01 septembre 2017

L'Eté Jaune Carré - 5 - Sophie Lemp et Lucile Bordes " A quatre mains "

      A quatre mainsSophie Lemp et Lucile BordesL'été jaune carréLe blog du petit carré jaune

31 août 2017

L'été jaune carré - 4 - Sophie lemp et Lucile Bordes " A quatre mains "

    A quatre mainsLucile Bordes et Sophie LempL'été jaune carréLe blog du petit carré jaune
30 août 2017

L'Eté Jaune Carré - 3 - Sophie Lemp et Lucile Bordes " A quatre mains"

    A quatre mainsSophie Lemp et Lucile BordesL'été jaune carréLe blog du petit carré jaune
29 août 2017

L'Eté jaune Carré - 2 - Sophie Lemp et Lucile Bordes "A quatre mains"

      A quatre mainsLucile Bordes et Sophie LempL'été jaune carréLe blog du petit carré jaune
Posté par sabeli à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2017

L'Eté Jaune Carré - 1 - Sophie Lemp et Lucile Bordes " A quatre mains"

        A quatre mainsSophie Lemp - Lucile BordesL'été jaune carréLe blog du petit carré jaune
26 août 2017

L'Eté Jaune Carré - Jérôme Attal " Poésie "

J'étais comme une pieuvre tu saisEt je voulais vraimentQu'elle s'endorme au fond de mes brasDans les tréfonds de mes brasRien ne m'intéressait plus alorsQue mon destin de pieuvreil n’y avait plus d’existence aucunej’étais comme une pieuvre et la lumière ne m’atteignait même pasni celle du soleilNi celle de la surfacePas même celle des autresj’attendais ce moment où sa lumière à ellene m’atteindrait plus alors je nieraien la présence des autres que je me suis intéressé à elleune seconde je nieraije nierai l’amertume et le désirje... [Lire la suite]

24 août 2017

L'Ete Jaune Carré - Maryam Madjidi " les vacances "

Lorsque j’étais enfant et adolescente, je détestais ce mot : les vacances, cette période de l’année : les vacances, cette obsession de tous : les vacances.Pourquoi ? Parce qu’on ne partait pas en vacances, nous. Mon père travaillait sur les chantiers l’été parce que c’était la période de l’année où les gens refaisaient leur cuisine, la peinture de leur appartement, le carrelage de leur salle de bain. Mon père travaillait donc davantage en juillet et août et les vacances, il ne pouvait se permettre d’en prendre. Ma mère n’allait pas... [Lire la suite]
22 août 2017

L'Ete Jaune Carré - Sonia David " Pour CM, dite IC"

Pour CM, dite IC.    Lorsque j’étais enfant, la gravité des choses me paniquait, une sorte d’épée de Damoclès balancée en permanence au-dessus de ma petite tête. « Est-ce que c’est grave ? » je demandais à ma mère. Toutes mes phrases commençaient de cette manière. « Est-ce que c’est grave si je dis du mal de mon amie ? » « Est-ce que c’est grave si je n’aime pas la campagne ? », « Est-ce que c’est grave si je casse un vase ? ». A quoi elle répondait, pour m’apaiser, « non, ce n’est pas grave ». Et je m’apaisais. Sauf que... [Lire la suite]
19 août 2017

L'Eté Jaune Carré - Nicole Grundlinger " Carte postale d'Amorgos"

Carte postale d’Amorgos   J’ai le souvenir d’un été parfait. Un été grec. Bleu. Chaud. Lumineux. Une escapade dans les cyclades. Le soleil qui brûle la peau et chauffe la terre. Le regard qui englobe des paysages de carte postale, maisons blanches sur fond bleu, touches colorées des géraniums ornant les paliers et des chats endormis sur les marches à l’ombre des bougainvilliers. Les couleurs du soir, quand la lumière se fait plus douce et caresse de ses rayons orangés les façades immaculées. Instants magiques.Il y eut pourtant... [Lire la suite]
16 août 2017

L'Eté Jaune Carré - Laetitia Cuvelier "Montagnes frontières" - "Les volets fermés"

Montagne frontière   Dans l’herbelà-haut dans la montagneil a trouvéce papier des sans papiers  des mots en italienun numéro et une photo  deux yeuxqui viennent de loinet qui nous regardent  traces d’un passageentre un col et une valléed’un long voyage à pied   Les volets fermés   Quand on passeà piedou à vélodevant la maison de Suzanne  on regarde sans y penserles souvenirsqui tiennent chaudderrière les voletsfermés On voitla boîtede fraises tagadarangée en haut du placardet on a... [Lire la suite]