23 janvier 2019

Thierry Murat - Animabilis

  « On dit que l'heure la plus sombre vient toujours avant l'aube. Mais on ne dit jamais rien de la nuit éternelle...On dit aussi que lorsque l'on meurt, on est aveuglé par un grand éclair de lumière blanche au bout d'un tunnel, et que l'on voit défiler toute sa vie passée. Mais c'est faux.Au moment où l'on meurt, tout continue à vivre autour de nous. Et on ne s'aperçoit de rien... Les saisons passent, pareilles à un vol d'oies sauvages qui s'effiloche dans un ciel immobile. Ce n'est qu'après, longtemps après, que tout... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 03:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2019

P. Collin et S. Goethals - Le voyage de Marcel Grob

« Sa raison d'être, c'est d'aller chercher celles et ceux qui se sont abîmés dans les périphéries de l'existence. Il est là pour sonder la vérité de votre âme. Nous cherchons la réparation. Nous sommes au-delà du bien et du mal Monsieur Grob. Ayez en vous la vertu et la force d'ouvrir votre cœur. »   Il ne faut pas se faire d’illusions. En temps de guerre rien n’est blanc ou noir, rien n’est crié ou tu. Tout se fait à demi-mots, à demi-pas, comme en terrain inconnu pour lequel vivre, survivre doit se faire au... [Lire la suite]
21 novembre 2018

Luz - Indélébiles

  « Il y a le souvenir, il y a la mémoire. Restent des traces. Il y a les taches qui reviennent au bout des doigts. Il y a les amis, au coin d’une pensée qui, tant mieux ne s’efface pas. Il y a le journal. A moins que Charlie Hebdo n’ait été bien plus que quelques feuilles de papier.Il y a le métier que l’on a appris là-bas avec eux et qu’on ne cesse jamais d’apprendre. Dessiner, putain, quel beau métier !Y a pas moyen : ça part pas. Eux non plus.Indélébiles. »   Que dire de plus que ces mots de Luz.... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 avril 2018

Troubs "Mon voisin Raymond"

« Je vais chez Raymond : mon voisin d’à côté. Il n’y a qu’un bout de bois à traverser et on arrive dans un petit hameau où n’habitent maintenant que lui et son frère. »  Il arrive des fois de lire une bande dessinée où il ne se passe rien ou du moins à pas grand-chose : un vol de palombes, un sentier qui chemine dans la forêt, une cueillette de champignons, une tartine de miel ou de confitures des fruits du verger, un tas de bois à rentrer ou tout simplement une saison qui passe, des feuilles qui... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Grégory Mardon " Prends soin de toi"

« Marseille le 10 août 1976,  Suzanne mon amour,  Marseille est une ville lumineuse à la hauteur de ce que nous pouvions imaginer lorsque nous parcourions les photos de magazine en rêvant d’aller y vivre un jour, toi et moi.Mais ce n’est plus un rêve à présent et tu peux venir me rejoindre le plus vite possible que tu pourras. Tout est prêt pour t’accueillir. J’ai trouvé un petit appartement dans le quartier du panier. Je suis sûr que tu sauras le décorer avec goût…Je t’aime ma belle. Tristan. »  ... [Lire la suite]
14 septembre 2016

" Mon père était boxeur" B. Pellerin - V. Bailly - Kris

« Mon père disait que le combat commence lorsque les boxeurs montent sur le ring. La tension se matérialise dans un défi de regards. Il faut impressionner. A la première lueur de peur dans les yeux de l’adversaire, on est déjà en route pour la victoire. La victoire est mentale, il ne faut jamais douter. »  Je n’aurais jamais pensé qu’une bande dessinée sur le monde de la boxe m’aurait emmenée à visionner des vidéos, à vouloir écouter des chroniques sur cette histoire. Bouleversante. Touchante. L’ultime message... [Lire la suite]

21 avril 2016

" Ô vous, frères humains " Luz

  « Page blanche, ma consolation, mon amie intime, lorsque je rentre du méchant dehors qui me saigne chaque jour sans qu’ils s’en doutent, je veux ce soir te raconter et me raconter dans le silence une histoire, hélas de mon enfance » Albert Cohen, Ô vous frères humains.   J’aurai aimé vous parler de ce roman graphique que Luz a dessiné, sorti de ses tripes et saisi dans le vif de l’actualité. J’aurai aimé vous dire mais bon sang mes mots ne seront jamais assez forts pour vous raconter toute la beauté,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 14:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 novembre 2015

"Rébétiko" David Prudhomme

  « Né dans la Grèce des années 20, le Rébétiko est comparable dans ses thèmes au tango, au fado. On le nomme parfois le blues grec. On le danse de manière hypnotique, yeux fermés. Le danseur se lève, somme appelé, il tourne lentement sur lui-même, suivant chaque inflexion de la mélodie. On entend dans cette musique un lien puissant entre l’Orient et l’Occident. On y entend la douleur de l’exil, le romantisme des ports, l’errance des noctambules, leurs amours miséreuses, l’échec et surtout l’humour. […]En 1936, un... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 10:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 septembre 2014

« La grande guerre, le premier jour de la bataille de la Somme » Joe SACCO – Adam Hochschild

" Ces hommes qui avaient été tenaillés par la fatigue, fouettés par la pluie, bouleversés par toute une nuit de tonnerre[…] entrevoyaient à quel point la guerre, aussi hideuse au moral qu’au physique, non seulement viole le bon sens, avilit les grandes idées, commande tous les crimes mais ils se rappelaient combien elle avait développé en eux et autour d’eux tous les mauvais instincts sans en excepter un seul : la méchanceté jusqu’au sadisme, l’égoïsme jusqu’à la férocité, le besoin de jouir jusqu’à la... [Lire la suite]
17 août 2014

"Le chien qui louche" Etienne DAVODEAU

" Vous savez ce qui me plairait à moi ? J’aimerai que, de temps en temps, les gens pivotent sur eux-mêmes et accordent un peu d’attention à la main de la dame… Aérienne, ouverte partielle… Presque abstraite. Mais voilà… Ce matin au Louvre. La Tour Eiffel cet après midi. Disneyland demain. Ils n’ont pas le temps. Ils prennent des photos. […] Que viennent-ils chercher ici avec leurs appareils photo ? Que ramènent-ils chez eux de cette rencontre ? Et au fond quelle différence existe-t-il entre cette sculpture et la... [Lire la suite]