product_9782072819896_195x320

Chère Nathacha Appanah 

 

Je viens de terminer votre recueil de chroniques, Une année lumière, que vous avez publié de janvier à décembre 2017 dans le journal La Croix. Des chroniques qui chaque semaine me mettaient en liesse, en « émotions », m’interrogeant moi aussi sur ce monde, sur ce regard que vous y posiez et que vous me donniez, m’offriez, sur cette vision qui moi-même me bousculait, m’arrêtait, me télescopait. 

Que vous dire que vous ne saviez déjà ? Que vous dire que je n’oserai pas ?  

Une année lumière. Une année avec vos mots comme des précieux moments qui nous font, me font prendre conscience de de notre regard, du regard, de la tournure de ce monde, de ce qu’il devient, de ce que vous en tant qu’écrivaine vous nous donnez à comprendre. De la beauté de la vie.

Mais au-delà de ces mots, de ce que vous nous donniez à voir, s’interroger, méditer sur cette place que nous occupons, sur l’immigration, les migrations, le rejet, la littérature et sa force, la pensée, le monde politique et la politique tout court, la solarité d’une ile, la votre…, au-delà de vos chroniques, ce que j’ai aimé, c‘est avant tout vous lire, vous retrouver, retrouver votre plume, votre écriture, ce qui fait que j’aime vos romans, j’aime ces moments où tout s’arrête lorsque je vous découvre.

Votre écriture.

Une année lumière est un rendez-vous que vous m’avez donné, un rendez-vous entre vous et moi, entre  vos mots et ma lecture, entre votre poésie et ce qui vient me chatouiller le cœur, m’emporter dans vos phrases et vos pensées. C’est peut-être cela et avant tout. Mais il est plus facile de l’écrire que de vous le dire. Plus facile à concevoir en mots qu’en de vaines paroles.

Votre poésie. 

Nathacha Appanah, votre écriture est poésie, vos mots sont poésie. Pas une poésie que nous apprenons à l’école, en vers bien réguliers. Non. Elle est poésie dans l’esprit, de l'esprit, celle de la philosophie, , celle de lumières, celle qui nous aide à penser, à réfléchir, à nous tourner vers d’autres que nous, à avancer, à regarder et entendre d’autres paroles qui nous font comprendre ce monde, le notre.
Vous êtes parmi ces grands qui nous procurent des  émotions, des attrapes-souffles, des respirations-expirations, entendre les silences et les cris du monde, des petits riens qui nous préservent des grands vides, des grands souterrains et fossés. Chaque mot posé fait parti d’un univers, le vôtre, votre grâce sensible. Et c’est dans ces mots et phrases que cette année lumière apparait, dans ces questions sans réponse que vous nous apportez, nous positionnez, nous interrogez. C’est dans vos questions qu’apparaissent les nôtres, celles qui  tressent nos vies, installent nos réponses, nous poussent à avancer.

Je reste attacher à vos romans, à vos histoires mais Une année lumière revêt pour moi, une profonde envie d’arrêter le temps, de vous retrouver dans ces moments où chaque semaine vous m'installiez. L’émotion, la sincérité et la simplicité. Votre musique. Vous me bousculez dans mes raisonnements, me confortez dans mon humanité, dans cet altruiste qui borde mes sentiers, dans ce monde que j’aimerai, dans ce monde que j’aime, dans la reconnaissance que j'attache aux autres, à l'autre. Dans vos mots et votre écriture.

Pour cela Nathacha, je vous remercie de nous avoir donné ces rendez-vous, d’avoir partagé vos doutes et votre sincérité, vos peurs et vos raisons. Je vous remercie. Je vous remercie car ces mots, vos mots, je les attendais. Comme on attend ce qui est précieux, ce qui est beau, ce qui est émouvant, ce qui se lit dans le silence et se respecte, se partage dans nos vies mouvementées, se pose et nous font avancer. 

Merci Nathacha.
De tout mon cœur.
Merci.

Il n’est pas besoin d’en écrire plus pour vous dire qu’on peut aimer une auteure, une écrivaine pour ses mots, son écriture, ses pensées et sa poésie. Pour ce qu’elle nous offre, nous lecteurs. Il n’est pas besoin de parler pour laisser au silence sa vérité et sa profonde sincérité.

 

Une année lumière
Nathacha Appanah
Gallimard

44221419_2097390927242199_4244929969223892992_n