28 décembre 2017

Gaëlle Pingault "Il n'y a pas Internet au paradis"

    « Sait-on seulement à quel point il est facile de détruire des hommes ? Des êtres sans histoire et sans fêlure particulière ? Des hommes solides, bien campés sur leurs jambes, qui en ont déjà vu dans leur vie et à qui on ne la fait pas ? Des hommes au clair avec eux-mêmes et bien dans leurs pompes ?Je ne suis pas sûre que tout le monde ait bien conscience du degré de vulnérabilité de l’être humain.Peut-être, sans doute, est-ce aussi bien ainsi. Au moins, ceux qui n’ont pas connaissance de cet... [Lire la suite]

25 décembre 2017

Celles qui regardent (carnet des maisons) Marcelline Roux

  « Au début, ils ont l’âge de vouloir une maison : un lieu pour planter des arbres et attendre la lumière du soir. C’est simple. Ils ont évalué le montant du prêt, achètent la presse de l’immobilier, commencent à fréquenter les agences et leurs agents : tout va bien. Un soir, ils entendent débarquer un jeune couple dans l’appartement d’au-dessus, et tout laisse à penser que la cohabitation sera difficile : raison de plus pour chercher un endroit calme et tranquille. »    De ce carnet j’ai... [Lire la suite]
24 décembre 2017

Un coup dans le rétro - 4ème rimestre

  Et c’est parti pour un 4ème trimestre sous le signe e l’automne et des feuilles qui se ramassent à la pelle. De très belles découvertes notamment un coup de cœur pour un roman italien « Ouvre les yeux », une Isabelle Flaten en grande forme, des bandes dessinées qui m’ont prises en flagrant délit de fan de Lupano et des 68 premières fois toujours aussi surprenant.      Dimanche en poésie, dimanche en photo    Sans Abuelo , la petite (Cécile Guivarch) : Cecile Guivarch nous parle... [Lire la suite]
23 décembre 2017

Un coup dans le rétro - 3ème trimestre 2017

Un troisième trimestre estival, bon comme un été jaune carré, bon comme trois passés à vos côtés, vous qui avez bien voulu déposer vos textes, vos mots, vos sourires, vos cartes ici. Un été bon comme vous, bon comme les livres croisé, lu, relu pour certains. Et bon comme toutes ces amitiés croisées.       Ma bib à lire    La cucina d’Ines (Philippe Fuaro) : Prenez un écrivain, fils d’immigré italien, qui a toujours eu en mémoire son père dans la cuisine, l’image du torchon jeté sur l’épaule, la... [Lire la suite]
21 décembre 2017

Un coup dans le rétro - 2ème trimestre

Petite suite de l’exploration de cette année 2017 avec de très belles découvertes et de belles surprises…     Dimanche en poésie, dimanche en photos   Si je suis de ce monde (Albane Gellé) « Tenir des billes des cailloux pour les plus grands trésors de vie à emmener île déserte ave des cœurs décorés et les phrases toutes les phrases enfants vieillards encore debout. » De bronze et de souffle, nos cœurs (Jeanne Benameur et Rémi Polack) : La force de Jeanne Benameur est de nous faire ressentir cette... [Lire la suite]
20 décembre 2017

Vendredi 15 décembre 2017 - Lettre à

Lettre aux 68 premières foisLettre à Charlotte    Il y a des moments dans la vie qui sont des moments de grâce de volupté infinies, d’une générosité et d’une tendresse débordantes. Il y a des instants où les émotions se vivent, intensément, insatiablement. Et nul n’aurait pu croire cela il y a 5 ans. Nul n’aurait pu me dire que cette amitié qui est née sur un réseau social, autour d’un blog et d’une rencontre dans un grand salon littéraire (renforcée par les accidents de la vie), m’aurait donné l’incroyable chance... [Lire la suite]

18 décembre 2017

Un coup dans le rétro - 1er trimestre 2017

    Allez c’est parti pour la rétrospective annuelle et comme je n’aime pas faire de classification ou du moins donner des notes, je vous laisse libre de piocher comme votre cœur vous le murmure. Bienvenu dans votre bibliothèque, chinez, regardez, lisez, aimez, détestez, partagez, riez… et surtout continuez de lire. Continuez de savourer les mots, leurs puissances, leurs beautés, leurs douceurs, leurs vérités, leurs mensonges, leurs cris, leurs bulles, leurs couleurs, leurs silences mais surtout et avant tout… leur vie. ... [Lire la suite]
13 décembre 2017

Phicil et Drac "Le petit rêve de Georges Frog"

  Georges Rainette, petite grenouille française au teint vert-clair de lune, n’a qu’un seul rêve. Devenir musicien de jazz mais n’importe quel jazz, le jazz des plus grands, celui des Ellington, des Basie, CallowaY ou encore Bud Powell,  Dizzy Gillepsie ou Coltrane. Celui qui a une âme, transporte des émotions, n’est pas qu’une pâle imitation du jazz traditionnel, paillette, orchestre et flonflons. Georges veut être  pro, monter sur les plus grandes scènes et arpenter les routes avec son piano parlant, son Band,... [Lire la suite]
12 décembre 2017

Ilya Green - Robert Louis Stevenson " Petit jardin de la poésie "

  Dans mon jardin, il y a de la poésie. Des fois je ne comprends pas tout où du moins les mots s’éparpillent dans la cours. Ils binent, sarclent, germent, éclosent et forment une ribambelle de tiges, de fleurs ou de roseaux. Ils enflent, s’épanouissent et deviennent une jungle, une mer à découvrir, à traverser. Mon jardin se compose de rêves à explorer, de rivières imaginaires et de peuples à rencontrer. De la fenêtre de ma chambre, j’entrevois les passants qui le regardent s’épanouir. Aurait-il envie de jouer avec moi, de me... [Lire la suite]
10 décembre 2017

Mélanie Chappuis " Ô vous, soeurs humaines "

  Je ne vais pas vous faire de secret mais Mélanie Chappuis et moi, on  se connait depuis un bout de temps déjà. J’ai lu, je crois quasi tous ces livres… j’ai dévoré tous ces romans, en cachette, sans rien dire, en sentant battre mon cœur, beaucoup d’ailleurs, sur sa magnifique Frida ou encore son sublime Des baisers froids comme la lune, sur cette Maculée conception qui m’avait fait entrer dans son royaume des mots et des femmes, sur ces deux textes qu’elle m’avait offert pour des étés jaune carré endiablés,  deux... [Lire la suite]