05 juillet 2018

Christian Demilly Vincent Mahé " Pour toujours "

Certains lectures sont des rendez vous, des rencontres qui s’opèrent sans que l’on sache le pourquoi, sans comprendre ce qu’il vient de s’opérer sauf peut-être que cette lecture a déclenché un quelque chose de doux, tendre, réconciliateur dans ces moments où l’on doute, se questionne, recherche le pourquoi du « pour toujours », du comment « du jamais ». Il y a des lectures dont on aimerait parler, écrire des mots, des lignes et des lettres, des fleuves de pages mais qui par leur justesse, leurs pudiques et... [Lire la suite]

04 juillet 2018

Zidrou - Lafevre "Les beaux étés - Le repos du guerrier"

  « Il est libre Max, il est libre Max…… »   Que seront  nos étés sans la famille Faldérault, sans notre smala belge préférée ? Que seront nos vacances sans les leurs, sans cette tendresse qui émanent, sans leur douce dinguerie, leurs riantes mésaventures aventures, sans Miss Esterel toute rutilante de rouge vitaminé. Que seront nos petits moments de bonheurs hilares sans les beaux étés ?Rien. C’est que cette famille, on l’aime et pas qu’un peu. Elle a cette douce image de notre enfance, ces relents de... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Un été jaune carré Julie Moulin "Variation autour de kafka"

  Il était tard lorsque K. arriva. Le trajet de gare de Lyon à Montrouge aurait dû prendre une trentaine de minutes, trois quarts d’heure tout au plus, il avait duré le temps d’une vie. K. avait souri lorsqu’une femme lui avait pris des mains sa valise pour la hisser dans le coffre de son taxi. Voilà qu’une femme allait le conduire. Il aurait pu flirter, il a préféré sourire puis se taire, s’engouffrer dans le silence distant de l’homme d’affaires affairé à dérouler le fil de ses messages sur son Smartphone. Mais elle voulait... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Simone Veil " L'immortelle"

    « Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs. Si j'interviens aujourd'hui à cette tribune, Ministre de la santé, femme et non parlementaire, pour proposer aux élus de la nation, une profonde modification de la législation sur l'avortement. Croyez bien que c'est avec un profond sentiment d'humilité devant la difficulté du problème, comme devant l'ampleur des résonances qu'il suscite au plus intime de chacun des français et des françaises et en pleine conscience de la gravité des responsabilités que nous allons... [Lire la suite]
30 juin 2018

Un été Jaune Carré Abigail Seran

  Fenêtre sur mer   Longer la mer. Sillonner sur l’étroit chemin. Les vagues harcelant la falaise en contrebas. Hormis quelques mouettes, pas un être vivant à l’horizon. Peu surprenant vu l’heure très matinale. De toute façon, rares ont toujours étés les promeneurs s’aventurant dans le coin. Le sentier grignoté par la lande en témoigne. Je marche lentement, respire les odeurs vertes. Depuis combien de temps ne suis-je pas revenue ? Ce doit être la deuxième fois que je m’y rends seule. C’était notre rituel de début de... [Lire la suite]
27 juin 2018

Sybilline Capucine Jérôme d'Aviau "Rat et les animaux moches"

«  Son sac de miettes sur le dos, des aventures plein la tête, de ville en ville, il marche joyeusement. Mais c’est plus difficile que prévu. Les chats le chassent, les gens le caillassent. Tout le monde le trouve dégoutant, l’accuse de maladies, du mauvais temps. Rat essaye de rendre service, il mange des miettes de thon, des miettes de morue, des miettes de rien. Il fait le ménage sous les meubles, débouche les canalisations, taille un peu le gazon. Mais rien n’y fait. Les gens ne sont pas contents. »  Au pied des... [Lire la suite]

25 juin 2018

Jean François Beauchemin "le jour des corneilles"

  « Nous logions, père et moi, au plus épais de la forêt, dans une cabane de billes érigée ci-devant le grand hêtre. Père avait formé de ses mains cette résidence rustique et tous ses accompagnements. Rien n’y manquait : depuis l’eau de pluie amassée dans la barrique pour nos bouillades et mes plongements, jusqu’à l’âtre pour la rissole du cuissot et l’échauffage de nos membres aux rudes temps des frimasseries. Il y avait aussi nos paillasses, la table, une paire de taboureaux, et puis encore l’alambic de l’officine, où... [Lire la suite]
24 juin 2018

Marion Collé - Etre fil

  Etre fil, jongler sur son équilibre, trouver la prise qui gardera à plat le pied, traversera le vide, enterrera les peurs et craintes. Etre fil et ressentir les vibrations du corps, des mots, du fragile point d’équilibre, grandir, s’aventurer, s’hasarder dans le temps qui se déroule, enfle, s’éternise, se recueille. Etre fil et murmurer, fragile objet que nous sommes, spectacle de notre âme à jamais résorbée. Chercher les mots et les filets, se rattraper dans les sanglots étouffés, le feuillage tapis de sol, les ponts, les... [Lire la suite]
21 juin 2018

L'été jaune carré - Gilles Marchand

  C'était à Châteauroux. On m'a demandé : "tu m'écrirais un petit texte estival pour mon blog ?" Soyons honnêtes, j'avais peu dormi et je ne savais pas si je devais écrire un texte estival (avec, j'imagine, des enfants qui courent au bord de la mer et deux ou trois pâtés de sable) ou un texte à paraître au cours de l'été. Dans le doute, j'ai souri. Il faut toujours sourire, dans le doute. Ou pincer les lèvres. Ou se gratter le menton, prendre l'air inspiré, regarder au loin, reprendre une bière... enfin, dans le doute, il faut... [Lire la suite]
20 juin 2018

Zidrou Aimée de Jongh "L'obsolescence programmée de nos sentiments"

  « Combien de fois ? Combien de fois regarder des conneries l’après-midi à la télé ? Du vide ! Rien que du vide pour remplir ma vie ! Combien de fois aller traîner dans le parc de loisirs de la Glissoire. ? Combien de fois passer devant ce banc ? Ne pas s’arrêter, marcher un pas après l’autre ? Un pas, après l’autre… Combien de fois aller au stade Bollaert voir le R.C. Lens se prendre une raclée ? […] Combien de fois acheter une bouteille de rouge deux tomates et un steak... [Lire la suite]