29 mars 2015

"Les inconfiants" - tatania Arfel et Julien Cordier

«  Luce Ces peaux sous mes paumes, sous mes doigts.Toutes ces peaux qui crient, le bruit en est ténu, il faut bien écouter. Crient le manque de soin de caresses, crient leur solitude leur sécheresse, ces peaux toutes ces peaux qui doivent être soulagées, parcourues, consolées […]Sur ces peaux, les signes que le corps a semés. Fragment de poèmes singuliers, grains de beauté, fine cicatrice sur le poignet, chute à vélo, tache de naissance, marque de famille, veines apparentes qui sinuent sans repos, le fleuve de sang affleure,... [Lire la suite]