12 janvier 2017

"la vitesse sur la peau " fanny Chiarello

« Le jour où tu as perdu la parole, j’ai perdu l’usage de mes jambes. Le jour où la parole t’est revenue, je ne me suis peut-être pas levée de mon fauteuil roulant mais tu as réintroduit le mouvement dans ma vie. Il est très différent de sentir le vent sur son visage et de fendre l’air. C’est le genre de nuance qui doit te plaire, à toi qui aimes soulever les apparences pour regarder ce qui se cache en dessous. A la force de tes bras et de tes jambes, pour la première fois depuis plus d’un an, j’ai ressenti la vitesse sur la... [Lire la suite]