19 février 2017

Dimanche en poésie : " S'il existe des fleurs" Cécile Guivarch

  « de nos yeux nous ne pouvons voirtout ce que le vent emporte avec luiseul le cœur pourrait encore soufflerce qu’il manque aux hommes »  Au loin les canons grondent mais sur le sol, les animaux et les hommes restent. Cloués. Le jour se lève donnant le bleu, la lumière douce du jour. Dans la campagne, le nombre de morts ne se compte pas, plus. Sous le soleil qui s’annonce, « les enfants jouent dans le sable », ils « cueillent des miettes », « n’en finissent pas de finir ». Dans le... [Lire la suite]

17 février 2017

" Les parapluies d'Erik Satie" Stéphanie Kalfon

  « Où en sommes-nous chacun, de ce qui fait une vie ? Qu’a-t-on appris de tous les bruyants bavardages dont nous recouvrons nos malaises d’être là, vides et visibles […] A qui la donner pour ne plus l’affronter, cette perplexité d’être soi, être soi d’accord, mais qui ? Il est impossible de se ressembler. Un matin quelque chose se stabilise et une rue plus loin, on a changé de caractère ou de colère. Il n’y a pas de mots pour dire ces variations silencieuses. On s’éloigne, c’est tout. »    Erik... [Lire la suite]
15 février 2017

" La fugue " Pascal Blanchet

  Tout commence dans la tristesse absolue d’une maison corbillard, d’une maison où un piano droit semble être enterré. A son seuil, un vieil homme aux cheveux hirsutes et grisonnants, nœud de papillon rouge au cou, redingote noire et mine affligée. Un rosier grimpe sur les murs, vestige d’un jardin oublié.  Au loin, la ville gronde sous des immeubles buildings. Quelques touches de rouge rappellent la vie, une porte, un calisson sur le mur mais on devine la peine, la tristesse, la lourdeur d’une solitude écrasante, le... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 février 2017

"Les vérités provisoires " Arnaud Dudek

  « Une étude récente a montré que les êtres humains mentent en moyenne six fois par jours. Disons que, dans ce domaine, Jules n’est pas du tout dans la moyenne. Il aurait tendance, plutôt à crever le plafond. »  D’Arnaud Dudek, j’ai lu quasi tous ces romans je crois, y compris un texte paru dans le blog et depuis publié dans un recueil de nouvelles. J’aime son écriture, ce personnage, cet être un peu rêveur, un brin bon génie Aladin qui sortirait d’une lampe magique, un brin philosophe de la vie. J’aime... [Lire la suite]
12 février 2017

" Littoral " Bertrand Belin

  « Avant l’installation de l’armée d’un pays, la presqu’île était recouverte de genêts et d’ajoncs, et fourmillait de lièvres et de faisans. Les sternes nichaient par colonies immenses et les vanneaux l’hiver, les courlis, avec quelques hérons, envahissaient les vasières. Depuis que l’armée d’un pays s’est installée, les grives ont simplement stoppé leurs chants. L’accès aux quatre ponts est aujourd’hui restreint et il y a désormais  un membre de l’armée d’un pays pour chaque port. »  La tempête souffle... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2017

" Célestin et l'enfant étoile" Romain Niveleau

  «  Célestin… Célestin… M’entends-tu petit Célestin ? Repose-toi. Tu dois être fatigué après un si long voyage. C’est la première fois que je vois un petit bonhomme comme toi aller au-dessus des nuages. Repose-toi, tu l’as bien mérité. Je vais veiller sur toi. Et après, tu me raconteras ton histoire. Je suis curieux de t’entendre. »   Célestin, petit garçon rêveur, à mi-chemin entre un « Petit Prince » et sa chevelure argenté et un « Anatole et sa Petite Casserole ». Célestin enfant... [Lire la suite]

08 février 2017

"Mémoires d'un ouvrier" Bruno Loth

  « Quand on entend cent fois les mêmes histoires, on en rit, on se lasse et on ne fait plus attention, puis un jour on se rend compte qu’elles font partie de vous, qu’elles vous appartiennent un peu, mais qu’elles vous échappent indubitablement. »  Et pourtant. Cent fois on a entendu ces rengaines sur la vie d’ouvrier, sur cette mémoire qui se meurt à petit feu aujourd’hui, sur ces bleus de travail qui bâtirent notre monde, martelèrent à coups de poing rageurs une société nouvelle, autre, emplie d’espoirs,... [Lire la suite]
05 février 2017

" Tropique de la violence " Nathacha Appanah

  De nouveau je me retrouve à vous parler d’un livre d’une beauté et puissance incroyable. De nouveau je ne sais comment vous dire, vous inviter à le lire. Peut-être parce que mes mots ne seront jamais à l’égal de ce que j’ai pu ressentir durant cette lecture. Peut-être parce que la beauté, la justesse, la saisissante poésie d’une violence sous les tropiques me semblaient loin et m’ont percutée de plein fouet. Peut-être parce que l’homme est admirable, sans jugement, que tous ces enfants sont dans l’enfer d’un paradis qui... [Lire la suite]
03 février 2017

" Mon étrange soeur " Marie Le Gall

« Nous nous sommes toutes de suite reconnues et il était écrit que j’allais obéir à tes ordres muets. Entrainée dans ta folie, je ne connaîtrai de la vie que ce tu m’en diras, frontière entre le monde et moi. »    Que dire de cette étrange Sœur ? Que dire quand le mot amour fait place au mot folie, quand il est impossible de pouvoir aimer sans bouleverser des vies ? Comment être une sœur quand l’autre, l’ainée, l’aimée, est une innocente, une écervelée, une femme-enfant aimant la vie plus que tout ce... [Lire la suite]
01 février 2017

" Les brumes de Sapa " Lolita Séchan

  « Quand j’étais petite mon plus grand rêve était d’avoir un poulet rien qu’à moi. Un jour en travaillant comme guide, j’ai pu me le payer. Je l’ai mangé tout entier jusqu’au plus petit bout de chair et j’ai été malade. Ensuite mes rêves ont grossi… Je voulais aller à l’école et j’y suis allée. Mon plus grand rêve était de prendre l’avion et tu es arrivée. Maintenant j’aimerais découvrir le monde, venir te voir à Paris. Mais je sais que plus mes rêves grossissent moins j’ai de chance d’être heureuse. »  Les... [Lire la suite]