24 novembre 2018

Frédérique Germanaud - Journal pauvre

  « C’est un grand bouleversement que d’abandonner un travail alimentaire, des horaires, un salaire, des collègues. C’est aussi lâcher cette peur qui rend, depuis plusieurs années, chaque matin difficile, chaque journée un espace hostile à traverser. Ma vie, mon temps m’appartiennent, pour la première fois. Je ne sais pas si je suis heureuse. […] Le juste terme est peut-être celui de la langueur. Je suis prête à accueillir cet état. Disposée aux creux, chemins de traverse ou taillis qui se trouveront sur ma route. De cette... [Lire la suite]

14 septembre 2018

L'été jaune carré - Edition 2018

Et puis cela arrive, ça ne prévient pas quand mais il faut se faire une raison…. L’automne pousse l’été vers le dehors. Tout doucement. Sans bruit ni violence, avec la caresse des premières feuilles qui jaunissent le gazon. Laisser l’été, l’automne est là. Les tables des librairies regorgent de nouveaux romans qui attendent, impatients, une lecture, une gloire, une caresse ou simplement un lecteur qui prendra le temps de découvrir qui se cache sous les couvertures.  Difficile de clore ce chapitre, de se dire que l’été jaune... [Lire la suite]
08 septembre 2018

Un été jaune Carré sophie Lemp et Lucile Bordes

  La cabane à motsSophie Lemp - Lucile BordesUn été jaune carré
30 août 2018

Un été jaune carré - Mélanie Chappuis "Je veux revenir prophète en mon pays"

Je veux revenir « prophète en mon pays ». Fouler son sol en héros. Y être attendu. Acclamé. Vénéré. C’est mon rêve de vieil enfant. Mon rêve de banni en manque. J’ai été chassé des terres qui m’ont vu naître. Même si c’est moi qui les ai fuies. Depuis, je fantasme de les retrouver. Pas comme je les ai quittées, ruiné, exsangue, effrayé. En deuil. Laissant mes larmes couler à mesure que la peur me quittait, sur ces routes dont j’ai bouffé la poussière. Avant la mer. Je veux retrouver mes terres, non pas en descendant d’une pauvre... [Lire la suite]
28 août 2018

Un été jaune carré - Gaëlle Josse "ce qu'on entend parfois"

  Toujours trop tôt, les trains, celui-ci comme tant d'autres. Ce matin, dans le TGV qui me conduit vers le sud, j'ai tenté de me rendormir. Vaine espérance. Je ne parviendrai qu'à une fragile somnolence, un abandon incomplet, une très relative absence. Les annonces sonores se sont tues, je sais désormais que la voiture bar sera heureuse de me proposer collations et rafraîchissements, que le train desservira diverses villes avant son terminus qui seul m'intéresse, et que le personnel de bord se tient à ma disposition si j'en... [Lire la suite]
26 août 2018

L'été jaune carré Camille et Mathilde -

        Je tape sur mon clavier la suite de mon histoire, puis je me rends compte que peu à peu cela devient déséquilibré.Je décide donc de laisser ce travail pour plus tard et me dirige vers le parc où Lucie ma professeur de théâtre m'attend pour que je lui donne les scénarios que j'ai écrit pour la prochaine pièce. Je les lui tends. Elle me remercie puis je pars. La première scène raconte l'histoire d'un noble de la renaissance qui rencontre un homme du tiers-états et lui fait vivre une vie de luxe. Je ne... [Lire la suite]

25 août 2018

L'été jaune carré Maryline Martin

1998, mon Millésime, ma plus belle Année… 1998 : l’année de la Coupe du monde de football. Un vent de liberté, une brise d’égalité, un souffle de fraternité, emportent dans une liesse populaire les amateurs où non du ballon rond. Champions du Moooonde !  1998 : l’arrivée de mon étoile à l’image de celles qui ornent le faire-part de naissance. Je suis la plus heureuse des Mamans du Mooooonde !  *** Quelques jours après le solstice d’été et avant l’éclosion du septième mois de l’année, déboule, dans ma... [Lire la suite]
22 août 2018

L'été jaune carré Charlotte Milandri - "Le gouffre des possibles"

Elle n’attend personne, elle poursuit sa valse, tempétueuse ou calme, c’est elle qui dicte le pas. Elle est le refuge d’une année de privations, de matins sans envie et de journées travaillées sans relief. Elle est la récompense. Elle est le terrain de jeu des enfants et le décor des plus grands souhaitant une couleur dorée quand le ciel commencera à s’assombrir.  Je la guette. Vertigineuse. A son contact, je deviens misanthrope, jalouse et exclusive. Elle m’attire comme une passion dangereuse, à laquelle rien ne résiste. Malgré... [Lire la suite]
18 août 2018

L'été jaune carré karine Le Nagard "Un pacemaker à mon coeur"

    L’objet-livre, les rondes de mots, l’encre des pages, des pages à décoller et à écorner, puis lisser. Caresser les livres, à voix haute les effeuiller, rêver en énonçant la promesse d’un titre, retrouver ses héros, rencontrer un autre que soi…et voyager si loin, tout près. Se rassurer de n’être plus seule, se consoler que cet autre sache lui aussi, s’oxygéner d’une parole, s’éterniser dans la flamboyance d’une aventure. Un imaginaire infini pour supporter le réel qui nous échappe, lui donner des formes, des consciences... [Lire la suite]
15 août 2018

L'été jaune carré Catherine Rolland "Dessous"

Assis sur le pont arrière du bateau, les pieds nus traînant dans l'eau du lac, Eric se concentrait.  Evian, compétition internationale d'apnée. Un rendez-vous sportif qui d'année en année, attirait de plus en plus de spectateurs. Le matin avaient eu lieu les épreuves d'apnée statique, en piscine. Le record du monde, onze minutes quarante-cinq, avait été battu par un Italien.  Onze minutes quarante-cinq sans respirer. Bon sang, à bien y réfléchir, ils étaient complètement fous. Pour l'épreuve reine, l'apnée en profondeur à... [Lire la suite]