21 septembre 2014

" Bruits " Ivan PEÏTCHEV

Bruits    Dans cette chambre aux  poutres noirciesl’obscurité douce glisse sans bruit,mais souvent le silence aussim’oppresse de sombres histoires Le silence avec mes pensées.Horreur, ces fils blancs sur mon front,pourtant un éveil me répond :les vignes frappent, doigts légers, à la croisée.Je tends l’oreille et tout à coupm’entourent les bruit éternelstous ces murmures dans lesquelsun monde nouveau naît pour nous. Des murmures d’ailes, de plantes,ce savoir si simple et si fortcrée de la vie émouvanteque l’on... [Lire la suite]

20 septembre 2014

" Réparer les vivants " Maylis de Kerangal - Massage littéraire, battements du pouls

    " Ce qu’est le cœur de Simon Limbres, ce cœur humain depuis que sa cadence s’est accéléré à l’instant de la naissance quand d’autres cœurs au-dehors accéléraient de même, saluant l’événement, ce qu’est ce cœur, ce qui l’a fait bondir, vomir, grossir, valser léger comme une plume ou peser comme une pierre, ce qui l’a étourdi, ce qui l’a fait fondre – l’amour ;  ce qu’est le cœur de Simon Limbres, ce qu’il a filtré, enregistré, archivé, boîte noire d’un corps de vingt ans, personne ne le sait au juste,... [Lire la suite]
16 septembre 2014

"Quelques pas de solitude " Pascal DESSAIN

« Un écrivain en arrivera toujours à parler de l’avantage que la solitude lui procure. J’aime être seul jusque dans la foule, oui, seul, parmi les autres, alors que pour beaucoup il s’agirait là de la pire des choses. Dans le flot, la cohue même, rien ne distingue ou presque et je peux devenir très étrange en moi, jusqu’à être libre, si ça me chante, de ne plus me ressembler. Combien de scènes, de personnages, de dialogues ai-je construits, tramés, marchant dans la ville, patientant dans une gare ou un aéroport ! Mes... [Lire la suite]
15 septembre 2014

BASHÖ, seigneur ermite

sazanami ya kaze no laori no aibyöshi   Rides sur l'eauet brise parfumée en rythme   Bashö Seigneur ermite        
07 septembre 2014

"La pièce d'à côté " Charles PEGUY

" La pièce d'à côté "   Je ne vous ai pas quittés.Je suis seulement passé dans la pièce d'à côté. Je suis moi, vous êtes vous.Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours. Donnez moi le nom que vous m'avez toujours donné.Parlez de moi comme vous l'avez toujours fait.N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste.Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble.Priez, souriez, pensez à moi. Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte,... [Lire la suite]
05 septembre 2014

"histoire de Julie qui avait une ombre de garçon" Christian Bruel et Anne Bozellec

Julie n’est pas polieElle suce encore son pouce Julie est très jolieMais voudrait être rousseJulie n’est pas très douceElle n’aime pas les peignesEt se cache sous la moussePour qu’on la baigneJulie sait ce qu’elle veutElle ne parle qu'à son chatIls ont de drôles de jeuxQue ses  parents n’aiment pas Mais elle voudraitQu’on l’embrasseQuand même.   Il est rare que je lise des livres pour enfant. Cela m’est arrivé lorsque mes crevettes étaient plus petites mais j’avoue que maintenant elles n’ont plus franchement besoin de... [Lire la suite]

03 septembre 2014

" une bibliothèque de nuages" Christian BOBIN

Christian BOBIN est pour moi un écrivain qui a le don de faire voler une feuille, de rendre palpable le chant d'un oiseau, la caresse d une tempête, le goût délicat d’une caresse amie. Avec lui, le silence est roi, la lumière douce, ensorcelante, magnificence. Les sons que j’entends sont la vie, le brouhaha, une irrésistible et insatiable veine éternelle, un  vaisseau de paroles inutiles à dire mais à entendre, à écouter, à s’approcher, à vivre.   Oui Christian Bobin, c‘est une écriture de vie, une écriture sur la vie,... [Lire la suite]
02 septembre 2014

"le dernier gardien d'Ellis Island" Gaelle JOSSE

« C’est par la mer que tout est arrivé. Par la mer, avec ces deux bateaux qui ont un jour accosté ici. Pour moi ils ne sont jamais repartis, c’est le vif de ma chair et de mon âme qu’ils ont éperonné avec leurs ancres et leurs grappins. Tout ce que je croyais acquis a été réduit en cendres. Dans quelques jours, j’en aurai fini avec cette île dont je suis le dernier gardien et le dernier prisonnier. Fini avec cette île, alors que je ne sais presque rien du reste du monde. Je n’emporte que deux valises et quelques pauvres... [Lire la suite]
01 septembre 2014

"Deux jours en été " Mélanie CHAPPUIS

  Mélanie CHAPPUIS est une drôle de femme. Sous ses airs policés et son écriture subtile se cache une véritable tornade de rires et d'espièglerie, de discrétion et de douces pensées, paroles.  C'est un jeu d'ombres et de lumières. Une femme éprise de justice, d'humanité.Je l'ai découvert grâce à Mélanie Richoz (mon filon suisse, je lui dois en grande partie). Elle m'a incitée farouchement à découvrir ses romans, son style, son écriture.  Et que vous dire... Mamamia...!!! Mélanie CHAPPUIS c'est une rencontre avec... [Lire la suite]
30 août 2014

"Une vie à soi" Laurence TARDIEU

« Ce qui l’obsédait : faire tomber les masques, saisir ce que chacun est de l’autre côté du rideau des apparences. Elle cherchait l’autre. Elle disait de son appareil photo qu’il était son passeport. Celui qui lui permettait de franchir les frontières, d’aller vers ceux qu’elle voulait connaître, connaître intimement : ceux dont elle voulait atteindre la vie intérieure. […]Elle photographiait et moi, assise sur mon canapé noir, je regarde ses photos, je regarde ces visages et ces corps. Chaque visage, ou presque, fixe... [Lire la suite]