15 août 2018

L'été jaune carré Catherine Rolland "Dessous"

Assis sur le pont arrière du bateau, les pieds nus traînant dans l'eau du lac, Eric se concentrait.  Evian, compétition internationale d'apnée. Un rendez-vous sportif qui d'année en année, attirait de plus en plus de spectateurs. Le matin avaient eu lieu les épreuves d'apnée statique, en piscine. Le record du monde, onze minutes quarante-cinq, avait été battu par un Italien.  Onze minutes quarante-cinq sans respirer. Bon sang, à bien y réfléchir, ils étaient complètement fous. Pour l'épreuve reine, l'apnée en profondeur à... [Lire la suite]

08 août 2018

Un été jaune carré - Mélanie Richoz "Dimanche"

  Dimanche Le lundi succède au dimanche, qui succède au samedi, qui lui, succède au vendredi… Azra connaît la chronologie des jours de la semaine, même en français. Pourtant, elle s’y perd.Bugün, hangi gün ? demande-t-elle à sa fille.Dimanche, maman. Nous sommes dimanche et les magasins sont fermés.Alors Azra repend sa veste dans l’armoire, range son porte-monnaie dans la commode et retourne s’asseoir sur le canapé. La télévision allumée, le chat s’allonge à ses pieds et s’endort. Elle est ici, mais ailleurs.  Ici et... [Lire la suite]
04 août 2018

Un été jaune carré Arnaud Dudek "La grande cabane"

  1.               Selon une idée largement partagée, la classe ouvrière aurait disparu en Occident. Certes, elle s’est étiolée en tant que corps politique massif ; mais les ouvriers et prolétaires existent toujours en nombre, qu’ils soient au chômage, ou qu’ils travaillent dans ce qui reste d’usines dans nos contrées en voie de désindustrialisation – à la Synoxys, par exemple.             Elle se dresse aux... [Lire la suite]
01 août 2018

L'été jaune carré - Gaëlle Pingault "Le vide"

    Il y avait iciDu bruitParfois assourdissantépuisantIndustrielle symphonieQui abrutitClaquementsGrincementsHurlementsEt puis des rires parfoisCristallins légers décalésLa mélodie du labeurEtait-elle aussi parfois celle du bonheur ?  Il y avait du bruitRien n’était calme iciIl y avait la vie  Il y avait iciDes brasiers circonscritsDu feuDes incendiesDomptés maîtrisés dominésMétal incandescentChaleur, sueurLongues heuresRespirerSuffoquerTenirEtre fier malgré toutDe ce travail de fou  Il y avait... [Lire la suite]
21 juillet 2018

L'été jaune carré Anne-Sophie Monglon "Le sud remonte en moi comme une mer"

  Au commencement, il y a les odeurs sur lesquelles les yeux se ferment comme ceux des poupées quand on les couche. C’est surtout à la tombée du soir, lorsque la chaleur brusquement baisse, qu’elles vous prennent, en vous entrant profond dans le ventre. Le pin, rauque et sucré, la lavande égrenée puis frottée de la pulpe des doigts, et même le mimosa, entêtant comme un parfum de femme endimanchée.Après, il y a le vent. Il faut faire avec, on n’a pas le choix, il est toujours là, qui remue la terre comme une mauvaise pensée.... [Lire la suite]
18 juillet 2018

Un 'été jaune carré - Claire Barré

Rio secret   La brume gourmande lèche le bout du Pain de SucreLe suceLe croqueL’avaleEt mêlera bientôt ses lèvres à la merLa pluie rejoint l’orgieLe sable, ému, s’humidifieLe paysage semble absorbé Par ce baiser sucré salé         Rio SecretClaire BarréL'été jaune carré   Parler de Claire Barré en une dizaine de lignes, m’a t’on dit.   Quand je pense à Claire, je pense à un rendez-vous qui prit des proportions spectaculaires. C’était l’année dernière. Je n’avais pas pu écrire sur son... [Lire la suite]
14 juillet 2018

L'été jaune carré Amélie Muller

  Nous n'étions que trois à la station. Il faisait déjà si chaud. Quand le tram est arrivé, je suis montée seule. Les autres sont restés sur le quai. L'espace d'un instant, je les ai enviés. La possibilité de l'immobilité. Rester là, arrêter le déroulement mécanique des habitudes. Les portes de la rame se sont fermées, j'étais de nouveau en mouvement, en route, encore une fois.L'air étouffant à l’intérieur… il fallait descendre. À la station suivante, j'ai repris mon souffle sur le quai.  Impression plaisante de faire... [Lire la suite]