1 loulou

 

2 loulou erwan

 

4 loulou erwan c est le pied

 

5 carré coeur

 

 

J’ai rencontré Loulou Robert lors de la deuxième édition des 68 premières fois. Pour être sincère, on ne peut pas dire que je sois tombée en émoi devant Bianca, mais j’ai aimé le personnage, et encore plus maintenant. J’ai aimé l'auteure, la personne, cette personnalité sensible et à la fois forte, cette femme qui donne sans chercher à prendre, qui offre sans chercher à compter, cette femme qui d’un sourire, nous amène à penser que le monde est bon, généreux, simple et surtout humain. 

Oui j’aime Loulou Robert pour ce qu’elle est : elle. Simplement elle. Une femme, cette femme. Et lorsque je me penche sur son roman qui sortira à la rentrée de septembre, j’ai raison de croire que malgré nos différences, on peut aimer quelqu’un pour ce qu’il est : soi, lui, elle.  

Merci Loulou et merci à celui qui  s'est invité dans cet été jaune carré. Merci Erwan Larher, quelqu’un que j’aime profondément aussi. Merci pour vos sourires, votre douceur et tendresse, vos rires et votre amour, votre regard et écoute, votre malice et espièglerie. Merci d’être aussi généreux, d'être aussi humain. Merci d’être vous. Des dingues, des bons, des tendres vivants ! (et puis avoir envie de reprendre avec vous « est ce que tu viens pour les vacances ? » Juste pour le fun et les rires qui s’en suivraient, et pour un souvenir doux d’une envolée des livres à Châteauroux en 2016)


(Pour le respect de celles et ceux qui ont accepté de publier sur ce blog, les textes et les photographies sont protégés par le droit d’auteur. Merci de ne pas les reproduire sans autorisation)


Loulou Robert
L'été jaune Carré