03 septembre 2018

Nathalie Yot - Le nord du monde

  « Le Nord vraiment. L’élan devient quête. Avec des bris de verre dans les yeux. Foncer. Il n’y a que ça. Eblouie par ma fuite, je souris. Je n’arrête pas de sourire, je sais que je vais grandir, me lever, décoller. Je suis sur ma base de lancement. Un point de départ comme on dit. Et les départs, faut pas les rater. Pas rater, pas rater, pas rater. Je suis tendue, droite, saisie comme un steak. Avec le sang. Le sang carburant. Non je ne vacillerai pas. Je souris à mon ventre caressé par le chaud du café et l’éclatement... [Lire la suite]

06 mai 2018

Jean François Pocentek "Gens du Huit Mai"

« J’aime la pluie, et j’aime marcher. Je suis venu tôt un matin, marcher ici. Vous dormiez tous encore. Je ne dirai pas que je vous ai vu. C’est mon secret. Il en faut dans un carnet intime, même le carnet des autres.Et puis, il me fallait marcher pour rencontrer ceux qui n’aiment pas être pris dans les intérieurs. »  Place du Huit Mai, le bloc Havret, quelque part entre ici et un ailleurs, un nord parisien et un nord de «  j’chui ichi ». Des parpaings, des tours, des rues qui serpentent entre des immeubles... [Lire la suite]
15 mars 2018

" Assommons les poètes " Sophie G.Lucas

  « – Devinez ce que fait Sophie ? Un métier pas comme les autres.– Astronaute !– Magicienne !– Des ménages !– …– Qu’est-ce que vous apprenez par cœur à l’école ? – Je sais !…. Elle est poésienne ! (Des amies et les enfants des amies…) »    « Et à part écrire, vous faites quoi dans la vie ? » On le sait tous « les poètes, ça ne fiche pas grand-chose ». Ils vous racontent les heures qu’ils passent à tenter de trouver la rime, à ponctuer la bonne virgule qui accompagnerait la bourrasque de... [Lire la suite]
26 février 2018

La ballade silencieuse de Jackson C. Franck - Thomas Giraud

 « Dans cinquante ans, quand l’histoire n’aura laissé de ces années que de blocs de quatre ou cinq années, quand l’urgence de la nouveauté n’aura plus de sens, on l’écoutera différemment. On entendra la souffrance pudique, la dignité des détails précieux de cette mélancolie sans outrance et l’application émouvante à vouloir bien-faire. Bien faire voulait dire pour lui Une brise fine, une légèreté appliquée, le contrôle sur à peu près tout. Ça aussi on l’entendra, avec le temps, et on comprendra ce qu’il y a de beau dans... [Lire la suite]
13 mars 2017

" Chômage monstre " Antoine Mouton

  «  Le travail est un caillou. Un caillou est une chose dure.Une chose dure est une chose qu’on n’a pas envie d’avoir dans la bouche trop longtemps.Avoir quelque chose dans la bouche est l’une des étapes de ce processus qu’on nomme nutrition.La nutrition est une méthode pour ne plus avoir faim.Or ceux qui ont faim cherchent du travail.Mais quand ils en trouvent ils ne peuvent pas le manger car le travail est un caillou.Il y a donc un problème. »  « Chomage monstre » d'Antoine Mouton : difficile de... [Lire la suite]
07 mars 2016

"Des lions comme des danseuses " Arno Bertina

« Les arts premiers étant les mieux à même de nous remettre sur le chemin d’un rapport à notre environnement, et donc à nos semblables comme aux animaux et aux esprits, une idée commença à circuler : notre survie dépendait de ce musée ; et de sa gratuité. […] Il ne s’agissait pas de prendre l’Europe au piège de sa propre histoire mais d’inventer de nouveaux rapports. »   Vous êtes vous déjà demandé ce que cela vous ferez de savoir si « Le bain turc » de Ingres était exposé dans le cadre d’une... [Lire la suite]
12 janvier 2016

"Ecrire une histoire" Olivier de Solminihac

  « Il arrive quand on écrit des histoires, en particulier des histoires pour les enfants, que l’on soit amené à les rencontrer, et à parler de ces histoires avec eux. Souvent ils posent des questions. Pour y répondre, il nous faut nous tenir sur le terrain de la simplicité. Quelques mots, quelques images qui, avec le temps, finissent par accompagner notre travail et l’aident à tenir. »  C’est quoi écrire une histoire ? C’est quoi poser des  mots ? Olivier de Solminihac est un auteur jeunesse et... [Lire la suite]
08 décembre 2015

" Tant de place dans le ciel " Amandine Dhée

  « Parfois on rencontre des gens qui croient tout savoir. Ils viennent de la ville sur leur grand cheval et nous parlent comme à des campagnards qui connaissent rien à la vie. Finalement on voit deux oreilles, un costume et rien du tout. Ils veulent faire des trucs dans des petits villages mais ils s’inspirent pas de ce qui se passe ici. J’ai envie de leur dire, Venez vivre avec nous et on verra. Y’en a tellement de gens qui ont du vent dans les oreilles ! Ils pensent qu’on a pas de culture. […] Encore maintenant.... [Lire la suite]
16 septembre 2014

"Quelques pas de solitude " Pascal DESSAIN

« Un écrivain en arrivera toujours à parler de l’avantage que la solitude lui procure. J’aime être seul jusque dans la foule, oui, seul, parmi les autres, alors que pour beaucoup il s’agirait là de la pire des choses. Dans le flot, la cohue même, rien ne distingue ou presque et je peux devenir très étrange en moi, jusqu’à être libre, si ça me chante, de ne plus me ressembler. Combien de scènes, de personnages, de dialogues ai-je construits, tramés, marchant dans la ville, patientant dans une gare ou un aéroport ! Mes... [Lire la suite]