30 août 2018

Un été jaune carré - Mélanie Chappuis "Je veux revenir prophète en mon pays"

Je veux revenir « prophète en mon pays ». Fouler son sol en héros. Y être attendu. Acclamé. Vénéré. C’est mon rêve de vieil enfant. Mon rêve de banni en manque. J’ai été chassé des terres qui m’ont vu naître. Même si c’est moi qui les ai fuies. Depuis, je fantasme de les retrouver. Pas comme je les ai quittées, ruiné, exsangue, effrayé. En deuil. Laissant mes larmes couler à mesure que la peur me quittait, sur ces routes dont j’ai bouffé la poussière. Avant la mer. Je veux retrouver mes terres, non pas en descendant d’une pauvre... [Lire la suite]

10 décembre 2017

Mélanie Chappuis " Ô vous, soeurs humaines "

  Je ne vais pas vous faire de secret mais Mélanie Chappuis et moi, on  se connait depuis un bout de temps déjà. J’ai lu, je crois quasi tous ces livres… j’ai dévoré tous ces romans, en cachette, sans rien dire, en sentant battre mon cœur, beaucoup d’ailleurs, sur sa magnifique Frida ou encore son sublime Des baisers froids comme la lune, sur cette Maculée conception qui m’avait fait entrer dans son royaume des mots et des femmes, sur ces deux textes qu’elle m’avait offert pour des étés jaune carré endiablés,  deux... [Lire la suite]
07 septembre 2016

Ils sont fous ces romands !

On me demande souvent d’où vient mon amour pour la littérature Romande, comment suis-je tombée dedans, alors que tout semble nous pousser à la méconnaître, ou du moins à la trouver minuscule, sans intérêt, locale ! Très locale même puisque romande, cette partie de la Suisse qui utilise la langue française pour s’exprimer. Un autre bout de la francophonie à portée de mains mais qui nous semble loin. Et pourtant.Je ne vous dévoilerai pas tous mes secrets mais sachez que c’est grâce à un petit livre à la couverture rouge, une écriture... [Lire la suite]
01 mai 2015

Marianne Brun "l'accident"

« Exister  qu’est ce que cela veut dire ? ça veut dire être dehors, sistere ex. Ce qui est à l’extérieur existe. Ce qui est à l’intérieur n’existe pas. C’est comme une force centrifuge qui pousserait vers le dehors tout ce qui remue en moi, images, rêveries, projets, fantasmes, désirs, obsessions. Ce qui n’ex-siste pas in-siste. Insiste pour exister. » Michel Tournier (Vendredi ou les limbes du Pacifique). « Christine, c’est pour les autres. Elle, elle veut qu’on l’appelle comme ça parce qu’elle dit que... [Lire la suite]
06 décembre 2014

" Frida " Mélanie CHAPPUIS

« Je t’aime trop.Et celui qui a dit qu’on n’aime jamais trop n’a jamais trop aimé. Sinon il saurait que ça fait mal, peur, que ça submerge, enveloppe, ronge, étouffe. Que ça empêche de faire le reste alors que, pourtant, il faut faire le reste pour que l’amour se régénère. Maintenant qu’elle n’est plus là avec sa souffrance. Maintenant qu’elle n’est vraiment plus là, et qu’il n’y a plus que nous deux, on va faire comment pour s’aimer comme des fous traqués ? Que va-t-on espérer lorsqu’on sera les deux dans le lit,... [Lire la suite]
13 octobre 2014

" Des baisers froids comme la lune" Mélanie CHAPPUIS

« Ce soir il prend Mona dans ses bras. Elle rit parce que Vincent lui recouvre le visage de sa grande main. J’aime voir ma fille rire dans ses bras. Je lui dis « on est bien dans les bras de Vincent, n’est ce pas mon amour ? » Vincent me sourit. Il ne m’a jamais prise dans ses bras. Il a compris que j’aimerais bien. »« Je veux avoir le pouvoir de l’abimer un peu. Juste un peu. Pour qu’elle voie ce que ça fait de ne pas tout avoir. Etre celui qui la fait souffrir. C’est mieux que d’être celui qui la... [Lire la suite]

07 octobre 2014

" Deux mois et demi " Mélanie CHAPPUIS

Il y a des romans qui amènent à des rencontres, des contacts, des amitiés livresques, des amitiés tout court. Il y a des romans et il y a Mélanie CHAPPUIS. Merci Mélanie pour ce texte inédit que tu m'as fait parvenir cet été. J'ai hésité à le publier. Hésité car il y a des territoires qui sont à jamais au fond de nous. Des territoires, des phrases, des mots, des nids.     Je ne suis plus ton nid, je suis ton tombeau. Ton âme est-elle venue puis repartie ? Jamais venue ? Ton cœur a-t-il cessé de battre ? Jamais battu... [Lire la suite]
01 septembre 2014

"Deux jours en été " Mélanie CHAPPUIS

  Mélanie CHAPPUIS est une drôle de femme. Sous ses airs policés et son écriture subtile se cache une véritable tornade de rires et d'espièglerie, de discrétion et de douces pensées, paroles.  C'est un jeu d'ombres et de lumières. Une femme éprise de justice, d'humanité.Je l'ai découvert grâce à Mélanie Richoz (mon filon suisse, je lui dois en grande partie). Elle m'a incitée farouchement à découvrir ses romans, son style, son écriture.  Et que vous dire... Mamamia...!!! Mélanie CHAPPUIS c'est une rencontre avec... [Lire la suite]
04 août 2014

Tchat Franco-Suisse - Quand les Mélanie s'en mêlent

  Vous avez pigé que la littérature romande et moi, c’est une grande histoire d’amour, un coup de foudre. Ce sont des histoires de femmes criantes de vérités, de sourires, de rires et de franchise. Rencontre entre Mélanie CHAPPUIS,  Mélanie RICHOZ et ma pomme. Un truc à 3, un chat remplit de fougue et de spontanéité (d’ailleurs pour vous rendre le truc aussi ouf que moi… je ne mettrai pas qui a répondu à telle ou telle question… A vous de devinez quelle Mélanie a pu écrire ou partager l’inavouable).   ... [Lire la suite]
29 mars 2014

"Maculée conception" Mélanie CHAPPUIS

 " Mon enfant adoré, mon enfant, mon trésor qui meurt là-haut face à leur haine que tu voulais leur amour, mon enfant, mon pauvre amour, oh ! j'espère que tu ne vois que ceux qui t'aiment , qui te suivent et poursuivront ton oeuvre, regarde ils sont là aussi, ne regarde qu'eux, mon enfant pourquoi faut-il que tu souffres autant ? Mon Dieu, pourquoi l'abandonnes-tu ? Pourquoi leur sacrifies-tu ton fils ? Pour leur montrer à quel point tu les aimes ? Mon dieu, es-tu sûr qu'ils comprennent ? Mon Dieu, ce n'est pas nécessaire,... [Lire la suite]