24 août 2015

" [ Kokoro ] " Delphine Roux

« Je savais que ce serai long. Je connaissais l’itinéraire par cœur. Pas besoin de cartes, les routes étaient en moi, intelligemment inscrites, comme un réseau sanguin qui va son chemin. Je m’étonnais de la facilité, des paysages qui défilaient sans chercher à nous retenir. Je m’étonnais de la fugue, des terres pourvoyeuses  des briques, des ciments de nos reconstructions. Je m’étonnais d’avancer. Je n’avais jamais été voyageur. »    A la base Kokoro est un mot japonais qui pourrait se traduire par le... [Lire la suite]

25 avril 2014

"Le restaurant de l'amour retrouvé" OGAWA Ito

Normal 0 21 MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman";} " L'être humain ne peut pas avoir le cœur pur en permanence. Chacun recèle en lui une eau boueuse, plus ou... [Lire la suite]
29 octobre 2013

Manabé Shima - Florent CHAVOUET

  Qui n'a pas eu envie de partir sur une île lointaine, perdue, isolée du reste du monde, là ou personne ne peut nous appeler, nous voir, venir nous chercher ? Qui n'a pas eu envie d'être enfin tranquille, célibataire et sans enfants (je hais les enfants lorsqu'il pleut, vente et qu'ils courent partout dans la maison en jouant au mieux à saute mouton. Je peux même pas les brader pour le prix de 3 sushis, ils ne sont pas comestibles) ? Qui n'a pas eu envie de prendre le large en voyant sa moitié vautré dans le canapé,... [Lire la suite]