14 septembre 2016

" Mon père était boxeur" B. Pellerin - V. Bailly - Kris

« Mon père disait que le combat commence lorsque les boxeurs montent sur le ring. La tension se matérialise dans un défi de regards. Il faut impressionner. A la première lueur de peur dans les yeux de l’adversaire, on est déjà en route pour la victoire. La victoire est mentale, il ne faut jamais douter. »  Je n’aurais jamais pensé qu’une bande dessinée sur le monde de la boxe m’aurait emmenée à visionner des vidéos, à vouloir écouter des chroniques sur cette histoire. Bouleversante. Touchante. L’ultime message... [Lire la suite]

21 avril 2016

" Ô vous, frères humains " Luz

  « Page blanche, ma consolation, mon amie intime, lorsque je rentre du méchant dehors qui me saigne chaque jour sans qu’ils s’en doutent, je veux ce soir te raconter et me raconter dans le silence une histoire, hélas de mon enfance » Albert Cohen, Ô vous frères humains.   J’aurai aimé vous parler de ce roman graphique que Luz a dessiné, sorti de ses tripes et saisi dans le vif de l’actualité. J’aurai aimé vous dire mais bon sang mes mots ne seront jamais assez forts pour vous raconter toute la beauté,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 14:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 novembre 2015

"Rébétiko" David Prudhomme

  « Né dans la Grèce des années 20, le Rébétiko est comparable dans ses thèmes au tango, au fado. On le nomme parfois le blues grec. On le danse de manière hypnotique, yeux fermés. Le danseur se lève, somme appelé, il tourne lentement sur lui-même, suivant chaque inflexion de la mélodie. On entend dans cette musique un lien puissant entre l’Orient et l’Occident. On y entend la douleur de l’exil, le romantisme des ports, l’errance des noctambules, leurs amours miséreuses, l’échec et surtout l’humour. […]En 1936, un... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 10:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 septembre 2014

« La grande guerre, le premier jour de la bataille de la Somme » Joe SACCO – Adam Hochschild

" Ces hommes qui avaient été tenaillés par la fatigue, fouettés par la pluie, bouleversés par toute une nuit de tonnerre[…] entrevoyaient à quel point la guerre, aussi hideuse au moral qu’au physique, non seulement viole le bon sens, avilit les grandes idées, commande tous les crimes mais ils se rappelaient combien elle avait développé en eux et autour d’eux tous les mauvais instincts sans en excepter un seul : la méchanceté jusqu’au sadisme, l’égoïsme jusqu’à la férocité, le besoin de jouir jusqu’à la... [Lire la suite]
17 août 2014

"Le chien qui louche" Etienne DAVODEAU

" Vous savez ce qui me plairait à moi ? J’aimerai que, de temps en temps, les gens pivotent sur eux-mêmes et accordent un peu d’attention à la main de la dame… Aérienne, ouverte partielle… Presque abstraite. Mais voilà… Ce matin au Louvre. La Tour Eiffel cet après midi. Disneyland demain. Ils n’ont pas le temps. Ils prennent des photos. […] Que viennent-ils chercher ici avec leurs appareils photo ? Que ramènent-ils chez eux de cette rencontre ? Et au fond quelle différence existe-t-il entre cette sculpture et la... [Lire la suite]
02 octobre 2013

Emmanuel MOYNOT " L'heure la plus sombre vient toujours avant l'aube"

  " Ca s'passe partout dans l'monde chaque seconde Des visages tout d'un coup s'inondent Un revers de la main efface des fois on sait pas bien c'qui s'passe."   Jean Claude est chauffeur routier, une femme, 3 gosses. Nouria est serveuse dans un self resto-route, près de Poitiers, seule, un fils en prison.  Jean claude et Nouria sont fatigués tous les deux, fatigués de et par la vie, fatigués par le manque d'amour, fatigués par le manque de reconnaissance, par les emmerdes qui tombent drus, là à chaque moment, à... [Lire la suite]

16 juillet 2013

Voyages aux Iles de la désolation - Emmanuel LEPAGE

Avis aux moussaillons d'eau douce, cette bande dessinée, journal de bord est faite pour vous. Avis aux marins chevronnés, larguez les amarres et cap vers les terres Australes, connues sous le nom "les Iles de la Désolation" et les 40èmes rugissants. Cette Bande dessinée est tout simplement impossible à résumer tant je me suis noyée dans les planches d'une beauté à couper le souffle, une bourrasque d'iode, un voyage au delà des mers du Sud. Moi qui n'ai pas le pied marin pour deux sous (marin d'eau douce à la limite) mais qui aime par... [Lire la suite]
18 juin 2013

" Les ignorants " Etienne DAVODEAU - initiation croisée

  En ce début d'été la où les vignes s'épandent sur les coteaux, se développent, se réchauffent aux premiers rayons de soleils, j'ai eu envie de vous parler d'une bande dessinée qui m'accompagne depuis février 2012. J'ai eu envie de vous faire partager un auteur pour laquelle j'ai une infinie tendresse graphique, scénariste, une infinie envie de rencontrer un jour : Monsieur Etienne DAVODEAU. " Il est un de ces dessinateurs, scénaristes qui emplit d'une humanité, d'une tendresse absolue ces albums. C'est un régal, un... [Lire la suite]
24 avril 2013

"Un printemps à Tchernobyl" - Emmanuel LEPAGE : Silence, on vit

"Un printemps à Tchernobyl" - Emmanuel LEPAGE   Je ne vais pas y aller par quatre chemins, quatre lieues, quatre sentiers  .... "Un printemps à Tchernobyl " est la bande dessinée à posséder, à avoir d'urgence dans sa Bib à Bulles. Un gros gros gros coup de coeur du Petit Carré Jaune. Et, vous commencez à me connaître, quand le coeur du Petit Carré Jaune fait boum boum boum boum, c'est un signe d'excellence, d'émotions à fleurs de peau, de sentiments, de ressentiments... Bref de qualité extrême. Du grand, du très très grand... [Lire la suite]
09 avril 2013

"L'Entrevue" de Manuele FIOR

Il était dit que je devais attendre mercredi pour vous faire ce billet. Il était dit que je ne dormirai pas de la nuit de peur d'oublier ce récit, de peur d'oublier ces dialogues, ces dessins. Il était dit que je vous le ferai dès aujourd'hui, que je ne pourrais pas patienter jusqu'à demain... Il était dit ! " L'entrevue " est un BD d'une poésie rare, subtile, délicate, riche dans laquelle il faut accepter de se laisser surprendre, de se laisser conquérir petit à petit, pas à pas, les relations extra-ordinaires étant si... [Lire la suite]