31 juillet 2016

"Prequel de courir après les ombres" - Sigolène Vinson

Le Poisson Pierre, du nom de son créateur, Pierre Poisson, a une sale gueule mais pas seulement. Trapu, ramassé sur de larges chenilles, sa silhouette aussi est répugnante. Engin bizarre que cette dépanneuse d’après-guerre, conçue et fabriquée des mains d’un homme qui n’était pas ingénieur mais doux rêveur, chercheur d’épaves et de richesses dans les épaves. Pas en quête de galions espagnols coulés en haute mer par trois cent mètres de fond mais de bateaux métaux, cargos et paquebots échoués sur le sable, enchâssés dans les bancs de... [Lire la suite]

27 juillet 2016

" C'est cela grandir ? " - une nouvelle de Charlotte Milandri

Sur ton lit, entourées de crayons plus colorés les uns que les autres et de magazines emplis de test pour savoir quel caractère nous dominait ou quelle amoureuse nous serions, je nous pensais invincibles. Même le sucre des fraises tagada ou des chamallow ne devait pas avoir raison de notre candeur. Les jours sans se voir, et même ceux où sept heures avaient été partagées, le fil du téléphone courrait le long des plinthes jusqu’à cette porte de chambre qu’il empêchait de fermer. Seuls les appels répétés de ma mère m’invectivant de... [Lire la suite]
24 juillet 2016

"Le petit carré jaune" - une nouvelle d'Arnaud Friedman

Pendant l’instant qu’avait duré la chute, tout ce que l’ordinateur contenait d’indispensable (et pour ce qui datait de moins de quinze mois, non sauvegardé sur disque dur externe) avait défilé dans l’esprit d’Arnaud, avec une précision telle que bien des années après, distordant les faits de cette manière propre aux écrivains qui vise à les rendre plus vraisemblables qu’ils ne l’ont été, il affirmerait avoir visualisé des pans entiers de romans non publiés, des nouvelles qu’il avait oublié avoir écrites, de lettres d’amour dont... [Lire la suite]
21 juillet 2016

" Dans les allées du jardin des plantes" Avec Sophie Lemp, Nathalie Magrez, Charlotte Milandri

Dans les allées du jardin des plantes, j’enfile mon costume et mon regard, mon appareil photo. Je laisse aller mes émotions,  mes yeux s’emparer de mes pas, mes mains se perdre dans la nature, le vol des feuilles, le chant de l’alouette, les ailes de la libellule. Je m’assois, je navigue entre herbes et eaux. J’attache, je lie, relie ma respiration à ce que mon œil voit. Je retiens mon souffle de peur que  s’envole l’air.   Dans les allées du jardin des plantes, je rencontre Claude, souvent. Je me reconnais en... [Lire la suite]
19 juillet 2016

"Tissu de mensonges " - Une nouvelle de Julie Moulin

La petite a 8 ans quand elle commence à tisser. Depuis toujours elle tisse, d’abord mentalement. C’est quelque part inscrit dans ses gènes, une tradition familiale qui se perpétue, un acte atavique qui fonde la renommée de son lignage. La petite appartient à une tribu du sud de la Guinée. Ses doigts sont abîmés à force de tisser, elle tisse sans discontinuer depuis trois mois, les morts ne cessent de croître, la petite tisse les pagnes dont on revêt les dépouilles. Ici on fabrique soi-même les pagnes. Les hommes traversent les... [Lire la suite]
17 juillet 2016

La petite - une nouvelle de Cécile Guivarch

J’ai neuf ans. Dix peut-être. Devant le petit-déjeuner. C’est comme ça. Devant le petit-déjeuner. Tartines-pain-beurre-confiture. Fraise et moi petite. C’est dimanche ou mercredi. Jour sans école sans aucun doute. Ma mère parle. Elle raconte les histoires de son enfance. Ou celles de sa grand-mère et de son arrière-grand-mère aussi. Elle dit. Elle transmet. Mémoire de l’une à l’autre. Des unes aux autres. J’écoute. N’en perds pas une miette de petite fille. Ni de mes tartines ni de la mémoire renouée. J’écoute les vies d’autrefois.... [Lire la suite]

15 juillet 2016

Journal pauvre (extrait) - Frédérique Germanaud

Cueillette des prunes, hier, un sac pour les tombées, un autre pour celles encore à l’arbre, et première entrée dans ce journal de pauvreté – journal pauvre, qui dira la nécessité de joindre les deux bouts, d’être l’affut de ce qui s’offre, se grappille, nourrit et permet de tenir jusqu’au lendemain. Un bord d’étang délaissé propose en abondance ces petits fruits sauvages rouges et jaunes, que nul ne se donne la peine de récolter. Dans la très grande chaleur de ce début d’après-midi, en équilibre sur le talus broussailleux, je... [Lire la suite]
13 juillet 2016

Lepidoptère - Poésie photograhiée de Fanny Saintenoy et Claudie Rocard-Laperrousaz

" Baiser lépidoptère,L'oeil naïf, apeuré,Les ailes à écailles, comme la volupté,Ne se laissent pas emrpisonner dans les filets d'une pageJe cherche un mot d'amour, sous un grain d'étoileJ'ai un papillon sur le bout de la langue."   J’ai rencontré Fanny Saintenoy par son magnifique livre « Les notes de la mousson ». Une ode aux saveurs, à la tendresse, à l’Inde, à la bienveillance mais surtout au regard et à l’émotion pure, enfantine, lumineuse beauté. Bref un vrai coup de foudre, un bonheur, un... [Lire la suite]
10 juillet 2016

On ne range pas le passé - une nouvelle de Coline Piérré

Quand Sabine m’a proposé d’écrire un texte pour son blog, j’ai accepté sans avoir aucune idée de ce que j’allais bien pouvoir raconter. Avoir le champ libre, c’est un peu vertigineux, on croit qu’on ne trouvera jamais d’idée (en fait, on finit toujours par trouver). Et puis mon cerveau limité de jeune maman en manque de sommeil depuis un an a fait cette bête association : puisque j’écris pour un blog, pourquoi je n’écrirais pas sur les blogs ?  J’ai ouvert mon premier blog début 2003 sur une plateforme (toujours en... [Lire la suite]
07 juillet 2016

Comme un lundi - une nouvelle d'Angélique Villeneuve

C’était lundi, alors, comme les autres lundis, je suis allée faire les courses. La caissière m’a souri lorsque je me suis présentée devant elle. Ça va madame Lefebvre, en forme, et elle a commencé à biper. Quatre yaourts à la vanille, biscottes, lentilles, foie de morue, fromage, je prends toujours à peu près la même chose.  Après le coulommiers elle a levé sur moi un regard moqueur. Elle connaît ses clientes. Elle sait leurs goûts et leurs misères. Parfois, elle donne un conseil. Goûtez les fraises, madame Lefebvre, elles... [Lire la suite]