05 novembre 2015

" Chicagoland " - Fabrice Colin - Sacha Goerg

  « Mon nom à moi, c’est Lewis Woodroffre. Dans moins d’une heure, à dix heures précises, je vais mourir sur la chaise électrique parce que j’ai tué une fille. »  Chicago, en plein milieu des années 50, l’époque où les femmes commençaient à vouloir s’émanciper, à sortir dans ses fameux bars américains aux couleurs flashy et à rencontrer des hommes au profil à la Montgomery Clift, le célèbre acteur à la gueule d’ange et au visage à faire pâlir de pamoison ces femmes en quête d’amour. Chicago et ses bas fonds,... [Lire la suite]

27 septembre 2015

"Paul a un travail d'été" - Michel Rabagliani

  « Je voudrais te faire un cadeau Paul. Étends-toi sur le dos avec moi… C’est un cadeau que tu ne peux pas prendre dans tes mains et qui est très loin d’ici ! Mais il est très durable.Regarde bien la Grande Ourse… Juste au dessus de la deuxième étoile à partir de la gauche, collée, collée dessus, il y a une mini étoile que personne ne remarque… Ben, c’est celle-là que je te donne, parce qu’elle est toujours visible mais que personne ne s’en occupe. Y‘aura juste nous deux qui la verrons, tu comprends ? Comme ça,... [Lire la suite]
03 février 2015

"Cet été là" Jillian et Mariko TAMAKI

Cela fait un bout de temps que cette bande dessinée me trotte dans la tête, qu’elle me hante comme un souvenir d’un été mélancolique, d’un été d’enfance au bord de l’eau. Un été où tout s’en va. Celui qui reste gravé dans la mémoire comme étant l’été où l’adulte a surgi au coin d’un âge incertain.    Comme chaque année la famille de Rose part en vacances à Awago Beach, petite ville située au bord d’un lac, endroit éloigné de tout, apaisant. Un lieu comme un souvenir, un rituel, une habitude où la famille... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 17:43 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 janvier 2015

"Un grand cru de Bourgogne oublié " Guillot, Richez, Guilloteau

« pétard de pétard !Jigusse crailliste !Palsambleu !Vertuchou ! Vertuchou !Bon sang de bonsoir ! J’ai trouvé … ! Pétard de pétard, c’est quoi ce vin ? »   Dans toute cave, il nous arrive de retrouver une bonne vieille bouteille qui traine dans des casiers laissés à l’abandon, poussiéreuse, recouverte de toiles d’araignées et dont il est impossible de savoir ce que c’est, d’où elle provient, qui l’a fabriquée, mise en bouteille. On ne connait rien de son histoire mais ce... [Lire la suite]
22 novembre 2014

Saturday read fever - "Un océan d'amour" - Lupano et Panaccione

  Ce livre ne contient que des idées péchées au grand large par Wilfrid LUPANO, selon les techniques artisanales respectueuses de l'environnement culturel, et mises en boite à la sardinerie graphique PANACCIONE, Milan Italie (Union européenne).   Ingrédients : océan (eau, sel  détritus), amour (eau de rose, baisers, mariage), sardines, mouettes, crêpes, homard, Bigoudènes endeuillées, sauce (aventure, suspense, second degré, drame sentimental, rebondissements absurdes, gags désopillants), Che Guevara (0,5%),... [Lire la suite]
17 octobre 2014

"Un thé pour Yumiko " Fumio OBATA

« Vous voyez combien la vie est éphémère ? Donc profitez-en bien tant que vous pouvez... Il faut savoir faire les bons choix. Parce que la vie a une durée limitée. Nous changeons tout le temps... De même que nos ambitions, nos désirs et nos objectifs... L'important, c'est de trouver quelque chose d'immuable en soi. » Il m’aura fallu deux lectures pour comprendre, cerner les subtilités et les aquarelles de cette bande dessinées. Il m’aura fallu comme un chemin initiatique, une perte d’identité pour entrevoir la... [Lire la suite]
25 septembre 2014

« La grande guerre, le premier jour de la bataille de la Somme » Joe SACCO – Adam Hochschild

" Ces hommes qui avaient été tenaillés par la fatigue, fouettés par la pluie, bouleversés par toute une nuit de tonnerre[…] entrevoyaient à quel point la guerre, aussi hideuse au moral qu’au physique, non seulement viole le bon sens, avilit les grandes idées, commande tous les crimes mais ils se rappelaient combien elle avait développé en eux et autour d’eux tous les mauvais instincts sans en excepter un seul : la méchanceté jusqu’au sadisme, l’égoïsme jusqu’à la férocité, le besoin de jouir jusqu’à la... [Lire la suite]