01 mars 2015

Michèle Lesbre "Chemin"

« Derrière le hublot, les images passaient comme à travers une lunette scrutant un horizon lointain, et me donnaient la force et le désir d’aller jusqu’au bout de ce voyage, que d’une certaine façon je devais à l’homme du réverbère. Je me souviendrais sans doute longtemps de ce matin sur la Minette, comme je me souviens d’autres matins auxquels je pense souvent et qui sont parfois des refuges heureux. […] Tant d’autres, qui ont laissé des traces lumineuses dans la nuit opaque des chagrins et de la fuite du temps, et me guident... [Lire la suite]

01 mars 2015

Saturday Read Fever "Chemin - Michèle Lesbre"

«  J’ai trois ans. Un homme qui me paraît immense entre dans la minuscule cuisine de l’appartement rue du Souci à Poitiers, me prend dans ses bras, je ne l’ai jamais vu. Ma mère me demande de l’appeler papa. C’est mon père. C’est là que tout commence. Il tient beaucoup de place dans cette pièce exiguë où ma mère  et moi avons vécu jusqu’à là en symbiose. Il parle fort, envahit tout, dort avec elle. Mes nuits ne sont plus les mêmes, je n’ai plus accès au grand lit, le mien est au pied du leur, j’entends des bruits et des... [Lire la suite]
26 février 2015

AmeGraphique " TURBULENCE"

Galéa sous les Galets ne nous a pas fait de cadeaux cette semaine. Turbulence… Pensez donc faire une AmeGraphique sur un tel mot.     Tourbillon de vie, liquide ou fluide, gaz, ce mot est un concept à lui tout seul. Désordre, « imprésivibilité », improvisation, la turbulence est une véritable énigme photographique. Que répondre à ces lettres synonymes de vitesse et à caractère vrombissonnant (oui j’aime bien inventer des mots aujourd’hui). La turbulence varie suivant la localisation et l’orientation et n’est... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 18:47 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2015

"Les genoux écorchés " Philippe VOURCH

« La Simca fait ronfler ses chevaux, elle raconte des histoires de balades et de pique-niques, elle me berce, et j’aime m’endormir contre elle, bien calé au fond de la banquette qu’elle creuse pour mieux m’accueillir. Tout en écoutant la voix de mes parents, je me laisse glisser dans cet immense morceau de coton. De temps en temps, une main bienveillante passe sur mon front ou sur ma joue. Puis la conversation reprend. Je me rendors en rêvant de ces vagues qui vous portent au-dessus de sable et vous font croire que vous volez,... [Lire la suite]
20 février 2015

"Les cerisiers fleurissent malgré tout" - Keiko Ichiguchi

«  Nous sommes si désespérément éphémères. Pourtant, nous ne pouvons pas nous empêcher de faire des promesses, sans savoir de quoi sera fait demain. Les saisons suivent leur cours, et les fleurs fleurissent une fois de plus. Elles meurent, mais reviennent toujours. C’est notre promesse. » 11 mars 2011 : un tremblement de terre, un tsunami, Fukushima. Est-ce possible de faire des projets après cela ? Est-ce possible de vivre encore comme les jours d’avant, de gravir de nouveau les montagnes, les sentiers, les... [Lire la suite]
19 février 2015

Atelier photo - AmeGraphique Beauté

  L’atelier AmeGrapique de cette semaine tournait autour du mot BEAUTE, mot trouvé par ma Flo et un mot qui lui sied à merveille. La beauté est une notion abstraite, étrange liée à l’exigence de l’homme. Elle est de nos jours souvent lié à une forme d’esthétisme supra-naturelle, une mise en forme, une notion physique et non plus comme le voudrait la définition même de ce mot évoqué par les grands philosophes. Mais qu’est ce que la beauté ? Est-ce une évocation poétique, une délicatesse d’un instant accepté, la tendresse... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 23:15 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2015

"Quatre femmes " Wang Shu Hui

« Les montagnes s’étendaient à l’infini et très loin sous les rayons du soleil, on pouvait encore apercevoir la silhouette de Zhang Sheng. Dame Cui appela sa fille à plusieurs reprises, Hong Niang la tira pour monter en voiture. A partir de ce moment, ni l’un ni l’autre ne savait combien de mois, combien d’années s’écrouleraient avant qu’ils ne soient à nouveau réunis. » Quatre histoires qui retracent des parcours exemplaires, quatre odyssées féminines sous la forme de Linhuanhua, genre relevant de la peinture chinoise... [Lire la suite]
18 février 2015

"Ma mère ne m'a jamais donné la main" Thierry Magnier - Francis Jolly

  « La poussière a envahi les lieux, partout de la poussière. Beaucoup. Avant la poussière c’était uniquement dehors. Surtout quand le vent très chaud de l’été soufflait, là il fallait vite fermer les fenêtres et les portes. Aujourd’hui les fenêtres ne servent plus à rien, la plupart ont disparu, pillées, cassées, le vent s’installe comme il veut. Il est le seul habitant. » Subtile et périlleux ouvrage que voilà. Sensible et graphique. Délicat et poétique. Une caresse, un vent chaud, une fenêtre ouverte, un pan de... [Lire la suite]
16 février 2015

"Amours " - Léonor de Récondo

«  Céleste, plongée dans une multitude d’émotions inconnue jusqu’à là, réalise qu’elle a un corps. Cette découverte est purement sensorielle. Aucune idée, aucun concept de cela. Juste une certitude : ce corps est là, il embrasse la vie, la donne, l’insuffle. Il est d’une puissance vertigineuse. Ce corps toujours nié, uniquement utilisé pour les corvées de la vie courante – souvent celles des autres - , prend une dimension nouvelle. » Comment vous parler de ce livre quand Pietra Viva de Léonor De Récondo a été un vrai... [Lire la suite]
14 février 2015

Satuday read fever " La folle allure - Christian Bobin

Mon premier amour a les dents jaunes. Il entre dans mes yeux de deux ans et demi. Il se glisse par la prunelle de mes yeux jusqu’à mon cœur de petite fille où il fait son trou, son nid, sa tanière. Il y est encore à l’heure où je vous parle. Aucun n’a su prendre sa place. Aucun n’a su descendre aussi loin. J’ai entamé ma carrière d’amoureuse à deux ans avec le plus fier amant qui soit : les suivants ne seraient jamais à la hauteur, ne pourraient jamais l’être. Mon premier amour est un loup. Un vrai loup avec fourrure, odeur,... [Lire la suite]