07 janvier 2018

Robert Doisneau "La banlieue en couleur"

  On connait Robert Doisneau pour ses photos portrait d’un Paris des années d’après-guerre, son baiser de l’Hôtel de Ville, les poulbots titis parisiens qui glissent sur les terrains encore vagues à la sortie de l’école. Un Paris qui revit, se reconstruit, renait après les souffrances guerrières, les années d’occupation. Mais on a oublié le Doisneau de la banlieue, ce lieu de prédilection qu’il aimait photographier, lire, regarder. Cette banlieue qui représentait le Paris populaire, prolétaire, qui était la jeune garde... [Lire la suite]