30 mars 2018

Laurine Roux "Une immense sensation de calme"

  « A présent, il faut que je raconte comment igor est entré dans ma vie. C'est la fin de la saison froide, j'avais passé l'hiver dans la maison des frères Illiakov.Un matin, un homme arrive près du lac où je ramasse les nasses. C’est lui. A une centaine de pas de moi, il s’immobilise. Un oiseau aux ailes larges traverse le ciel, Igor sourit. Mille ans de solitude et de détermination frémissent à ses lèvres. Il se tient au bas de la falaise et regarde là où les hommes ne peuvent aller. Je le vois se plaquer à la paroi. Sa main... [Lire la suite]

02 juillet 2013

Marc VILLEMAIN : Ils marchent le regard fier

Marc VILLEMAIN : Ils marchent le regard fier    " Il était comme raidi sur son banc, retiré de tout lançant aux bestioles du canal ou de la contre-allée des bouts de miche du matin, chaque jour reprenait les mêmes clichés de ce qui pourtant jamais ne s'en irait, les campanules, les jonquilles, les hortensias, toutes ces foutues générations de pigeons, de moineaux et de passereaux, et des fois quand la chance lui souriait il tombait sur un bouvreuil, une mésange, la trogne d'un bruant ou le ventre blanc d'un pouillot. C'est... [Lire la suite]