17 mai 2017

"Le point du i " Mélanie Richoz et Barroux

Tout a commencé en 2013. Non en fait cela n’est pas vrai. Tout a commencé bien avant. Avant ce projet. Une rencontre entre une auteure, une autrice, une écrivaine, une fille fabuleuse et moi. Entre ses mots et mes yeux, entre ce qu’elle écrit et ce que je lis mais ne dis pas. Une rencontre comme il en existe peu. Une Mue, une tourterelle, un bain et une douche froide, un j’ai tué Papa et un  garçon qui court. Mélanie Richoz.   Ma Mélanie. Oui j’ose dire Ma Mélanie. Car au-delà des mots, j’ai découvert une... [Lire la suite]

10 mai 2017

" Chaussette " Loïc Clément - Anne Montel

  « Chaussette est une vieille dame qui vit à côté de chez moi. C’est pas son vrai nom, mais quand j’étais petit, je savais pas bien prononcer "Josette". Et finalement, c’est resté. » Encore une fois j’ai succombé au charme de Loïc Clément et Anne Montel (les jours sucrés). Sous le titre de Chaussette on retrouve leur tendresse, leur petit côté acidulé et doux sur la vie et leur crayonné qui pourrait tirer sur l’enfance mais qui n’est pas moins une vision adulte. Chaussette est une vieille dame que Merlin, son... [Lire la suite]
03 mai 2017

" Le cas Fodyl " Lomig

Comment vous parler de cette bande dessinée tant son domaine d’anticipation et son sujet sont proches de notre quotidien avenir, tant les personnes que l’on y croise, sont ceux que l’on rencontre dans nos rues, villes, vies, tant notre monde s’avance à grands pas, grandes enjambées vers ce monde où les plus faibles, les moins bien lotis, les récalcitrants sont assis aux bords d’un précipice, tant les pensées idéologiques laissent naitre de nouvelles politiques.Comment vous parler de ce peut-être que l’on ose croire, qui arrive... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 avril 2017

" L' amour est une haine comme les autres" Louis et Marty

  Cette bande dessinée n’avait pas grand-chose pour me plaire, visuellement parlant.  Une couverture certe attirante où se dissimulait un visage, un paysage bucolique, deux enfants, un air de nostalgie assez mystérieuse… Mais à l’intérieur, des illustrations assez violentes, un coup de crayon vif, hachuré, noir, à la limite des polars américains où le bon est bon et le méchant, ignoble. Des couleurs sombres peu attrayantes pour quelqu’un qui aime l’univers poétique.  Bref très peu pour moi. « Mon... [Lire la suite]
19 avril 2017

" Verte " Marie Desplechin - Magali Le Huche

  Elle s’appelle Verte. Pas Brune, Blanche, même Violette ou encore Lucie. Non Verte. C’est sa  mère qui a choisi son prénom : Verte. Tu parles d’une facilité. Non mais c’est vrai quoi ! Pourquoi pas Mélusine, Marine, Laura, Elbinel, Melian, Milwen… La honte ! Faut dire aussi que Verte descend tout droit d’une famille de sorcières et rien n’est plus fatigant qu’une mère et une grand-mère sorcières, jeteuses de sorts qui ont décidé que sa fille et petite-fille, Verte donc, devait absolument apprendre à... [Lire la suite]
12 avril 2017

" La femme aux cartes postales " JP Eid et C Paiement

  « Chère Maman,  Je ne sais comment vous dire ces choses. Quand vous lirez cette lettre, je serai partie et je ne reviendrai pas. Cela vous brisera le cœur, mais je sais que vous me pardonnerez. Ce n’est pas la maison, ce n’est pas vous, ce ne sont pas mes amis ni mon coin de pays que je quitte. C’est que le monde a changé. A Ste Emilie, je ne pourrai jamais devenir celle que je suis. Je sais que vous ne serez pas d’accord mais j’ai une place à prendre. Je suis capable. Faites-moi confiance, je vous en prie.... [Lire la suite]

05 avril 2017

" Ecumes " Ingrid Chabbert - Carole Maurel

«  Parfois, on se noie dans une mer à boire. Aussi rouge qu’un cœur qui cesse de battre. On regarde vers la surface à la croisée de chemins sous-marins : remonter ou se laisser aller. » Elles s’aiment. Tout simplement. Tendrement. Elles s’aiment. Sans se poser de questions, sans attendre de consentements. Elles s’aiment. Point. La seule ombre à leur union, leur amour, l’enfant. L’enfant qui manque, l’enfant absent. Et tel un océan de sang, une mer rouge, il ne semble vouloir venir, s’accrocher,  naître. Le... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 03:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mars 2017

" Jacques Prévert n'était pas un poète " Cailleaux - Bourhis

" La Poésie, c'est le plus joli surnom que l'on donne à la vie. "   Jacques Prévert n’est pas un poète… Allons donc !! Comment peut-on penser une telle chose ? Jacques Prévert, ce cancre de la vie, cet anarchiste de la liberté, ce libertaire des verres et des pieds… Allons donc. Jacques Prévert. Cet éternel photographie d’un homme aux cheveux blanc brossés en arrière, cigarette amarrée au coin droit de ses lèvres, regard lourd et à la fois espiègle, canaille des bons mots qui se déversent.  Prévert, ce drôle de... [Lire la suite]
22 mars 2017

" Momo " J Garnier et R Hotin

  Momo est une jolie demoiselle de 5 ans. Un brin caractérielle, un brin espiègle, malicieuse, gouailleuse, un brin têtue et ne se laissant pas conter fleurette facilement. Mais c’est bien connu « à 5 ans, on fait ce qu’on veut ! » et personne ne peut nous contredire, nous interdire de faire ce que l’on souhaite. Nà ! Parce que oui, à 5 ans, on est encore une enfant et on n’est pas sérieux quand on est une enfant. Et ce qu’aime avant tout Momo, c’est partir explorer sa campagne portuaire, jouer sur la digue,... [Lire la suite]
15 mars 2017

" Corps sonores " Julie Maroh

« Chaque fois qu’on parle d’amour, c’est avec jamais et toujours. Viens, viens, je te fais le serment […] qu’avant toi, il n’y avait pas d’avant. Il n’y avait pas d’ombre et pas de soleil. Le jour et la nuit s’était pareil. Y’avait pas au creux de mes reins, douce, la chaleur de mes mains. »  Dans « Corps sonores », Julie Maroh nous entraine dans la valse des histoires d’amour, qu’elles finissent mal ou bien. Elles nous entrainent dans ces rencontrent d’un jour, d’une nuit, d’une semaine ou d’une vie, dans la... [Lire la suite]