08 août 2014

" La Grande vie " Christian BOBIN

« Ecrire l’inconsolable engendre une paix, comme une lampe qui tourne et propose ses ombres chinoises à l’enfant au bord de s’endormir. Quand je pense aux gens que j’aime et même à ceux que je n’aime pas, quand j’y pense vraiment les bras m’en tombent. La vie s’approche de nous. Elle guette le moment favorable pour frapper puis, à chacun, elle lance : chante, maintenant. Vas-y, chante. Ecris. »     Pourquoi "La Grande Vie" : parce que c'est la seule. La grandeur de conscience, de sentiment, ce... [Lire la suite]

02 août 2014

"Souveraineté du vide " Christian BOBIN

« Dérives, infinies dérives : ces promenades. Ces lectures. Ces lettres. Le travail. Une absence.Je n’écris pas pour maintenir ni pour sauver l’heure qui passe. Je vous écris son passage en moi et ces éclats de toute beauté qui m’en restent, ces brins d’éternité dedans la mort effondrée, entre les pierres de fatigue.J’écoute des musiques. Beaucoup de musiques. Mozart, Schubert, Le chat –Mozart (* ndlr : ici c‘est Félix) : il se déplace sans heurts, par glissements, par frôlements, sans froisser les feuillages de... [Lire la suite]
28 juin 2014

"L'Autre visage" Christian BOBIN

"Chez nous le mot amour ne se dit pas. Il tremble, il frissonne, il vole, il plane, il est partout dans l'air - mais personne ne le dit [...] Bien sûr on a beaucoup écrit beaucoup fait pleuvoir le mot amour sur le doux papier blanc. Bien sûr. Ecrire n'est pas dire, comme vous le savez. C'était il y a longtemps. Une pluie de livres, un vrai déluge. Depuis on a cessé. Depuis on a compris : pour bien écrire le mot amour, il y faudrait plus d'encre qu'il n'y a au monde." Vous parlez d'un livre de Christian BOBIN n'est jamais chose... [Lire la suite]
26 mai 2014

" Geai " - Christian BOBIN

«  Geai était morte depuis deux mille trois cent quarante-deux jours quand elle commença à sourire.Ce sourire, au début, personne pour le voir. Que deviennent les choses que personne ne voit ? Elles grandissent. Tout ce qui grandit grandit dans l'invisible et prend, avec le temps, de plus en plus de force, de plus en plus de place.Donc le sourire de Geai, noyée depuis deux mille trois cent quarante-deux jours dans le lac de Saint-Sixte en Isère, commença à donner de plus en plus de lumière. »   Il y a des romans qui... [Lire la suite]
08 mars 2014

Christian BOBIN

Il y a quelques temps de cela je suis allée à la rencontre de Christian BOBIN... Un vieux rêve et un moment unique de partage, une rencontre, ce quelque chose de magique, un instant hors du temps... En attendant le maitre, j'ai écouté les bruits et me suis inspirée du lieu : une librairie ("un lieu hors économie, un lieu d'apaisement. Je cherche les mots sur les tranches qui vont nous prendre. Une librairie et à l'intérieur un pain d'épices"), la présence des livres des mots qui s'alignent, des pages qui crissent,... [Lire la suite]