04 octobre 2017

Isabelle Arsenault " L'oiseau de Colette"

  Colette est grincheuse. Colette est grognon. Colette et son petit imper jaune bougonne en donnant des coups de pied dans un carton posé dans le jardin clos en bas de chez elle, au pied de l’escalier colimaçon en fer. Il faut dire que Colette vient juste d’emménager dans un nouveau quartier et qu’elle s’embête ferme en attendant que ses parents terminent de déballer les dernières affaires.  « Non, Colette ! Pour une dernière fois, PAS D’ANIMAL DOMESTIQUE ! Maintenant va plutôt explorer ton nouveau... [Lire la suite]

03 octobre 2017

Sigolène Vinson - " Les Jouisseurs"

  « Jusqu’ici,  je n’ai rien écrit »…   L’écrivain avait renvoyé son travail à plus tard, celui qui avait consisté justement à écrire une histoire, à développer une fiction et s’y arc-bouter vaille que vaille. Mais l’écrivain n’y arrivait pas. Il n’écrivait rien. Le désert total, les chimères des volutes et autres herbes folles. Rien. Enfin rien qui ne mérite d’être lu. Rien qui ne donne la dimension d’un livre, d’une écriture, de ce quelque chose qui englobe les sons, les mots et les émotions. En fait nul... [Lire la suite]
16 août 2017

" Le cri du diable " Damien Murith

  Lire Damien Murith c’est pénétrer dans une écriture qui nous prend aux tripes, nous retourne en moins de deux, nous poursuit des jours et des nuits, nous envoie valdinguer avec poésie dans les cordes du ring. C’est entendre la petite musique des mots qui pénètre votre chair, votre cœur, enfouie sous votre épiderme un mal profond et vous laisse béat devant tant de forces et beautés. C’est un uppercut qui ne vous laisse aucun répit et vous donne juste l’envie de continuer à lire ce quelque chose que l’on nomme un bijou. Un... [Lire la suite]
28 juin 2017

" Louis parmi les spectres " Fanny Britt - Isabelle Arsenault

« Je ne savais pas que l’amour c’est comme une roche qui nous explose le cœur, qui fait mal autant qu’il fait vivre, et qu’il donne envie de fuir en même temps qu’il nous empêche de le faire. Ce que je savais c’est que la plupart du temps, ça finit mal. »   Il y a des bandes dessinées comme il y a des romans : impossible à chroniquer, impossible d’en parler.« Louis parmi les spectres »… J’en suis rendue à une énième lecture, à mon énième essai. Et depuis ma toute première ouverture de ce roman graphique... [Lire la suite]
16 mars 2017

" D'un coeur léger, carnet retrouvé du Dormeur du Val " Loïc Demey

  « Vincent, mon amour, nous avons toute la vie ! tu as murmuré lorsque je t'ai demandé en noces, au mois de juin dernier, tes joues rosées et ta bouche embrassant et respirant sa tendresse sur ma poitrine découverte.Tout le temps, toute la vie. Peut-être, je ne sais pas. J'ai appris que le temps fige les impatients, aussi que la vie, parfois, échappe aux plus sages. Tout le temps et toute la vie, je sais seulement que j'ai devant moi une muraille qui ne cesse de se dérober et toute une... [Lire la suite]
20 février 2017

" Chère brigande " Michèle Lesbre

Chère Michèle Lesbre, Chère Marion Du Faouët  Je ne sais comment commencer cette lettre, je ne sais comment vous adresser mon admiration face à votre écriture, à cette façon que vous avez de nous emmener dans vos mots, cette mélancolie que vous savez si bien écrire, ces hivers que vous nous faites traverser et qui sont des vrais silences dans lesquels j’aime me retrouver. Votre écriture a le don de m’amener à traverser des chemins logeant La Loire (Chemins), à m’asseoir sur des plages aux sables imparfaits (Sur... [Lire la suite]

18 décembre 2016

Souvenirs 2016... Le carré jaune - 2ème trimestre

Ah ce deuxième trimestre, un vrai marathon des livres avec la mise en place des 68 premières fois, ces primo-romanciers qui m’ont emmené loin, dans des lectures incroyables. Il fut un vrai plaisir de découvertes, de lectures incroyables aussi bien en bande dessinées qu’en roman ou poésie. J’ai foulé les montagnes chamaniques, côtoyé des ombres et des lumières, des peuples oppressés. Et puis il y a eu ces rencontres, ces visages, ces sourires et rires échangés à Châteauroux, cette envolée qui restera un moment de renaissance, un vrai... [Lire la suite]
28 novembre 2016

" Une chambre à écrire " expérience littéraire imaginée et mise en oeuvre par Sophie Robin

    Tout à commencer par un article sur un site que j’ai lu un peu par hasard. Un hasard qui comme on le sait n’existe peut-être pas finalement.A peine avais-je entamé ma lecture que je fus captivée par le projet, l’expérience urbaine,  cette déambulation pas banale, cartographiée et imposée de Bordeaux. Moi qui n’aimais pas cette ville pour des raisons remontant à un autre temps, un temps personnel, un temps d’introspection où mes pas m’avaient amené à me perdre dans cette cité bordelaise encore noircie par les... [Lire la suite]
15 septembre 2016

"Un garçon qui court" Mélanie Richoz

      « Tout ce que je vis aujourd’hui me sert pour demain. Happé par l’avenir, j’ai le devoir de l’écrire, d’en faire quelque chose, d’enquêter, de mettre du sens. De comprendre ? Tant que je ne l’ai pas écrit et qu’il n’a donc pas subi de transformation consciente qui fait que je ne peux plus penser comme avant, ça n’existe pas. C’est peut-être pour ça que je n’ai jamais raconté ce qui s’est passé entre nous.La raconter à qui,et comment,et pourquoi ?Qui peut entendre ?»  Je vais... [Lire la suite]
09 mai 2016

" Marguerite n'aime pas ses fesses" Erwan Larher

  « Marguerite n’aime pas ses fesses » ! Tiens donc… Pauvre Margot comme aurait souligné, de son ton caustique et narquois, Brassens en dégrafant son corsage. Soit ! C’est vrai qu’elles sont plates, que son cul n’est pas rebondi (ou du moins pas suffisamment aux yeux de ses copines et des siens), relevé, attirant, qu’elle n’a rien pour le mettre en valeur, pas de string ou de petite culotte en dentelle... (Marguerite, c’est le coton qu’elle aime, la tendresse, le confort, la relation durable et sincère.) Bref... [Lire la suite]