05 juillet 2018

Christian Demilly Vincent Mahé " Pour toujours "

Certains lectures sont des rendez vous, des rencontres qui s’opèrent sans que l’on sache le pourquoi, sans comprendre ce qu’il vient de s’opérer sauf peut-être que cette lecture a déclenché un quelque chose de doux, tendre, réconciliateur dans ces moments où l’on doute, se questionne, recherche le pourquoi du « pour toujours », du comment « du jamais ». Il y a des lectures dont on aimerait parler, écrire des mots, des lignes et des lettres, des fleuves de pages mais qui par leur justesse, leurs pudiques et... [Lire la suite]

02 mars 2018

Vincent Delerm "Songrwriting"

      Je me souviens du jour où j’ai reçu ces livres. C’était encore un jour de mai même si la date était légèrement dépassée.Je me souviens qu’il faisait beau et que je me suis assise sur une chaise, dans ma cuisine. J’ai ouvert le paquet. Ça aussi je m’en souviens.Je me souviens que j’avais reconnu bien avant d’ouvrir, l’écriture qui indiquait la provenance, 72000 Le Mans. Le Mans. Décidément je me souviens qu’elle avait le don de me surprendre quand je ne m’y attendais pas. Je me souviens que comme à chaque... [Lire la suite]
02 janvier 2018

Claudie Gallay - "La beauté des jours"

  «De jours  comme de nuit, un cœur ne s’arrête pas. Pas de dimanche, pas de semaine. Il bat. […] On croit que c’est immobile à l’intérieur que c’est du silence, mais ça bouge tout le temps. Il suffit d’un mouvement et les organes glissent, ils se heurtent. Ça fait du bruit, un peu comme des ondes. Tout est serré, enchevêtré, mais entre les organes il y a du vide. »    Pénétrer l’univers de Claudie Gallay c’est aller à la rencontre de cœurs qui battent dans le désordre ordonné de la vie, c’est partir... [Lire la suite]
18 juin 2017

Dimanche en poésie " C'est un lieu qui existe encore " Vincent Delerm

  C’était un drôle de jour. Je l’avais plutôt mal commencé. Pas vraiment drôle d’ailleurs, un lundi plutôt glauque même. Et puis, je suis arrivée chez moi. Arque boutée sur mes baskets à talons plats, j’ai ouvert ma boite aux lettres. A l’intérieur était posée une autre boite. Cartonnée. Une boite et une adresse. Silence. Encore une fois, elle avait décidé de me faire battre les paupières, les yeux, le cœur. Je le savais, elle me connait tellement. Elle sait tellement le faire.Ne rien précipiter. Ne rien déchirer.Tant de... [Lire la suite]