16 juin 2014

" La belle image " Arnaud RYKNER

« Si je fais ce livre, ce sera contre mes amis mêmes. Contre ceux tout au moins qui voudraient m’imposer une certaine image de moi, une belle image, qui me réclament une certaine sagesse, une certaine mesure, ceux qui m’ont connu ainsi qui me veulent ainsi, propre, lisse, brillant, qui m’aiment ainsi et qui ne m’aimeront pas autrement. Ceux qui ne savent rien de moi, de l’ombre que je suis – votre ombre ? – de ma vraie voix – votre voix ? »   Encore une fois l’écriture d’Arnaud Rykner m’a subjuguée. Et... [Lire la suite]

22 janvier 2014

"la lune assassinée" Damien Murith

  « Le village, comme une teigne, avec ses maisons basses que mangent les vents, avec ses granges vides où l’on se pend, avec ses bêtes maigres, avec l’odeur du moisi qui rampe le long des ruelles, avec son auberge où l’on boit sa rage, sa haine, avec son clocher qui griffe la croûte grasse du ciel, et son cimetière, rectangle jaune et gris où reposent les os, avec ses chemins de poussière, ses sentiers de misère où poussent la ronce et l’ortie, et plus loin, l’usine, de briques, de fer, de sueur, avec la peur de l’autre,... [Lire la suite]
01 décembre 2013

" Les chats d'argent " - Kriss F GARDAZ

Chère Kriss FGARDAZ   Voilà je viens de terminer votre magnifique livre "Les chats d'Argent"(quel beau titre énigmatique), tome 2 de la trilogie des Voyageurs de Miroirs . Et ce n'est pas un vain mot ni parce que c'est vous, ni parce que j'avais déjà aimé vos "voyageurs des miroirs"(Editions du Préau). Que vous dire ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Je viens de clôturer votre histoire et vous m'avez laissée seule dans les rues de Londres.  J'ai un manque là. Un manque de vos mondes, de votre... [Lire la suite]
15 septembre 2013

Maryline MARTIN - Les Dames du chemin

  "Les coups de canon ont crevé les nuages et tué les anges. Dieu, le rouge au front, s'est enfui. Non pas qu'il soit lâche, il a décidé de ne pas se mêler de la folie des hommes".   Nous avons tous des souvenirs liés à la Grande Guerre celle de 1914/1918... tous des souvenirs scolaires, de "fond de jeans" usés sur les bancs, d'heures qui s'égrènent sur l'horloge posée au dessus de la porte de la classe, tous des souvenirs de cours d'histoire, du temps qui passe et d'images qui trottent en tête... Nous en avons tous,... [Lire la suite]
30 août 2013

Sabine PEGLION : Métamorphoses et autres résonnances

  [...] " Dans l'ombre, au bas, le soleil murmurait. Trouble fraîcheur, une indicible peur au bord me retenait. Ronces, rochers, mûriers tout pourtant m'attirait... Venaient alors les grappes embuées, raisins au parfum de framboise, pour vite me détourner.les digues fissurées recelaient en leurs grains un miel ensoleillé. Mais déjà j'écrasais dans ma paume le géranium sauvage parfum violet de citronnelle  Et cette liberté nouvelle d'écarter les ombrelles."     Il n'y a pas si longtemps de cela, je suis... [Lire la suite]
08 août 2013

Katy COUPRIE - dictionnaire fou du corps

Bon je vous dis tout de suite : j'ai découvert ce livre chez les Facéties de Lucie, il y a que quelques temps et dès la lecture du dît billet,  j'étais en admiration devant les illustrations (et des écrits de Lucie il va s'en dire, mais cela vous en êtes habitués, fan je suis)... Je le voulais ce Dictionnaire fou du corps, il serait mien, c'était écrit dans ma boule à facettes, dans les lignes de ma main, gravé au couteau dans mon coeur, tatoué sur mon biceps gauche (je garde le droit). Je me suis donc ruée chez mon libraire et... [Lire la suite]

07 août 2013

Grâce à Gabriel - Arnaud FRIEDMANN

 "On ne lui avait jamais expliqué, à Michèle, que la vie ce serait ça et qu'elle s'y résoudrait. Mais les terreurs de sa grand mère ne l'ont pas protégée de rien. Des cadavres dans les rues, sur les places des villages, qu'il ne faut pas regarder, disait-elle. Mais elle, Michèle, elle ne peut fermer les yeux ; ça ne sert à rien. Les images s'insinuent. Elle regarde elle affronte, et quoi qu'elle prétende du déroulement de ses journées, ses nuits sont des enfers".   Imaginez les montagnes des... [Lire la suite]
27 juin 2013

Dorothy Shoes " Django du voyage "

Dorothy Shoes " Django du voyage "... A tous ceux qui, pour des raisons de sécurité, décident de se risquer   " - Je suis gitan, je suis affreux, gras, et toi tu viens là pour me tirer l'portrait ? - Non , Django, je te trouve très beau, et je ne viens pas pour te tirer l'portrait, je viens pour prêter ma voix à ta communauté. Elle n'est pas très forte, je ne suis pas sûre qu'on l'entende, et dans mes poches, je n'ai aucune promesse. - Mais pourquoi tu veux faire ça ? On ne se connaît presque pas. - Parce que j'aime... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 17:20 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2013

"Je t'aime [maintenant] - Les histoires d'amours ne finissent pas toujours mal

"Je t'aime [maintenant] " Sandra REINFELT   Ma chère Sandra,   Un jour de Mars 2013, j'ai découvert ton Objet Littéraire Non Identifié sur les blogs des croqueuses de pépites. Tout de suite, mon regard s'est embrasé. Serait-ce cette belle couverture couleur rouge-baiser ? Serait-ce la douceur qui s'en dégageait ? Serait-ce ta plume qui avait l'air (de rien) de décrire si bien les méandres de l'amour ? Serait-ce le printemps qui se faufilait ?    A vrai dire, je n'en savais fichtrement rien mais il était dit... [Lire la suite]
29 mars 2013

'Nos vies désaccordées" de Gaëlle JOSSE

" Je suis seule, je suis nue et j'ai mal. Tu souffres bien davantage, je le sais. Maintenant que la paix va t'être enfin accordée, je ne devrais pas tant gémir. Ce soir je cède à la douleur. J'ai tant résister. Chaque jour, une nouvelle lutte avec ma peur et je crains qu'un jour celle-ci triomphe de mes forces.Mais était-ce encore ta vie, cette agonie de chaque jour qui va prendre fin ? Où es-tu, si loin de ce que tu as été ? Je n'ai pas eu la force ni le coeur de te voir ainsi. Pardonne-moi ma faiblesse.Comme je voudrais... [Lire la suite]