17 juillet 2017

" La demie de six heures " Marie Hélène Lafon

  Ecrire sur une auteure, une romancière que l’on apprécie pour ses mots, son écriture est quelque chose que je ne sais faire simplement. Je meurs d’envie de dire, narrer, laisser place à mes émotions et mes envies d’emphases, de beautés et celles plus intimes qui sont emplies de silences et d’admiration. C’est l’effet que me procure Marie Hélène Lafon. Le sublime et le silence. La beauté et l’admiration. Marie Hélène Lafon, c’est une écriture qui prend au corps, prend corps, se ponce, se travaille, se bâtit dans le silence... [Lire la suite]

19 août 2016

" Les étés " Mrie Hélène Lafon

« J’aurais voulu écrire ça, avec ces mots impeccables, cette poignée de points, les virgules, et le point-virgule ; j’aurais voulu l’écrire au corps avec le geste immémorial et la phrase têtue : c’est « la faneuse dans son pré », celle de Ramuz, qui sait tout dire, au plus serré, sans faire le malin. »  Marie Hélène Lafon … «  Les étés ». Une toute petite maison d’édition La Guêpine qui a décidé d’éditer des textes rares, de qualité, difficile à se procurer. Des textes comme un trésor,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2015

"Chantiers" Marie Hélène Lafon

    «  Les musiques d'établi font un travail en moi et sur moi, elles me mettent en état de vertige têtu et d'urgence jubilatoire. C'est ici et maintenant, et on y va, on monte à l'assaut, au front, on sue du texte, on le suinte, on l'allonge, on le couche, sur le papier ou sur l'écran, plus souvent sur papier que sur écran, on le fait, on le produit, on le chie. Les musiques d'établi ne sont pas à côté de moi, je ne suis pas à côté d'elles, elles entrent, me traversent, me transpercent, en moi elles sont chez... [Lire la suite]
10 octobre 2015

Saturday read fever - "Album", Marie Hélène Lafon

Cela fait un bout de temps que j’ai envie de vous parler d’« Album » de Marie Hélène Lafon. Cela fait un bout de temps que je ne sais comment mettre des mots sur ce que j’ai lu, ressenti.Vous écrire un billet bien lisse, bien propre… je ne sais pas le faire. Vous dire que ce recueil m’a fait aimer encore plus cette auteure, cela je pourrais mais je ne serai pas à la hauteur de ces quelques mots écrits sur un cahier. Je ne serai pas à la hauteur pour vous décrire toute la poésie, toute la beauté d’un monde loin des villes,... [Lire la suite]
13 juillet 2015

"Traversée " Marie Hélène Lafon

« Le pays premier peut-être une prison, il peut être un royaume suffisant, une source vive, un trésor. Je ne sais pas bien où passe la frontière entre la chance et le risque, le partir et le rester, l’attachement et l’arrachement ; je cherche à tâtons et suis des chemins ombreux ou troués de lumière qui s’enfoncent dans la terre des origines et partent dans le monde. Je sais seulement que la regardeuse d’enfance est devenue une travailleuse du verbe, assise à l’établi pour tout donner à voir en noir et blanc sur la page... [Lire la suite]