05 août 2017

L'été jaune carré - Sophie Gauthier " L'envolée "

C'est en sifflotant que Philippe entra dans sa chambre d'hôtel. Il n'avait pas eu besoin de se lever aux aurores pour partir dans un patelin improbable. Le voyage depuis Paris avait été joyeux et échevelé. Le déjeuner promettait de l'être tout autant avec (miel sur le fromage de chèvre (après tout le Cher était tout proche et cerise sur le gâteau, un menu et des vins à réveiller les papilles de tout un cimetière). Et puis il aimait bien L'Envolée des Livres. On s'y retrouvait entre copains, on partageait tartines de rillettes et... [Lire la suite]

02 août 2017

L'été jaune carré - Cécile Balavoine "Pépère"

Sentiment d’impuissance : j’aurais voulu entreprendre ce récit il y a plusieurs mois, alors que pépère venait de disparaître et que la douleur, tellement envahissante, m’a conduite plusieurs fois à contempler des dizaines de petits cachets blancs et de capsules de couleur bleue étalés sur ma table de travail en espérant être capable de partir le rejoindre. C’est seulement aujourd’hui, tandis qu’un soleil agressif enchâsse Paris et l’écrase, que le temps m’est enfin donné de le faire. À l’époque où la douleur était insupportable... [Lire la suite]
29 juillet 2017

L'été jaune carré - Mathilde "La petite fille et le cloun"

                 La fille et le cloun    Liété un foua une peti fille qi se baladan lé boua. La petit fille se rleva é le renar nété plula, kel à vanture dila petit fye du non de miranda é c alor qe un peti grsen du non de zachary ariva é dite a miranda bunjoure  miranda qlunjour il étarl q lcjoz detan ctc jour la zacary écouté senistar. Vouasi zachary le kloun vouasi la pitit fille miranda qi pler car l é coaàcé l é ocore klva jamai... [Lire la suite]
26 juillet 2017

L'été jaune carré - Sophie Adriansen " Belle prise"

Ce sont ses chaussettes qui ont d’abord attiré son regard. De hautes jambières à larges rayures horizontales noires et blanches. Il les a repérées lorsqu’elles étaient encore sur le quai, aiguilles immobiles, avant qu’elles ne tricotent jusqu’à lui.De telles chaussettes un soir de pleine lune.Il n’en fallait pas davantage pour qu’il sorte son carnet. Ses pensées se bousculent toujours à cet instant précis, elles s’entrechoquent presque. Une fois qu’il a décidé de croquer un passager, il espère toujours que le trajet de son modèle lui... [Lire la suite]
19 juillet 2017

L'été jaune carré - Thomas Giraud " (En) Chantier "

« Même si le récit à leur sujet ne promet aucune cohérence, il m’émeut plus que toute autre chose dans sa forme préparatoire, le regard ».Peter Handke, Mon année dans la Baie de personne   (En) Chantier    2 février  Du mur, il ne reste qu’un tas. Un immense nid de pierres, de mortier, de crépis, de mousse, d’herbes et de brindilles emmêlés qui n’a pas encore été emporté par les camions bennes couverts de poussières. Le mur était très haut et courrait sur une centaine de mètres. Sans le regarder, je... [Lire la suite]
15 juillet 2017

L'été Jaune Carré - Marianne Brun et Sandra Reinflet "Je leur ai donnés aux oiseaux

Je les ai donnés aux oiseaux.Je ne voulais pas qu'ils finissent aux ordures, alors je les ai récupérés dans un sac, un sac plastique, un sac de course tout bête. Je les voyais en transparence et je les ai semés par poignées, comme ça, sur les branches, à la volée.Ils en feront leurs nids.  Je n'ai pas pu attendre, je l'ai fait de suite, j'ai tout coupé. J'ai saisi mes cheveux par poignées, comme ça, je les ai attrapées et j'ai coupé. Puis je suis allée à la fenêtre et je les ai semés sur les branches. Ça n'a pas fait de bruit.Je... [Lire la suite]

12 juillet 2017

L'été jaune carré - Lucie Rochas " Smileys et Emoticônes

« Tu veux que je te dise ce qui me plait dans cette histoire de smileys et d’émoticônes ? »  Juchée sur des escarpins vernis noirs, elle fume une dernière cigarette avant le moment fatidique. Elle ne me laisse pas le temps de lui répondre. « C’est qu’on s’envoie sans arrêt des bisous, des sourires et des cœurs. Même mes clients m’envoient des bonhommes qui pleurent de rire, des cotillons et des bouteilles de champagne et mon père m’envoie des petits chats qui ont des cœurs à la place des... [Lire la suite]
08 juillet 2017

L'été jaune carré - Madeline Roth "Je veux tout"

Il est presque trois heures du matin. Il faudrait qu'ils dorment. Elle sort sur le balcon, le corps nu. Elle fume. Elle a froid mais elle reste là, la peau blanche dans la nuit noire.  Il lui a dit « tu veux tout » et elle a fait ce qu'elle fait quand elle se demande si elle aura les mots : elle a souri, elle a laissé passer du temps, elle a regardé ses yeux à lui et elle a baissé les siens, et maintenant c'est le lendemain, il a quitté son lit, il a quitté la chambre, et elle voudrait lui dire.Il y a un enfant dans... [Lire la suite]
05 juillet 2017

L'été jaune carré - Dephine Bertholon " Des ombres "

Ceci est l’histoire vraie d’une photo disparue.   Une photo à l’intérieur d’un téléphone portable, tombé - assez piteusement, je l’avoue - dans les toilettes immenses d’un salon du livre. (Oui, c’est très compliqué, les toilettes, dans les salons du livre)  Un cliché pris, hors saison, depuis la terrasse du Sub, sur le port de Saint-Tropez ; un bar d’hôtel, caché et en hauteur, doté d’un minuscule balcon où trois tables se battent en duel - et pour lesquelles chacun se bat car le soleil, phénoménal, s’y couche sur... [Lire la suite]
01 juillet 2017

L'été jaune carré

Comme promis le bel été va encore avoir lieu cette année chez le petit carré jaune. Et comme en 2015 et 2016, le cœur va s’emballer, la peau frissonnée, en partager vos créations à deux ou quatre mains .  Il va être beau, oui, cet été. Il va être doux, rieur, interrogatif, dérangeant, dansant, amusant, enfantin, poétique, aérien. Il va être chaud, très chaud, un poil frisquet aussi. Il va être allongé sur une serviette de plage, alangui à une terrasse de café, marchant sur des sentiers escarpés, vadrouilleurs à... [Lire la suite]