20 novembre 2017

Hélène Gestern " Un vertige "

  «  Qu’est-ce qui se sépare en nous quand nous nous séparons ? On se croit jumeaux, amandes philippines, lovées dans le même corps d’amour, on se croit indestructibles. On partage l’illumination, le sentiment extraordinaire d’être de plain-pied avec un autre que soi. On apprend la grammaire d’une peau, d’un désir, d’un regard, on se plonge dans l’énigme d’un être inconnu, ce gouffre merveilleux, dont on explore pas à pas les chemins apolliniens et les traverses dionysiaques ; on se construit un royaume commun,... [Lire la suite]

28 octobre 2017

Emmanuelle Grangé "L'absence"

  « François n'est pas allé plus loin que le Maroc. Évelyne en est sûre. Elle relit les carnets que François lui a envoyés il y a vingt ans. Elle loue un meublé à Tanger. Elle s'y rend dès qu'elle peut, elle y cherche et dénichera François. Elle promettra au petit frère de ne rien dire aux autres. Elle ne voit pas encore très bien où ils se rencontrent. En tout cas dans un endroit bruyant de Tanger. Près de la fontaine du grand Socco ? Ce sera bien, ils éviteront les effusions dans la foule, ils resteront pudiques, cela... [Lire la suite]
23 octobre 2014

"A l'est des nuages" Vincent HEIN

« 25 octobre 2006 Les Ouïgours sont les musulmans chinois originaires de la province du Xinjiang. Ils me prennent en chasse, régulièrement, avec l’organisation précise d’une escadrille et leurs tricycles bricolés, à l’arrière desquels ils installent d’énormes pâtisseries au miel, aux amandes, aux fruits confits couverts d’un film cellophane, qu’ils s’entêtent par jeu à vouloir me vendre. Je n’aime malheureusement pas leurs gâteaux collants et trop sucrés.Mais j’aime en revanche leur compagnie. J’aime lorsqu’ils m’accompagnent... [Lire la suite]
18 octobre 2014

"A l'Est des nuages " Vincent HEIN - le chapitre du samedi soir

10 janvier 2005   Si j'en crois l'écran vidéo placé au-dessus des fauteuils passagers, je suis à 11 700 mètres d'altitude et à 970 kilomètres-heure, quelque part juste après Moscou, sur le vol CA934 qui me ramène en Chine. Je travaille à Pékin depuis près d'un an maintenant. J'y vis aussi. J'habite une petite maison chinoise sur Nanchizi, la première rue à l'est de la Cité interdite. C'est un bel endroit, confortable mais un peu faux - un peu "léché" - et après trois semaines passées en France, je suis heureux de... [Lire la suite]
20 janvier 2014

"un jour par la forêt" - Marie SIZUN

Demain, dès l’aube…   Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit. Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,Et quand j’arriverai, je... [Lire la suite]
29 décembre 2013

" Au Japon ceux qui s'aiment ne disent pas je t'aime " - Elena JANVIER

  "KANASHIBARI Ça arrive de préférence de jour : au matin quand on traîne au lit au lieu de hop hop de se lever, ou bien en fin d'après midi, à l'issue d'une sieste prolongée, on est en tout cas dans un demi-sommeil avec l'idée de se réveiller pour de bon. On s'aperçoit alors qu'on est cloué au sol, plaqué au futon, à même le tatami. Impossible de remuer le petit doigt. Les oreilles se mettent à bourdonner furieusement et c'est le signal, les visions peuvent se déchaîner : ronde des fantômes sans têtes faisant procession... [Lire la suite]
29 novembre 2013

"Eux sur la photo" Hélène GESTERN

      " Vous me demandez qui va se souvenir de nous. Je vous dirais volontiers que c'est d'abord à nous de nous en soucier. De recréer un présent qui nous appartiendra et que nous ne nous disputerons pas les morts. Nous sommes poussés en avant, c'est vrai. Mais d'un même mouvement, cette fois. "    Bon il faut que je vous parle de ce roman... un roman coup de poing, un roman tonnerre, un roman qui ne pouvait échapper à mes yeux ne serait ce que par son titre "eux sur la photo". Tout un... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2013

L'arbres à singes - Vincent HEIN

" Je marche librement sous une lune qui bombe le torse, je croise un passant à l'allure spectrale et je me pose aucune question. Je ne sais trop où cette promenade nocturne me conduira, sinon à l'instant, dans cet espace précis, étroit et rare que se disputent toujours la vie, les rêves, le désir et la mort. Je suis heureux, simplement heureux d'être là et de sentir pour une fois en moi, cette force coupable, qui me donne ce soir le courage et l'envie de ne résister à rien."   Ce petit recueil, journal de bord je l'ai... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 22:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,