25 décembre 2018

Un été jaune carré 2018

  Difficile de ne pas avoir envie de vous souhaiter un joyeux Noël sans vous parler de cet été jaune carré. Je ne sais comment parler de cet élan de générosité offert, ce temps où j’ai ouvert le blog à d’autres plumes, des écrivains, auteurs, poètes, des amis, ceux qui m’enchantent, me protègent, m’interrogent, me font rire, pleurer aussi. Je ne sais comment dire que leurs mots m’ont particulièrement touché cette année, que leurs textes ont été une belle aventure, une histoire que j’ai pu partager avec ceux qui avaient la... [Lire la suite]

12 décembre 2018

Catherine Castros et Quentin Zuttion - Appelez moi Nathan

« Je me suis jamais senti fille. Ma mère me forçait à mettre des robes. Je le faisais pour lui faire plaisir. J'étais déguisé. Comme les singes qu'on habille en humains. »   Elle s’appelle Lila. Pour les autres, sa famille, ses parents, son petit frère, ses amis, ses potes du collège, les profs, l’administration… Lila. Celle qui doit porter une belle robe jaune le jour de son anniversaire, celle qui ne peut pas jouer avec les gars au water polo parce qu’elle est une fille. Celle qui doit correspondre à tous les... [Lire la suite]
10 décembre 2018

Lolita Séchan - L'échappée de Bartok Biloba

« Il était une fois une famille taupe tout à fait comme les autres, on les appelait les Biloba. Ils vivaient dans le creux d’un arbre en été. Il y avait deux sœurs, Esther et Daria. Il y avait une maman et un papa. Elle était comme ça, cette famille là.Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire de Bartock, le plus petit des Biloba. »  Bartok Biloba, toute petite taupe  la bouille noire et blanche n’a qu’une seule et unique envie, partir à l’aventure, s’engager au-delà des chemins connus, pénétrer dans la forêt... [Lire la suite]
09 décembre 2018

Geneviève Casterman - Costa Belgica

« La mer du Nord, son Mercator, son James Ensor et son rat mort, ses châteaux forts, ses ports, ses phares, ses sémaphores, ses boutiques, ses restaurants panoramiques, ses Freddy, ses Candys, Melody, ses Jef, ses Jacq, ses Jan, ses Jos, son Jaco, Mariano, son Arno, San Marin et Marina et son tram longiligne qui travelling le long de l’eau… »    Un petit livret couleur bleu mer, bleu gris, bleu ciel bas et horizons où le regard porte loin. Un petit livret bleu couleur douce marine, couleur qui donne envie de... [Lire la suite]
07 décembre 2018

Tiffany Tavernier - Roissy

  « Ici, je suis en sécurité. Personne ne peut me trouver, pas même ce type croisé devant les portes du Rio. Qui à la surface, pourrait imaginer que des hommes ont choisi de vivre à plus de huit mètres  sous terre dans des galeries souterraines ? Boyaux qui se déploient sur des dizaines et des dizaines de kilomètres sous l’aéroport. »  Elle erre. D’un terminal en un autre terminal, d’une zone d’attente à une zone d’embarquement, d’un sas à un autre. Seule. Seule parmi les autres, parmi tant d’autres.... [Lire la suite]
06 décembre 2018

Mélanie Rutten - Mitsu

  « C’est un matin d’automne. Il pleut. Le matin, Mitsu aime se lever de bonne heure. Le matin, Mitsu aime boire son café en regardant par la fenêtre, mettre un peu d’ordre et choisir une jolie robe. Elle aime recevoir des lettres et travailler. Mais pas ce matin. »   Pas ce matin car ce matin, derrière la fenêtre, les gouttes de pluie s’amoncellent, tambourinent les carreaux, obscurcissent le ciel et battent les feuilles, les faisant tomber lourdement sur le sol arrosé. Rien n’y fait. Ni le bol de café, ni la... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 décembre 2018

Michel Plessix - Le vent dans les saules

  « C’était un bel après-midi d fin d’automne. Un froid sec venait griffer les bonnes joues de taupe. Il n’avait jamais vu la campagne ainsi. Il avait l’impression de découvrir des choses. Les vallons, les taillis, jusqu’ici si secret lui offraient alors leur intimité les plus cachée. Plus questions de colliers de liserons, ni de maquillage de fleurs et de feuilles. La nature s’offrait à lui. Nue. Pauvre. Vraie. »   Dans le printemps renaissant, la nature s’éveille, généreuse et bienfaisante. Elle s’offre, se... [Lire la suite]
28 novembre 2018

Gwénola Morizur Marie Duvoisin - Nos embellies

  « Il y a des choses qui me dépassent dans ce monde. Comment des parents peuvent en vouloir à leur enfant d’être différent ? C’est une richesse, la différence. C’est ce qu’on devrait enseigner à l´école. Le problème des adultes, c’est qu’ils sont ratatinés. Ils ne savent plus se hisser à hauteur d’enfant... »  Il y a des rencontres qui se font longtemps après avoir refermé les dernières pages d'un ouvrage. Des instants de lecture persisiants alors que l‘on avait jugé cet album graphique  loin de ce que... [Lire la suite]
24 novembre 2018

Frédérique Germanaud - Journal pauvre

  « C’est un grand bouleversement que d’abandonner un travail alimentaire, des horaires, un salaire, des collègues. C’est aussi lâcher cette peur qui rend, depuis plusieurs années, chaque matin difficile, chaque journée un espace hostile à traverser. Ma vie, mon temps m’appartiennent, pour la première fois. Je ne sais pas si je suis heureuse. […] Le juste terme est peut-être celui de la langueur. Je suis prête à accueillir cet état. Disposée aux creux, chemins de traverse ou taillis qui se trouveront sur ma route. De cette... [Lire la suite]
21 novembre 2018

Luz - Indélébiles

  « Il y a le souvenir, il y a la mémoire. Restent des traces. Il y a les taches qui reviennent au bout des doigts. Il y a les amis, au coin d’une pensée qui, tant mieux ne s’efface pas. Il y a le journal. A moins que Charlie Hebdo n’ait été bien plus que quelques feuilles de papier.Il y a le métier que l’on a appris là-bas avec eux et qu’on ne cesse jamais d’apprendre. Dessiner, putain, quel beau métier !Y a pas moyen : ça part pas. Eux non plus.Indélébiles. »   Que dire de plus que ces mots de Luz.... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,