24 novembre 2013

A corps perdus : Mappemonde

Le nu est la sincérité du corps.  - partie 5 - Le nu artistique, académique ou alors abstrait fait parti d’un art auquel je me suis intéressée. Ce thème a toujours existé par ses représentations sur les parois peintes des grottes, aux nus masculins très en vogue dans l’antiquité grecque. Dès le début de la photographie, le corps féminin fut une source d’inspiration d’un bon nombre d’artistes. Ces images étaient soigneusement gardées par leurs créateurs, ou alors échangées  » sous le manteau  » par crainte de censure. ... [Lire la suite]

21 novembre 2013

G229 - Jean Philippe BLONDEL

"Je souris au proviseur, je réponds que c'est un cadeau, mais il m'écoute déjà plus. Un proviseur, ça a beaucoup de choses à penser. Un prof, non. Un prof, ça ne pense qu'à une chose ces classes. Puis soudain, il est de nouveau là, présent. Il me fixe. Il dit : le plus dur dans le métier, vous savez, c'est de manier le on et le je. Je réponds que euh, je ns suis pas sûr de comprendre. C'est une institution, l'école. Vous entrez dans un bulldozer. Il faut arriver à en devenir membre sans perdre son individualité. Ce n'est pas aussi... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2013

Polaroïds - Marie RICHEUX

Pour le soleil sur le coriandre sur Barbès et avant l’heure. Merci.  Pour l’irréelle virée de chats, dans les gouttières des banlieues bleues, sous le sax bienveillant de Coltrane.Pour les affaires jugées et pas classées et rejugées et pas classées. Pour la surprise du dialogue, et l’évidence des épidermes. Pour la danse évidemment, et le mix qui dérange. Pour toutes les tables posées sur tous les tréteaux. Pour les descentes à vélo dans les rues des enfances.Pour l’affirmation, la contradiction et le doute et la salade entre... [Lire la suite]
17 novembre 2013

A corps perdus - corps à corps

Le nu est la sincérité du corps.  - partie 4 - Le nu artistique, académique ou alors abstrait fait parti d’un art auquel je me suis intéressée. Ce thème a toujours existé par ses représentations sur les parois peintes des grottes, aux nus masculins très en vogue dans l’antiquité grecque. Dès le début de la photographie, le corps féminin fut une source d’inspiration d’un bon nombre d’artistes. Ces images étaient soigneusement gardées par leurs créateurs, ou alors échangées  » sous le manteau  » par crainte de censure. ... [Lire la suite]
14 novembre 2013

" La garçonnière " Hélène GREMILLON

" Les lieux ne gardent pas la trace des cadavres qui s'y trouvent un jour. Les lieux n'aiment pas les souvenirs. Pas le moindre petit choc sur l'asphalte. Pas la moindre petite déformation du béton. Un homme qui tombe ne fait jamais bouger la terre."   Argentine, hémisphère sud, hiver, Tango Tzigane de Jacob Gade en fond sonore, musique sulfureuse, corps endiablés comme possédés l'un par l'autre, pas feutrés, chassés, regards croisés, à la dérobée, non dits, silence... Notes noires aux rythmes rapides et frondeurs,... [Lire la suite]
11 novembre 2013

A corps perdus " L, Ailes, Elles"

Le nu est la sincérité du corps.  - partie 3 - Le nu artistique, académique ou alors abstrait fait parti d’un art auquel je me suis intéressée. Ce thème a toujours existé par ses représentations sur les parois peintes des grottes, aux nus masculins très en vogue dans l’antiquité grecque. Dès le début de la photographie, le corps féminin fut une source d’inspiration d’un bon nombre d’artistes. Ces images étaient soigneusement gardées par leurs créateurs, ou alors échangées  » sous le manteau  » par crainte de censure. ... [Lire la suite]

09 novembre 2013

"Le goût âpre des kakis " Zoyâ PIRZAD

" Je ne comprends pas ce qu’il y a de fatigant à faire du thé. Tu jettes les vieilles feuilles dans la passoire à thé, tu rinces un bon moment la théière sous le robinet d’eau chaude, tu laves plusieurs fois l’intérieur avec l’éponge et le liquide vaisselle pour ôter les traces du thé précédent, tu essuies la théière, tu y mets des feuilles de thé…et voilà !"   Zulma, la maison d'édition a encore une fois fait mouche ! Sorti en 2009 et Prix de Courrier  International du roman étranger, ce petit livre est un écrin de... [Lire la suite]
07 novembre 2013

"Tout seul" - Christophe CHABOUTE

  " Prison : nf. Local où l'on enferme les accusés, les condamnés. Fig. maison sombre, triste. Emprisonnement." " Imagination : n.f. Faulté qu'à l'être humain de se représenter par l'esprit des objets, des faits irréls ou perçus. Faculté d'inventer, de créer, de concevoir." On l'appelle "Tout seul" : c'est le fils du gardien d'un phare isolé en pleine mer que ses parents, maintenant disparus, ont tenu à l'écart du monde car il est atteint de malformations. 50 ans qu'il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau de granit.... [Lire la suite]
06 novembre 2013

Le voyage immobile - Valentine GOBY

«  Je n ai jamais traversé la Méditerranée [...]. Je croyais avoir le monde à conquérir, le monde était dehors et Samia incarnait le début du rêve : partir. Mais cette nuit enfonçant les touches ma main enfonce des portes, je sens les frontières s'abolir en moi, je comprends que je porte le monde à l'intérieur, avec tous ces possibles. Chez moi ce n'est pas la chambre, la maison, la ville, la pinède, chez moi c'est quelque part dans mon ventre, un endroit difficile à situer parce qu'il n'y a pas d'organe, pas de lieu visible.... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 novembre 2013

A corps perdus - POLLICE VERSO

Le nu est la sincérité du corps.  - partie 2 - Le nu artistique, académique ou alors abstrait fait parti d’un art auquel je me suis intéressée. Ce thème a toujours existé par ses représentations sur les parois peintes des grottes, aux nus masculins très en vogue dans l’antiquité grecque. Dès le début de la photographie, le corps féminin fut une source d’inspiration d’un bon nombre d’artistes. Ces images étaient soigneusement gardées par leurs créateurs, ou alors échangées  » sous le manteau  » par crainte de censure. ... [Lire la suite]