09 mars 2014

" La nuit à rebours " Zoé VALDES

  « Je me traînai en silence, tâchai de l’attendre en rampant entre les jambes des curieux. J’y parvins enfin, la saisis par la poignée en la caressant. Sitôt debout, je filai tant bien que mal jusqu’à la porte de la maison en serrant ce trésor dans mon poing. Je touchai au but et la posai sous le linteau de la porte entrouverte. Personne ne se rendait compte que c’était moi qui avait gagné. Gagné quoi ? Seulement l’illusion d’entrevoir, comme une réalité lointaine, l’ambition de quitter ce malheureux... [Lire la suite]