30 août 2013

Sabine PEGLION : Métamorphoses et autres résonnances

  [...] " Dans l'ombre, au bas, le soleil murmurait. Trouble fraîcheur, une indicible peur au bord me retenait. Ronces, rochers, mûriers tout pourtant m'attirait... Venaient alors les grappes embuées, raisins au parfum de framboise, pour vite me détourner.les digues fissurées recelaient en leurs grains un miel ensoleillé. Mais déjà j'écrasais dans ma paume le géranium sauvage parfum violet de citronnelle  Et cette liberté nouvelle d'écarter les ombrelles."     Il n'y a pas si longtemps de cela, je suis... [Lire la suite]