02 septembre 2016

" Petits riens pour jours absolus " Guy Goffette

Poussière d’oubli          « Ce que j’ai vu, je l’ai écritcomme la pluie sur les vitreset les larmes des roses, et toutce que j’ai oublié demeure  là, dans ce grand sac de voyellesposé contre le pied de la tableoù le temps passe entre ma vieet moi sans  blesser personne.  Quand plus rien ne chante au-dehorsje puise dans le sac et sèmesur la page un peu de poussièred’oubli et le jour parait comme  un musicien qui tend son chapeau. »   Guy Goffette.... [Lire la suite]