07 mars 2019

Déménagement

Le 26 mars 2013, j'ai pris mon courage a deux mains et je me suis lancée dans l'aventure d'un blog (bon il faut dire que je venais de rencontrer 2 fées devenues des amies très précieuses et des anges un peu, beaucoup démons aussi avec qui j'aime buller). Donc il y a 6 ans je ne me doutais absolument pas où je mettais les pieds, ni les mains et encore moins le coeur qui chez moi, vous le savez tous, est un vrai instrument de musique orchestre symphonique fanfare. Le petit carré jaune prenait vie. En six ans, j'aurais navigué sur... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 10:11 - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2017

Vendredi 15 décembre 2017 - Lettre à

Lettre aux 68 premières foisLettre à Charlotte    Il y a des moments dans la vie qui sont des moments de grâce de volupté infinies, d’une générosité et d’une tendresse débordantes. Il y a des instants où les émotions se vivent, intensément, insatiablement. Et nul n’aurait pu croire cela il y a 5 ans. Nul n’aurait pu me dire que cette amitié qui est née sur un réseau social, autour d’un blog et d’une rencontre dans un grand salon littéraire (renforcée par les accidents de la vie), m’aurait donné l’incroyable chance... [Lire la suite]
03 novembre 2015

Couleurs d'automne

  Comme toutes les bonnes choses, les blogs ont une fin et je me dis régulièrement que le mien arrive peut-être à un cap, une envie de marcher vers d’autres chemins, de s’aventurer vers d’autres cieux, d’autres lieux. Je me le dis souvent en ce moment, ça traine comme le soleil d’automne traçant ses derniers rayons lumineux. Je me le dis puis lis d’autres ouvrages qui invariablement me donne envie de vous les faire connaitre, de partager, de poursuivre ses rencontres entre les mots et vous, vous qui lisez cette page internet.... [Lire la suite]
28 août 2015

"Achille" Marie Richeux

" Ton nom est une armée, mille soldats contenus dans ton nom, mille armures contenues dans ton nom, mille chars, dix mille chevaux, écoute comme ton nom fait du bruit. C'est charmée par cela que ma porte c'est ouverte. J'aurais dû mieux entendre." Marie Richeux, c'est tout d'abord une voix qui nous parle, qui nous susure des histoires polaroïds, des petits riens qui deviennent de belles et douces lumières, des historettes, des clichés de mots qui font du bien. Par l'intermédiaire des ondes, elle s'invite dans nos salons, nos... [Lire la suite]
19 août 2015

"Ressources inhumaines " Frédéric Viguier

« Son seul talent avait été d’avoir compris qu’en tirant quelques ficelles trouvées au hasard, elle pourrait élever son agréable et petite personne… jolie mais sans plus… pas si bête, mais sans plus… sympathique mais sans plus…  rigolote mais sans plus… souriante mais sans plus… vers les sommets d’un Etat. Celui qui gérait l’activité, les relations humaines, le moral et le niveau de vie d’un peuple de  six cent cinquante âmes au sein d’un monde vivant relié sur lui-même, celui d’un hypermarché situé en bordure d’une... [Lire la suite]
29 juillet 2015

"Nouaison" Silvia Härri

« Mardi 11h30. Ainsi est-il écrit dans l’agenda du médecin.Tu ne discuteras pas.Le lit roule dans le couloir, puis basculement de ce corps alourdi (le tien ?) du matelas au brancard. Du brancard ensuite à cette trappe horizontale qu’il faudra traverser (avec, au bout, quel espoir ?), avant que  les néons ne te trouent le regard.Etendue, à nouveau, sur une table, des spots pleins ces yeux qui clignent avec force, maintenant, sous tant de lumière, lumière si crue qu’elle pourrait blesser, griffer la chair ou... [Lire la suite]

25 juillet 2015

"Laissez-moi" Marcelle Sauvageot

« Une légende japonaise, je crois, prétend qu’à la naissance la lune attache par un ruban rouge le pied d’un futur homme au pied d’une future femme. Pendant la vie le ruban est invisible, mais les deux êtres se cherchent et, s’ils se trouvent, le bonheur pour eux est sur terre. Il en est qui ne se trouvent pas ; alors leur vie est inquiète et ils meurent triste : pour eux le bonheur commencera seulement dans l’autre monde : ils verront à qui le ruban rouge les attache. Je ne sais qui je trouverai en ce monde le... [Lire la suite]
13 juillet 2015

"Traversée " Marie Hélène Lafon

« Le pays premier peut-être une prison, il peut être un royaume suffisant, une source vive, un trésor. Je ne sais pas bien où passe la frontière entre la chance et le risque, le partir et le rester, l’attachement et l’arrachement ; je cherche à tâtons et suis des chemins ombreux ou troués de lumière qui s’enfoncent dans la terre des origines et partent dans le monde. Je sais seulement que la regardeuse d’enfance est devenue une travailleuse du verbe, assise à l’établi pour tout donner à voir en noir et blanc sur la page... [Lire la suite]
08 juillet 2015

"Elle danse dans le noir" René Frégni

« Les mots reviennent à pas de loup, aussi silencieux que des papillons noirs. Les mots ne nous trahissent pas. Ils nous effraient, ils nous fuient. Lorsqu’on a vraiment besoin d’eux, ils entrent dans la maison par les fenêtres et par les portes, par le soleil et par la lune, par toutes les lumières des saisons. Ils se glissent partout, dans les chemises, dans les placards, dans les draps. Violemment ils vous accrochent le ventre, vous poussent vers la table. On ouvre un cahier, on attrape un stylo. Ils sont là, précis et... [Lire la suite]
20 juin 2015

" Chauve(s) " Benoit Desprez

    C'est l'histoire de la femme que j'aime (et elle a un cancer). Je ne vous parlerai pas de ce petit livre rouge sang, rouge crabe. Je ne vous en dirai aucun mot. Ma bouche se tait, je caresse mes cicatrices, les cicatrices de vie. Ce n'est pas moi mais une autre qui ai lu l'histoire de Benoit DSPREZ. Ce n'est pas moi qui est vécu ce chemin d'étoiles et de rayons lumineux qui s'infiltrent dans le corps mais ma soeur. Je n'étais qu'une simple main sur son épaule, une personne insufflant l'air vital, celle qui... [Lire la suite]