Durant cet été jaune carré, j'ai invité des personnes, des auteurs que j'apprécie pour leurs qualités humaines et leur écriture.  Et parce que Kriss FGardaz en fait partie. Cela depuis le début, depuis qu'une histoire de chats est venue jouer sous mes yeux, depuis que son écriture, ses mots sont venus me prendre par surprise, moi qui n'aime pas la Fantasy, les polars... Kriss m'a eu. Et j'en suis ravie.

Alors que pourrais-je vous dire sur Kriss FGardaz que je ne vous ai pas déjà dit ? Kriss est quelqu’un que j’apprécie énormément. Et pour beaucoup. Pour son écriture si humaine, remplie de cette notion de liberté et de vie. Pour tout ce qui fait que l’homme peut devenir bon, vrai, généreux, humble et profondément humain. Pour aussi et surtout ce qu’elle m’a apporté, donné par ses mots, sa trilogie dans laquelle, loin de moi d’y croire ou d’y penser, je me suis retrouvée. Son imagination est telle, qu’elle nous enveloppe, nous expose à des aventures que nous ne n’oserions lire. Kriss est une femme de très grandes qualités et sa première est son humilité. Il y a oui une écriture chez elle. Une vraie. Une qui ne demande qu’à rencontrer un public, à tenter sa chance, à oser s’aventurer elle aussi vers un inconnu, ne plus être seulement un possible, mais un réel. 

13 kriss fgardaz buddléia

 

Lire Kriss FGardaz, c’est entrer dans un univers où l’homme n’est pas tout noir ou blanc mais composé d’une multitude palette de couleurs, de gris, de jaune aussi. Son écriture est faite de silence, de vérités humaines et assassines, de résistances à la noirceur, aux impossibles. Elle tente, elle s’acharne, se cache, se perd, revient. Pour notre plus grand plaisir. Enfant, monde fantastique, polar, mais aussi une certaine forme de poésie, Kriss c’est cela, la bonté à l’état pur, la gentillesse à l’état solide, l'humanité par tous les pores de la peau. LIre Kriss FGardaz, c'est se sentir protéger par les plus faibles,les beaux, les fragiles, être fort auprès de ceux qui n'ont que pour richesse celle du coeur. Rencontrez-la, lisez-la et son écriture vous touchera. Beaucoup plus que vous n’auriez osé le croire. Allez-y. Paroles sacrée de Petit carré Jaune. 

Kriss a publié la trilogie des voyageurs du miroir (Les voyageurs des miroirs, Les chats d’argent, Les enfants des géants), et vient de sortir son quatrième roman « Dans le silence des oiseaux » chez L’Astral Editions… et je me demande toujours et encore comment on arrive à passer d’un univers fantastique à un univers polar.

Et celle qui parle le mieux de Kriss : http://marielinedelay.e-monsite.com/pages/mes-amis/kriss-g-gardaz-romanciere.html. Bravo Kriss. Et à très vite pour ma part.

(Lorsque kriss m’a envoyée la photo, j’ai été  touchée par les mots qu’elle y joignait. Des mots qui recelaient un trésor, révélait sa bonté. Kriss ne m’en veut pas mais ces mots… je les garde pour moi. Ils sont notre amitié, ce qui fait que le carré jaune existe aussi grâce à toi, ce qui fait que grâce à toi, j’ai pu continuer ce chemin.) - (Pour le respect de celles et ceux qui ont accepté de publier sur ce blog, les textes et photographies sont protégés par le droit d’auteur. Merci de ne pas les reproduire sans autorisation)


Kriss FGardaz
L’été jaune carré
Le blog du petit carré jaune

 

Manu Chao - Me llaman calle