20 novembre 2016

" Celui-là est mon frère " Marie Bartholet

« En te voyant, j’ai pensé que tu étais revenu pour moi, pis que tu avais vieilli. Je me trompais. Déjà tu souhaitais repartir. Et ce n’était pas tant que tu avais vieilli, tu étais transformé – défiguré, allais-je dire – par la brûlure d’une foi neuve. »  Ecrire ce billet un soir de vote est déjà quelque chose d’éminemment politique. Ecrire sur ce roman est quelque part déjà un geste revendicatif, universel, intemporel, citoyen. Car « Celui est mon frère » de Marie BARTHELET ne peut laisser indifférent... [Lire la suite]