19 février 2017

Dimanche en poésie : " S'il existe des fleurs" Cécile Guivarch

  « de nos yeux nous ne pouvons voirtout ce que le vent emporte avec luiseul le cœur pourrait encore soufflerce qu’il manque aux hommes »  Au loin les canons grondent mais sur le sol, les animaux et les hommes restent. Cloués. Le jour se lève donnant le bleu, la lumière douce du jour. Dans la campagne, le nombre de morts ne se compte pas, plus. Sous le soleil qui s’annonce, « les enfants jouent dans le sable », ils « cueillent des miettes », « n’en finissent pas de finir ». Dans le... [Lire la suite]

17 juillet 2016

La petite - une nouvelle de Cécile Guivarch

J’ai neuf ans. Dix peut-être. Devant le petit-déjeuner. C’est comme ça. Devant le petit-déjeuner. Tartines-pain-beurre-confiture. Fraise et moi petite. C’est dimanche ou mercredi. Jour sans école sans aucun doute. Ma mère parle. Elle raconte les histoires de son enfance. Ou celles de sa grand-mère et de son arrière-grand-mère aussi. Elle dit. Elle transmet. Mémoire de l’une à l’autre. Des unes aux autres. J’écoute. N’en perds pas une miette de petite fille. Ni de mes tartines ni de la mémoire renouée. J’écoute les vies d’autrefois.... [Lire la suite]
16 mai 2015

"Renée, en elle" Cécile Guivarch

« Ce qu’il y a avec Renée, c’est qu’elle me vient tout en morceaux, tessons de mosaïques. Je les assemble et tente de les harmoniser. Je m’évertue à redonner à Renée, de vraies couleurs. Elle ne me donne pas la tâche facile et pourtant je poursuis ce travail de reconstitution, la rassembler, la recoller pièce par pièce. En haut de la mosaïque, il y a beaucoup de lapis lazuli et des oiseaux, de la lumière qui serait un soleil ; au centre, cela s’assombrit, mais les couleurs restent vives. Dans le bas, l’ocre devient de plus... [Lire la suite]