02 juin 2017

" Le jour où je suis devenu un oiseau " Ingrid Chabbert - Guridi

  «  Le jour de la rentrée des classes, je suis tombé amoureux. C’était la première fois. » Certains livres sont de réelles invitations à entrer dans un autre univers et cela dès la page de garde. On se sent irrésistiblement attiré par le crayonné, les couleurs, le dessin à la fois mystérieux et onirique. On s’y sent bien, tout en douceur et tendresse. On ressent la trame, le fil qui relie les pages, le tissu de papier rouge jauni, picoté, à la limite du tissu. On a plus qu’une envie : entrer dans ce monde. ... [Lire la suite]

31 mai 2017

"La ligne la plus sombre" Alain Farah et Mélanie Baillargé

  Le jour où j’ai vu, touché cette bande dessinée sur les rayonnages de ma librairie, je me suis dite que je ne pouvais passer à côté d’un tel objet, d’un tel appel. Il y a comme ça des rencontres inopinées, des improbables défis que l’on nous dresse sur notre route des découvertes. Et la ligne la plus sombre en est une. Une incroyable et improbable rencontre, un incroyable défi.  Un défi digne des travaux d’Hercule ou d’un ouvrage mythologique sur lequel vous n’avez aucune connaissance, aucune notion de ce qu’est la... [Lire la suite]
29 mai 2017

" Le saut oblique de la truite" Jérôme Magnier Moreno

  « Partir pour Corte et s’engager dans la vallée du Tavignono est une expérience étonnante en soi, et encore plus pour un Parisien banlieusard. En effet ici, pas le moindre embryon de banlieue, pas même de centre commercial ou de zone industrielle, pas un seul entrepôt ! C’est un peu comme si, marchant dans le centre historique de la ville, on arrivait devant une porte et qu’en l’ouvrant on se retrouvait soudain en pleine nature grandiose, à la manière de ces tableaux oniriques de Magritte. » Une histoire de... [Lire la suite]
28 mai 2017

" Embrasse-moi " Ronan Badel - Jacques Prévert

    Poème issus de « Embrasse –moi », recueil de poésies réédité par Gallimard à l’occasion des 40 ans de la mort de Jacques Prévert.   20 poèmes d’amour, 20 poèmes de beauté, 20 poèmes que l’on aime et illustrés par Ronan Badel qui joue avec les amants de Raymond Peynet et la patte de Sempé sans que l’on se lasse de lire et relire les mots reliés par Prévert.     Le bouquet    Pour toi pour moiloin de moi près de toiavec toi contre moichaque battement de mon cœurest une... [Lire la suite]
25 mai 2017

Amegraphique : "Livre" - le Petit Carré Jaune

On me demande souvent la genèse du Petit Carré Jaune, du pourquoi un blog, du comment et pourquoi les livres, pourquoi la lecture ? On me demande son histoire, son parcours, ses rencontres, ses habitudes, sa vie. Et j’ai beau chercher ou tenter de trouver une réponse cohérente, je ne sais pas le pourquoi, le truc qui lui ferait un vrai costume, une véritable identité à lui tout seul, sans moi derrière. Je sais le comment de sa naissance, ses deux marraines de cœur (L’insatiable Charlotte et la facétieuse Lucie) et d’un peu plus... [Lire la suite]
24 mai 2017

" Mon coeur pédale "

  «  Maman est belle mais elle n’arrive pas à la cheville de ma tante Chantal, sa petite sœur de 24 ans. C’est dur à battre : Chantal est élancée et a des cheveux peroxydés. Sa repousse brune est très jolie. Ça donne du caractère à sa féminité. J’aime autant le blond artificiel de sa chevelure que la racine terreuse. Elle maitrise très bien le look Samantha Fox. Elle chante un peu comme Samantha Fox d’ailleurs. Elle œuvre a capella. Elle a toujours son walkman sur les oreilles et tout ce qu’on entend,  c’est la... [Lire la suite]

22 mai 2017

" Principe de suspension " Vanessa Bamberger

  Me voilà bien coincée. Coincée oui pour vous parler de ce roman. Impossible de vous en dégager des lignes, de vous en raconter la trame, de vous ébaucher un semblant de résumé. Comme le titre, je suis en suspension, me sentant piégée entre une manipulation manichéenne et une apparence de simplicité d’un monde qui part à la dérive, qui se trouve suspendu dans le vide d’une existence qui se cherche. Me voilà bien en peine pour vous dire mon ressenti, pour vous parler de cette intimité dévoilée dans un couple qui s’asphyxie,... [Lire la suite]
19 mai 2017

" La vache de la brique de lait" Sophie Adriansen et Mayana Itoïz

  « Il  y a une vache dans la brique de lait. Aucun doute possible.Sur la boite des petits pois sont dessinés des petits pois, sur la  boite des sardines sont dessinées des sardines, sur le paquet de céréales sont dessinées des céréales. Donc, puisqu’une vache est dessinée sur la brique de lait, c’est qu’il y en a une à l’intérieur » On a tous plus ou moins entendu cette fameuse phrase « Papa c’est quoi cette bouteille de lait ? ». Mais sait-on déjà demander ce qu’il y avait dans une brique... [Lire la suite]
17 mai 2017

"Le point du i " Mélanie Richoz et Barroux

Tout a commencé en 2013. Non en fait cela n’est pas vrai. Tout a commencé bien avant. Avant ce projet. Une rencontre entre une auteure, une autrice, une écrivaine, une fille fabuleuse et moi. Entre ses mots et mes yeux, entre ce qu’elle écrit et ce que je lis mais ne dis pas. Une rencontre comme il en existe peu. Une Mue, une tourterelle, un bain et une douche froide, un j’ai tué Papa et un  garçon qui court. Mélanie Richoz.   Ma Mélanie. Oui j’ose dire Ma Mélanie. Car au-delà des mots, j’ai découvert une... [Lire la suite]
15 mai 2017

" le châle de Marie Curie " Déborah Lévy-Bertherat

« Kahina poursuit le récit de sa vie en France, elle raconte qu'ils ont eu un logement, que les enfants ont grandi, pourtant toujours la Kabylie lui manquait. Tu connais la Kabylie ? Elle évoque la beauté des montagnes, de son hameau perché, elle incline la main pour montrer la pente, depuis sa maison on voit tout le pays, et l'hiver il y a de la neige. Elle ajoute que son village s'appelle Tilist, qu'il est réputé pour les tissages, les femmes fabriquent des tapis magnifiques, des châles.   Elsa regarde Kahina ramener... [Lire la suite]