30 juillet 2014

Le jardin Albert Kahn

" C'était la visite du jardin : nous commencions toujours par le jardin japonais. Du jardin japonais, nous passions au jardin anglais, du jardin anglais..., au jardin français. Ensuite, c'était les Vosges, la forêt bleue et finalement nous arrivions au cercle Autour du Monde."     Aujourd'hui j'ai envie de vous parler non pas de livres mais d'un lieu repos, d'un lieu refuge. D'un lieu où toute norme disparaît. Un lieu de vie végétale, un lieu où l'apaisement et la beauté prennent le pas sur l'esprit. Un lieu qui... [Lire la suite]

27 juillet 2014

"Aux feuilles mortes" - Marilyne de Lire et Merveilles

Vous avez du remarquer que le dimanche est jour de poésies, de pensées ou de petites réflexions sur notre monde. Aujourd'hui c'est Marilyne du blog Lire et Merveilles qui s'est invitée chez moi. Elle a amené sa plume, sa lune, son astre et ses rayons sélenites. Marilyne a l'art de nous amener à la découverte de maisons d'éditions intimistes, décalées, de poètes argentins, chiliens, russes, allemands ou d'Asie (et encore je n'ai pas tout cité tellement sa palette est immense). Elle est une des rares à nous faire partager ces délices... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 11:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2014

" Terre Neuvas " CHABOUTE

« Avons quitté le port le 26 février 1913 à la marée du matin à destination des bancs de Terre-Neuve pour une nouvelle campagne de pêche. Le 4 mars 1913, 6ème jour de route, le vent passe au suroît avec pluie et grosse bise. Mer houleuse. Le 8 mars, 10ème jour de route. Forte bise, avons essayé un gros coup de vent, mer grosse. Le 22 mars, 24ème jour de route. Le temps s’étant remis au beau, nous reprenons notre route cap à l’ouest, la Marie Jeanne a encore une fois bien résisté à la tempête, aucun dégât à bord. Les estomacs du... [Lire la suite]
23 juillet 2014

"La règle du changement" Claudine GALEA

" Ne pas préparer le voyage, ne pas lire, ne pas vouloir connaître, ne pas avoir d'imagination, ne pas savoir la langue. Quand on sait, on perd tout, on ne peut plus. Ne pas emporter de livres, ne pas prendre de notes. Laisser l'esprit dériver. Laisser venir les rêves. Je vais sur le pont Doumer, le dragon d'acier. Au milieu du pont, le bruit s'arrête. Seuls les vélos et les piétons ont ici accès. Tout en bas, le fleuve asséché, les bandes de sable et d'eau.Le temps s'agrandit, le temps devient un espace. Oublier est plus difficile,... [Lire la suite]
21 juillet 2014

" Une minute d’avance sur le bonheur " Charlotte l'Insatiable

    Pour vous dire la vérité, Charlotte et moi, nous nous sommes découvertes comme deux zèbres se retrouvent dans une savane (imaginez la scène) : semblables et pourtant si différentes, complices et pourtant sauvages, indomptables farouchement, hypersensibles et libres. Charlotte c'est une insatiable oui ! Son blog porte bien son nom. Une gourmande de la vie, curieuse des choses qui l'entourent, à l'écoute et en toute discrétion. Charlotte c'est l'ombre d'un rayon de soleil, une plume qui ne demande qu'à se... [Lire la suite]
20 juillet 2014

"Les canards de la mare aux oies" JH THOREAU

        Les canards de la mare aux oies   29 octobre 1837     Deux canards, de race dite des bois ou d'été, qui s'ébattaient joyeusement dans leur bassin préféré, ont commencé à battre en retraite à mon approche, et semblaient prêts à filer à l'anglaise, en glissant avec la majesté d'un cygne. Ce sont de remarquables nageurs, qui me battent à plats de couture, et qui - particularité nouvelle pour moi - plongeaient toutes les deux minutes et nageaient à plusieurs pieds sou l'eau, afin... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 16:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juillet 2014

"Le Bateau Ivre" Arthur Raimbaud

      Le Bateau Ivre   Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :Des Peaux-rouges criards les avaient pris pour cibles,Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.J'étais insoucieux de tous les équipages,Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages,Les Fleuves m'ont laissé descendre où je voulais.Dans les clapotements furieux des marées,Moi, l'autre hiver, plus sourd que les cerveaux d'enfants,Je courus ! Et les... [Lire la suite]
14 juillet 2014

"Le manteau du marché" un texte de Fabienne RIVAYRAN -

  Voilà l'été est venu gentiment à notre rencontre et j'ai eu envie de laisser la porte et les fenêtres de mon blog ouvertes. J'ai donc proposé à des auteurs, blogueurs, photographes, artistes... de participer à cet ensoleillement.   Après Gaëlle Josse et Macha Seruoff, cette semaine c'est Fabienne Rivayran (rappelez vous je vous avais parlé de Météo Marine, un  petit livre qui m'avait subjugué, emporté sur les rivages, sur les chemins, une vraie beauté...) qui me fais l'honneur d'un de ses... [Lire la suite]
11 juillet 2014

" Un petit goût de noisette" VANYDA

« Je n’ai jamais su réellement d’où Chloé puisait cette force pour profiter de chaque instant. Celle qui te fait comprendre que la vie est avant tout un cadeau plutôt qu’un dû. Mais elle était hautement contagieuse ». Qu’est ce qui fait l’amour : un regard, une sensation, un toucher, une odeur, une parole, un souvenir, un joli minois, un moment suspendu, précieux…    Il y a là Corentin, Manon, Barnabé, Eléonore, Aymeric, Margaux, Benoit, Abderrazak, Luna, Marlène, Christophe et Azul. Tous cherchent ou... [Lire la suite]
09 juillet 2014

"La Femme éclaboussée" Dominique DYENS - une chronique de Macha SERUOFF

    La tôlière prenant ses quartiers d’été, elle a trouvé judicieux d’inviter sur son blog d’autres chroniqueurs et queuses. Flattée par sa proposition, tu penses bien que j’ai répondu un OUI éclatant. Carte blanche Macha ! qu’elle m’a précisé. Carte blanche alors… Mon choix s’est fixé sur La femme éclaboussée, premier roman de Dominique Dyens (édité en 2000 chez Denoël, réédité en mai dernier chez Héloïse d’Ormesson) (qui m’a gracieusement fait parvenir le roman, j’en profite donc ici entre nous et les parenthèses... [Lire la suite]