004877775C’est le retour des vacances. Les tongs encore aux pieds, le sac sur le dos et Lapin encore dans la main, Ulysse a encore un peu d’eau dans les yeux et sa sœur, des vagues à l’âme.  C’est que c’est dur cette première journée, c’est dur d’accepter la fin des vacances. Le retour à la maison.
Le lézard qui sommeillait sur l’escalier, s’en va se cacher à l’approche des enfants qui reviennent. Sur l’herbe, le seau, les claquettes et l’arrosoir sont posés à côté du sac de plage. Dans les chaussures, les dernières graines de sable se dispersent.

Cafard.

Alors pour se remonter le moral et essayer de revivre ces jours où la plage s’élargissait devant les yeux, Ulysse et sa sœur décident de semer ces graines de sable recueillies au fond de sandales.

 « J’ai recueilli des graines de sable, je ne veux pas les jeter. Viens, on va les semer.
Oh ! Qu’est-ce qui va pousser ? »

 Et c’est parti pour voir le résultat de graines de sable semées.  Peut-être qu’un champ de parasols jaunes saluera le soleil. Ou une forêt de moulins à vent fera office d’éoliennes qui donneront le souffle aux bateaux et gonfleront leurs voiles. Et puis on peut aussi rêver qu’un parterre de glace au citron fleurira ou qu’un château vraiment fort deviendra une citadelle imprenable par la marée. Et pourquoi pas qu’une vague géante comme à Hawaï qui nous donnera la possibilité de faire de la planche, surfer. On peut tout imaginer. L’été ne fait que commencer.
Et  une fois fatigués par tous ces jeux, Ulysse et sa sœur se poseront sur la plage, allongés sur la serviette, des rêves pleins les yeux et de la poudre d’or filant entre les doigts.  

img-grainesdesable

 

S’il vous faut avoir un livre jeunesse pour vos vacances, un joli album illustré pour vos têtes blondes, brunes ou rousses avant de partir sur la route, c’est celui-là.  

A partir d’une poignée de grains de sable retrouvé au fond d’une chaussure, tout un monde se dessine sous nos yeux. Un univers à la Prévert, une hymne au bonheur, la joie et la nostalgie des souvenirs de vacances, du soleil, du sel, de la mer et du soleil. 

Les dessins au crayon de papier, à la mine noire et grise glissent avec douceur sur le papier à grains. Avec tendresse, un peu de nostalgie, on entre dans l’univers de Sybille Delacroix. Le jaune sublime avec une incroyable énergie dresse ce petit monde imaginé. C’est de la petite poésie, un bonheur tout beau, doux et une force qui donne envie de revenir en vacances, de semer des graines de sable dans un champ, de voir une plage se lever. 

Graines de sable est un bonheur tout simple à partager, à lire à voix haute, à sourire à toutes ces aventures qui naissent dans la tête de nos petites têtes.  

Coup de cœur pour nos souvenirs d’adultes remplis de baisers salés.

 

A découvrir le site de Sybille Delacroix

  

Graines de sable
Sibylle Delacroix
Bayard jeunesse

 

img-index-GDS