourson en habit de super héros, escalade sa tour de Légo, marche sur le fil de laine tiré entre les bords de la poubelle, et surtout il conduit sa voiture de course à ressort. Rien n’effraie Petit Pois. Car comme dit l’adage « petit mais costaud ».

Ainsi va sa vie entre jardins à explorer et paysages à rêvasser, imaginer. Doucement Petit Pois grandit à sa vitesse et sans contraintes, heureux d’être lui, un Petit Pois espiègle, un Tom Pouce malicieux, tendre.

Mais arrivent les premiers jours de l’école et Petit Pois réalise « qu’il était trop petit. Trop petit pour sa chaise, trop petit pour la flûte, trop petit pour la gym, trop petit pour son assiette ! » 

« Pauvre Petit Pois, que va-t-il faire, si petit ? pensait son professeur. » 

 

9782330075590_petit-pois_page_1

 

Un superbe album qui donne envie de rencontrer Petit Pois, de le prendre dans ses bras ou te tenter l’aventure avec lui.

Un petit livre d’une poésie ravissante abordant sans fausse note la différence, la volonté, la beauté qu’il y a en chacun de nous, l’insatiable envie de trouver son chemin et de faire de sa vie un dessin, des mots, un art de vivre.
Le graphisme de Sébastien Mourrain est d’une très belle poésie. Il accompagne tout en douceur, couleurs, en dégradés de vert, et tendresse les mots de Davide Cali. Tout en rondeur, en petit détail, il nous amène à hauteur de ce Tom Pouce-Petit Pois et nous fait prendre la mesure de sa petitesse et sa grandeur d’âme. C’est beau, c’est tendre, malicieux et insatiable aussi.  

Bref quand un Petit Pois est aussi bien réussi cela donne juste envie de devenir son propre artiste, l’artiste de sa vie. 

« On n’est jamais trop petit pour être un grand artiste. »

 

Petit Pois
Davide Cali et Sébastien Mourrain
Actes Sud Junior

58701_capture