18 février 2015

"Quatre femmes " Wang Shu Hui

« Les montagnes s’étendaient à l’infini et très loin sous les rayons du soleil, on pouvait encore apercevoir la silhouette de Zhang Sheng. Dame Cui appela sa fille à plusieurs reprises, Hong Niang la tira pour monter en voiture. A partir de ce moment, ni l’un ni l’autre ne savait combien de mois, combien d’années s’écrouleraient avant qu’ils ne soient à nouveau réunis. » Quatre histoires qui retracent des parcours exemplaires, quatre odyssées féminines sous la forme de Linhuanhua, genre relevant de la peinture chinoise... [Lire la suite]

14 décembre 2014

Dimanche en poésie - Haikus

    L'automne s'en va - Une bogue de chataigne fendue comme des mains entrouvertes   Bashô, seigneur ermiteL'intégrale des HaïkusPointséditions bilingues   Beethoven - Silence   Traduire, c'est trahir. Impossible de le renier, surtout au moment de transmettre la quintessence d'un poème aussi bref que le haïku japonais.        
05 novembre 2014

"Dialogue du thé et du vin" Wang FU

  « Comme il est impossible de raconter dans les moindres détails ce long développement de la civilisation, je vais aller à l’essentiel : aujourd’hui j’ai demandé au thé et au vin de comparer leurs propres mérites et de juger qui l’emporte. » Qui du thé ou du vin aura raison ? Qui du thé ou du vin sera ce breuvage divin remplit de sagesse qui abreuvera et apaisera les palais les plus sensibles ? Qui du thé ou du vin sera menée l’âme à découvrir les richesses  fabriquées grâce au terroir,... [Lire la suite]
15 septembre 2014

BASHÖ, seigneur ermite

sazanami ya kaze no laori no aibyöshi   Rides sur l'eauet brise parfumée en rythme   Bashö Seigneur ermite        
25 mai 2014

Lu Yu

      "Dès que j'aperçois un ruisseau et des montagnes, mes yeux malades s’écarquillent,Où que je marche, mes sandales en paille effleurent la mousse épaisse,De tous les objets de ma vie m'étant déjà débarrassé, je n'emporte que mes pinceaux et mes ustensiles pour le thé." Lu Yu ...    
13 mars 2014

" La Mer " Yôko OGAWA

 " La vieille maison dont le toit de tuiles oranges et la cheminée servaient de points de repère, donnait sur un chemin de campagne se faufilant entre les potagers et les vergers. Il n'y a pas d'autres locataires, on lui avait attribué les deux pièces situées à l'étage. Par la fenêtre donnant au Sud, il voyait les pruniers s'étendre à perte de vue au-delà du canal d'irrigation. " Extrait du camion de poussins A certains moments, vous avez besoin de faire un break, une pause, de vous écarter des chemins habituels et de... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 19:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,