9782924332047_large

« Ce matin-là, monsieur James oublie d’embrasser madame James avant de partir au bureau. C’est un matin de pluie tout gris. »

 

Ce matin il pleut et cela met franchement de mauvais poil Monsieur James qui en oublie d’embrasser sa femme avant de partir travailler. Pensez donc, sortir de la maison sous la pluie, une valise dans une main, le parapluie dans une autre, les souliers sautant de flaques en flaques, il y a mieux pour commencer  une journée ! Alors oui, ce matin il a oublié d’embraser Madame James. Il a oublié parce que c’est un matin tout gris de pluie, tout gris de mine, tout gris de soucis. Un matin de pluie. D’ailleurs même le chat ne veut pas sortir. C’est pour dire ! Sale condition météorologique.

La pluie ça fout le moral en l’air, ça rend le cœur tout chamallow et les idées noires comme la suie. Ça fait grogner, voir pas plus loin que le bout de son nez, commettre les pires mots, colères, bêtises, se défouler sur les autres.

8062f26c6954c92848ade4a7eddaa0e2

Et quand la journée commence par l’oubli du bisou à Madame James, il en faut de peu pour le reste de ce jour se passe diablement mal. Il en faut de peu pour que toute la maisonnée se comporte en gouttes d’eau qui feront déborder le vase et rendront le moral renfrogné. Une tâche sur la chemise de Jonathan au petit déjeuner et c’est la dispute assurée, un réveil un poil tardif de Sally, la sœur, et c’est l’exagération qui rend les poings fermés de Jonathan, un imper original et Marjorie, l’amie de Sally, s'en prend plein la tête. Un jeu avec des jouets qui ne lui appartiennent pas et voilà qu’Eddie, le petit frère de Marjorie, s’en prend au chien Charlot qui lui n’a rien demandé. Mais alors rien du tout.

« A cause de ça et parce qu’il ne peut pas aller Jouer dehors sous la pluie, Eddie va dans sa chambre et chasse de son lit le chien Charlot qui dormait là. » 

Bref quand tout va mal, tout va mal.
Quand tout est gris, rien ne sourit.

Decoupage-GG-MAUVAISPOILS-13-2

C’est bien connu, les chats ne font pas des chiens et le gris ne se transforme pas en bleu sourire. C’est dans les livres de sorcellerie qu’on peut faire changer les choses, rendre les petits désagréments quotidiens en bouquet de roses. Cela se saurait si d’un trait on pouvait changer l’ordre des choses, faire d’un matin pluvieux, une soirée lumineuse. Cela se saurait si  d’un simple mot gentil, une partie de rigolade, quelques chatouillis et un chien un brin farceur, d’un seul coup la grise mine se changerait en sourires et gentillesse.


Oui cela se saurait…
Cela serait bien trop facile !
Alors qu’il est si facile d’être de mauvais poil, lorsqu’il fait gris, gris pluie. 

Qui ne connait pas le trait délicat et on pourrait presque dire désuet, charmant de Geneviève Godbout. Il y a chez elle ce côté rétro, cette douceur et tendresse pour les dessins qui se fabriquent, développent l’histoire tout autant que l’écriture par elle-même. Il y a ce dessin qui surprend, se laisse croquer, où la pastelle et les crayons de couleurs deviennent les outils qui fixent le temps, déploient la palette de couleurs et matières. Il y a ces traits, généreux, expressifs qui ouvrent les expressions, laissent place aux émotions,  aux visages et attitudes. Tout se dit en quelques mots et surtout figures. Tout se dessine avec simplicité, quasi épurée laissant place aux personnages.
L’histoire de Charlotte Zolotow permet de mettre en lumière la pensée positive, cet effet miroir qui joue les uns sur les autres et peut rendre une journée de mauvais poil en une journée extraordinaire par la gentillesse, les sourires et les rires.
 

Un vrai petit livre qui fait du bien. Un vrai petit livre qui donne envie de chausser ses bottes et d’aller chanter sous la pluie, de patauger dans la gadoue et de revenir les joues bien rouges avec l’envie irrésistible de faire un bisou sur la joue.

« Charlot, lui, n’a rien à faire de la pluie. Il pense qu’Eddie veut jouer. Alors il pose ses pattes avant bien à plat devant lui, relève son petit derrière et remue la queue. » 

 

Et relire avec toujours autant de plaisirs Rose à petit pois

 

Mauvais poil
Charlotte Zolotow et Geneviève Godbout
Comme des géants

110217955