25 décembre 2018

Un été jaune carré 2018

  Difficile de ne pas avoir envie de vous souhaiter un joyeux Noël sans vous parler de cet été jaune carré. Je ne sais comment parler de cet élan de générosité offert, ce temps où j’ai ouvert le blog à d’autres plumes, des écrivains, auteurs, poètes, des amis, ceux qui m’enchantent, me protègent, m’interrogent, me font rire, pleurer aussi. Je ne sais comment dire que leurs mots m’ont particulièrement touché cette année, que leurs textes ont été une belle aventure, une histoire que j’ai pu partager avec ceux qui avaient la... [Lire la suite]

26 août 2018

L'été jaune carré Camille et Mathilde -

        Je tape sur mon clavier la suite de mon histoire, puis je me rends compte que peu à peu cela devient déséquilibré.Je décide donc de laisser ce travail pour plus tard et me dirige vers le parc où Lucie ma professeur de théâtre m'attend pour que je lui donne les scénarios que j'ai écrit pour la prochaine pièce. Je les lui tends. Elle me remercie puis je pars. La première scène raconte l'histoire d'un noble de la renaissance qui rencontre un homme du tiers-états et lui fait vivre une vie de luxe. Je ne... [Lire la suite]
29 juillet 2017

L'été jaune carré - Mathilde "La petite fille et le cloun"

                 La fille et le cloun    Liété un foua une peti fille qi se baladan lé boua. La petit fille se rleva é le renar nété plula, kel à vanture dila petit fye du non de miranda é c alor qe un peti grsen du non de zachary ariva é dite a miranda bunjoure  miranda qlunjour il étarl q lcjoz detan ctc jour la zacary écouté senistar. Vouasi zachary le kloun vouasi la pitit fille miranda qi pler car l é coaàcé l é ocore klva jamai... [Lire la suite]
26 juillet 2017

L'été jaune carré - Sophie Adriansen " Belle prise"

Ce sont ses chaussettes qui ont d’abord attiré son regard. De hautes jambières à larges rayures horizontales noires et blanches. Il les a repérées lorsqu’elles étaient encore sur le quai, aiguilles immobiles, avant qu’elles ne tricotent jusqu’à lui.De telles chaussettes un soir de pleine lune.Il n’en fallait pas davantage pour qu’il sorte son carnet. Ses pensées se bousculent toujours à cet instant précis, elles s’entrechoquent presque. Une fois qu’il a décidé de croquer un passager, il espère toujours que le trajet de son modèle lui... [Lire la suite]
14 août 2016

" Pot de colle " Une nouvelle de Camille

Après le naufrage, je me réveille, étendue sur la plage d’une île inconnue. Après avoir repris des forces, je décide d’explorer les alentours quand, soudain, j’aperçois ... Un chat, c’est petit chat qui a lui aussi échoué ici. Il est blanc taché de noir et de marron, il a une tête de coquin et me suis sans arrêt, je décide donc de l’appeler Pot-de-Colle.Celui-ci a faim, très faim car il n’arrête pas de miauler et de fouiller dans mes poches pour voir s’il y a quelque chose à grignoter.  Bref... Je continue mon exploration, mais... [Lire la suite]
24 avril 2016

L'envolée des Livres - cuvée 2016

Ce week-end a lieu à Châteauroux (trou paumé et  préfectoral du Centre de la France, ville de football, de Michel Denisot, ancienne base militaire américaine, la seule ville, archétype de la ville de province d’un temps révolu) le plus sympa, chouette, extraordinaire salon du livre (ou devrais je dire salon du Ivre), L’ENVOLEE DES LIVRES, cuvée Couvent Cordeliers 2016 (Merci Myriam Thibault pour la coquille lue qui finalement n’est que pure vérité).   Donc à Châteauroux a lieu, comme tous les ans à cette période de... [Lire la suite]
20 février 2016

"le club des gars " - Lettre à Camille

  « Il était une fois cinq garçons qui se sont rencontrés. Ils avaient un club, où il y avait évidement cinq garçons : Erwan, Serge, Philippe, Christophe et moi : Jérôme. Et de l’autre côté de la cour le club des filles : Sophie, Fanny, et Sandra. »   Chère Camille,    Un jour de mois d’août je t’ai rencontrée dans une forêt remplie de livres. Il y avait ta maman (ma copine), des bloggueurs(es), des auteurs, des écrivains, des génies de la plume, des « célébrités ». On... [Lire la suite]