31 octobre 2018

Sibylline, Capucine et Jérôme d'Aviau - Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret

  «  Il était un matin de cette fois-là.Au milieu d’une forêt tendre, dans une clairière de rien, un tout petit machin se réveille mais ne se souvient pas.  Ni de ce qu’il fait là, ni de ce qu’il a dormi, ni de ce dont il a envie. »  Il est tout petit ce machin, il n’est pas grand-chose. D’ailleurs quand on le voit on ne sait pas trop ce qu’il est avec sa grosse bouille ronde et ses bras désarticulés, son corps démembré, ses deux yeux comme deux points sur le visage. On ne sait pas trop ce qu’il fout là,... [Lire la suite]