07 novembre 2018

Jean Dytar - Florida

  Londres, quelques temps après la St Barthelemy et son massacre au cœur même de Paris. Londres au XVIème siècle. Règne d’Elisabeth et sa cour de lords et valais rêvant de conquêtes et d’un empire s’étendant au-delà de ses frontières, au-delà des océans, faisant des protestants, un peuple à la terre promise, une terre lointaine à conquérir, à découvrir et planter un drapeau.  L’Angleterre et sa haine des catholiques qui n’ont pas réussi à garder auprès d’eux Mary Stuart, reine du Royaume d’Ecosse et durant une année,... [Lire la suite]

31 octobre 2018

Sibylline, Capucine et Jérôme d'Aviau - Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret

  «  Il était un matin de cette fois-là.Au milieu d’une forêt tendre, dans une clairière de rien, un tout petit machin se réveille mais ne se souvient pas.  Ni de ce qu’il fait là, ni de ce qu’il a dormi, ni de ce dont il a envie. »  Il est tout petit ce machin, il n’est pas grand-chose. D’ailleurs quand on le voit on ne sait pas trop ce qu’il est avec sa grosse bouille ronde et ses bras désarticulés, son corps démembré, ses deux yeux comme deux points sur le visage. On ne sait pas trop ce qu’il fout là,... [Lire la suite]
27 octobre 2018

Shinkuhe Yoshitake - La librairie de tous les possibles

  Imaginez que vous poussez la porte d’un magasin shopping comme vous aimez, celui qui ressemble à deux gouttes d’eau à cette librairie qu’en secret vous espérez, vous rêvez ! Imaginez que derrière son comptoir en bois,  un vieux monsieur un brin fou, un brin sorcier, le bon génie, celui qui d’un coup de baguette magique, d’une petite palpitation, vous dégotte l’ouvrage que vous recherchiez depuis moult et moult  années sans jamais avoir la main dessus.Imaginez que dans cette librairie, il est vraiment possible... [Lire la suite]
24 octobre 2018

Bernard Chambaz, Barroux - Lincoln Highway 750

  « CHICAGOJe m’étais habitué à la 30. Je ne sais pas exactement quand je l’ai quittée, mais j’ai traversé des faubourgs pendant une bonne heure avant de me retrouver sur une autoroute à six voies face à la « sky line . Alors j’ai relâché la poignée des gaz pour m’en mettre plein les yeux. »  Alors qu’il s’apprête à courir le marathon de New York, le narrateur de ce récit à l’aventure humaine mélancolique et envoutante, reçoit un SMS : « Au lieu de « Bonne chance », j’ai lu « c’est... [Lire la suite]
17 octobre 2018

Catherine Meurisse - Les grands espaces

  « Longtemps j’ai rêvé d’avoir, dans mon appartement parisien, une porte spéciale qui s’ouvrirait directement sur les prés. Je l’emprunterais à chaque saison, en un rien de temps, en un coup de crayon, j’irais faire des provisions de paysages, d’odeurs, de silence. Peut être que je m’attarderais un peu. »   Il serait simple de résumer ce roman graphique à un simple retour vers les grands espaces, vers la cellule familiale et la campagne, un retour à la nature et ses valeurs primitives. Il serait simple de... [Lire la suite]
10 octobre 2018

Barroux On les aura, carnet de guerre d'un poilu

  «3 août 1914.  C’est le jour du départ. La mobilisation est décrétée, il faut partir, quitter femme, enfants, famille. J’ai du courage, il le faut. 9 heures. C’est fini : adieu à tous. Non, au revoir. Car je les reverrai. »   Un jour qu’il marchait entre Bastille et République, Stéphane Barroux tombe sur un tas de gravats, galets de charbon, livres moisis, meubles fatigués déposés, sur le trottoir, par deux hommes.  A la recherche de papiers destinés aux collages pour ses illustrations jeunesses,... [Lire la suite]

03 octobre 2018

Arnaud Quéré - Un air de paradis

  « C’était à trente kilomètres de Lyon, il y a 25 ans, une époque où les routes n’étaient pas encore goudronnées, où les maisons n’étaient pas clôturées, et où, de la fenêtre de ma chambre, je ne voyais que des champs. La maison se situe à l’écart du village, à l’orée d’un bois. Avec son chemin tout droit sorti d’une chanson de Mireille. Avec ses noisettes, et ses si belles mûres. A l’odeur si douces lorsque ma mère préparait les confitures. » Tout commence comme un air de famille, des grands-parents, cet air qui... [Lire la suite]
28 septembre 2018

Tom Haugomat - À travers

  Mars 1956, un enfant vient au monde au PearceHealth Medical Center, Ketbhikan, Alaska. Dans sa chambre, un mobile aérien et spatial, une certaine idée déjà de la galaxie. Sur la commode, qui se dessine dans l’ombre de la porte que l’on ferme, une fusée. L’enfant s’endort. Chut. Chaque étape de la vie passe ainsi. De la fenêtre de sa chambre, le petit garçon observe la vie, dans son grand émerveillement et les petites découvertes. Chaque chose devient le reflet d’un instant de vie. De l’intérieur à l’extérieur, de... [Lire la suite]
26 septembre 2018

Olivier Clert - Charlotte et moi (tome 3)

« Une personne qui te manque ou qui n'est pas là, c’est une étoile qui veille sur toi. »  « Charlotte et moi », c’est ce moment que l’on attend avec fébrilité, cette amitié qui nait vous empêchant de tomber, de glisser, rassurante. C’est la douceur, la bienveillance et cela quelque soit les circonstances, la joie et les doutes, les peurs, le bonheur. C’est ce sentiment qui germe et devient, porte, transmet, grandit.  Je pourrai bien sûr vous narrer le scénario : l'amitié entre deux êtres qui se sont... [Lire la suite]
19 septembre 2018

Morizur et Montgermont "Bleu pétrole"

  « Octobre 1961. D’aussi loin que je me souvienne, on m’a toujours surnommé Bleu. Peut-être à cause de mes yeux ou de ceux de ma mère ou bien parce que c’est le premier mot que mon frère a prononcé en me voyant. Certains aiment raconter qu’à l’époque mon père chantait un tube baptisé bleu. La légende dit aussi que la première fois que j’ai vu la mer… Je ne cherche pas à démêler le vrai du faux, mes souvenirs se mêlent à ceux des autres, aux histoires et aux dires, aux interprétations, pour créer une mémoire collective,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,