16 février 2016

"Le royaume des oiseaux" Marie Gaulis

“ Car la maison n’était pas que maison […] Elle était terre démesurée, innommable et sans repos, elle était rêve, elle était désespoir, et surtout cela qui fait que de très loin, parce qu’ils sont là où ils ont toujours été, on reconnait les lieux familiers […] “ Michèle Desbordes    Quelque part au fin fond d’une terre savoyarde, un lieu irréel et pourtant vrai. Un lieu fait de silence, de bois et de murmures d’oiseaux. Un lieu où tout n’est que vestiges, racines, une terre oubliée, souvenirs d’une étendue... [Lire la suite]

14 février 2016

"Les mijaurées " Elsa Flageul

   « Il y a tant d’errances dans une vie, tant de chemins rebroussés, tant de routes abandonnées et d’autres prises par hasard, par accident dirait-on mais justement les accidents mes amis, les échappés, les embardées qui font virer de bord et prendre des chemins de traverse qui se révèlent être des routes, il y a tant de moments d’égarements dans une vie qui ne sont pas des faiblesses non mais des respirations, des ponctuations. » Des romans sur l’amitié, nous pouvons en trouver par dizaines dans les... [Lire la suite]
08 février 2016

"Les âmes et les enfants d'abord" Isabelle Desesquelles

  « Nos yeux, Madame, ne se sont pas croisé, cependant je sens la force de votre regard non pas sur moi mais en moi, la profondeur qu’il me donne. Je vous en prie, continuez à ne pas me lâcher. Je lis, marche, j’élève mon fils ; interrogeant l’iniquité, je m’interroge, réfléchissant à l’injustice, elle me réfléchit, elle. »  Comment parler de ce livre ? Comment en parler sans penser à celle que j’ai croisé un matin et qui se rappelle à mon souvenir régulièrement.  Comment ne pas penser à vous,... [Lire la suite]
02 février 2016

" Bellevue " Claire Barest

« Qu’est-ce qu’être une femme de trente ans aujourd’hui ? La même chose qu’hier, oui, non, pourquoi ? »[…] « Je n’aime plus rien, plus ce corps, ni ce visage, ni les postures qui en découlent naturellement, ni l’espace que ce corps occupe, ni la salle de bains tout autour de cette occupation maladroite de l’espace »  C’est quoi avoir 30 ans de nos jours ? Qu’est-ce que cela signifie ? Est-ce le même âge qu’ont vécu nos parents, nos frères, nos sœurs, nos amies ? Est-ce une étape... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 janvier 2016

"L'autre Joseph" Kéthévane Davrichewy

  «  Quel homme était Joseph ? Un être dur, inflexible, dénué de tendresse ? Un médiocre aigri, séducteur misogyne, comme certains de ses actes le laissent supposer, ou un reclus, exilé, écorché vif, sensible et désabusé ? Un lâche ou un héros intrépide et aventurier ? Un engagé politique ou un anarchiste convaincu ? A-t-il retourné sa veste, est-il devenu agent double  comme certains le prétendent ? Qu’a représenté pour lui l’utopie de l’Union Soviétique, la révolution, puis l’immense... [Lire la suite]
16 janvier 2016

"Quelques roses sauvages " Alexandre Bergamini

« Un pan de l’histoire s’effondre, disparait dans le silence. Comme si une vérité impossible, impensable. Un silence de gouffre suivi d’un lent prudent retour à la vie. Il me reste les archives. Je ne suis pas historien, l’histoire n’est pas une science exacte, les archives sont un territoire inconnu, un territoire en décomposition, d’informations parfois douteuses, incertaines, qu’il faut retracer, vérifier sans cesse, recouper continuellement. Un champ de recherches improbables, litigieuses. Une zone d’errance et de... [Lire la suite]

12 janvier 2016

"Ecrire une histoire" Olivier de Solminihac

  « Il arrive quand on écrit des histoires, en particulier des histoires pour les enfants, que l’on soit amené à les rencontrer, et à parler de ces histoires avec eux. Souvent ils posent des questions. Pour y répondre, il nous faut nous tenir sur le terrain de la simplicité. Quelques mots, quelques images qui, avec le temps, finissent par accompagner notre travail et l’aident à tenir. »  C’est quoi écrire une histoire ? C’est quoi poser des  mots ? Olivier de Solminihac est un auteur jeunesse et... [Lire la suite]
09 janvier 2016

" Touché " Catherine Leblanc

  « Mon fils part à l’hôpital pour une appendicite. On ne l’opère pas. On multiplie les examens, prise de sang, radios, scanners. Les infirmières et les internes sont prévenants. Trop prévenants. Et fuyants. Qu’est-ce qu’il a ? On ne peut pas vous dire. Ça peut tout être ? Tout quoi ? Tout. » Ce livre j’ai eu envie de noter tous les passages, de ne pas oublier les cris, les larmes, la colère,  la maladie, l’incompréhension, les peurs, l’entraide, la vie, les désillusions, les espoirs, le cancer,... [Lire la suite]
28 décembre 2015

"L'usage de la photo" - Annie Ernaux, Marc Marie

 « L’érotisme est l’approbation de la vie jusque dans la mort » Georges Bataille.  Lire Annie Ernaux s’est souvent s’engager sur un fil de vie, un moment intime entre soi et l’auteur, entre elle et nos maux. C’est souvent entré dans l’infiniment petit pour en ressortir infiniment grand, vrai. C’est se dépouiller de tous ce que nous sommes, ce qui nous habite, habille, revêt, influence, tous ce que nous détestons ou aimons. C’est redevenir humble, humain, nous. Elle a ce pouvoir d’écrire comme on décrit une vie, on aime... [Lire la suite]
20 décembre 2015

"Anne F." Hafid Aggoune

  « Je n’arrive pas à imaginer l’individu que je serais devenu sans la littérature, sans ces centaines d’écrivains qui m’ont donné la main, consolé, bousculé, galvanisé, aimé à leur façon silencieuse, lointaine, d’outre-tombe pour la plupart – les morts ne sont jamais absents, seuls les vivants nous manquent. »  J’aimerai vous parler de ce livre mais je ne sais pas si je vais pouvoir. J’aimerai vous parler de la beauté des écrits de Hafid Aggoune mais je ne sais si j’y arriverai. Je ne sais pas car Hafid... [Lire la suite]