17 octobre 2018

Catherine Meurisse - Les grands espaces

  « Longtemps j’ai rêvé d’avoir, dans mon appartement parisien, une porte spéciale qui s’ouvrirait directement sur les prés. Je l’emprunterais à chaque saison, en un rien de temps, en un coup de crayon, j’irais faire des provisions de paysages, d’odeurs, de silence. Peut être que je m’attarderais un peu. »   Il serait simple de résumer ce roman graphique à un simple retour vers les grands espaces, vers la cellule familiale et la campagne, un retour à la nature et ses valeurs primitives. Il serait simple de... [Lire la suite]

10 octobre 2018

Barroux On les aura, carnet de guerre d'un poilu

  «3 août 1914.  C’est le jour du départ. La mobilisation est décrétée, il faut partir, quitter femme, enfants, famille. J’ai du courage, il le faut. 9 heures. C’est fini : adieu à tous. Non, au revoir. Car je les reverrai. »   Un jour qu’il marchait entre Bastille et République, Stéphane Barroux tombe sur un tas de gravats, galets de charbon, livres moisis, meubles fatigués déposés, sur le trottoir, par deux hommes.  A la recherche de papiers destinés aux collages pour ses illustrations jeunesses,... [Lire la suite]
03 octobre 2018

Arnaud Quéré - Un air de paradis

  « C’était à trente kilomètres de Lyon, il y a 25 ans, une époque où les routes n’étaient pas encore goudronnées, où les maisons n’étaient pas clôturées, et où, de la fenêtre de ma chambre, je ne voyais que des champs. La maison se situe à l’écart du village, à l’orée d’un bois. Avec son chemin tout droit sorti d’une chanson de Mireille. Avec ses noisettes, et ses si belles mûres. A l’odeur si douces lorsque ma mère préparait les confitures. » Tout commence comme un air de famille, des grands-parents, cet air qui... [Lire la suite]
28 septembre 2018

Tom Haugomat - À travers

  Mars 1956, un enfant vient au monde au PearceHealth Medical Center, Ketbhikan, Alaska. Dans sa chambre, un mobile aérien et spatial, une certaine idée déjà de la galaxie. Sur la commode, qui se dessine dans l’ombre de la porte que l’on ferme, une fusée. L’enfant s’endort. Chut. Chaque étape de la vie passe ainsi. De la fenêtre de sa chambre, le petit garçon observe la vie, dans son grand émerveillement et les petites découvertes. Chaque chose devient le reflet d’un instant de vie. De l’intérieur à l’extérieur, de... [Lire la suite]
26 septembre 2018

Olivier Clert - Charlotte et moi (tome 3)

« Une personne qui te manque ou qui n'est pas là, c’est une étoile qui veille sur toi. »  « Charlotte et moi », c’est ce moment que l’on attend avec fébrilité, cette amitié qui nait vous empêchant de tomber, de glisser, rassurante. C’est la douceur, la bienveillance et cela quelque soit les circonstances, la joie et les doutes, les peurs, le bonheur. C’est ce sentiment qui germe et devient, porte, transmet, grandit.  Je pourrai bien sûr vous narrer le scénario : l'amitié entre deux êtres qui se sont... [Lire la suite]
19 septembre 2018

Morizur et Montgermont "Bleu pétrole"

  « Octobre 1961. D’aussi loin que je me souvienne, on m’a toujours surnommé Bleu. Peut-être à cause de mes yeux ou de ceux de ma mère ou bien parce que c’est le premier mot que mon frère a prononcé en me voyant. Certains aiment raconter qu’à l’époque mon père chantait un tube baptisé bleu. La légende dit aussi que la première fois que j’ai vu la mer… Je ne cherche pas à démêler le vrai du faux, mes souvenirs se mêlent à ceux des autres, aux histoires et aux dires, aux interprétations, pour créer une mémoire collective,... [Lire la suite]
Posté par sabeli à 05:58 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 août 2018

Barbara Baldi - La partition de Flintham

  Décembre 1850. Quelque part dans la campagne anglaise qui borde les Midland. Pas si loin de Notthimgham et son appel londonien. La neige recouvre de son blanc manteau les longs et monotones paysages, les rudes collines désertiques, la triste forêt de Sherwood, berceau des contes pour brigands et pilleurs de manoirs. Un comté où seuls les loups hurlent aux abois, où seuls quelques corbeaux volent encore de fenêtres en fenêtres. Flintham Hall Manor.   Un hiver rigoureux que cet hiver à la jonction d’une nouvelle année.... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Camille Benyamina - Véro Cuzot "les petites distances"

  Il y a ces bandes dessinés, ces romans, ces lectures qui vous cueillent vous prennent par la main et vous embarquent dans leurs histoires, leurs écrits, vous propulsent dans une dimension autre que celle dans laquelle vous végétez. Des lectures qui relatent si bien ce monde actuel, une transparence et solitude des êtres, ces personnes attachantes mais qui d’un coup de vent, un coup de rien, un coup ailleurs, disparaissent, deviennent des fantômes, le zapping des relations, la vitesse d'un monde qui bouge..   Comme dans... [Lire la suite]
04 juillet 2018

Zidrou - Lafevre "Les beaux étés - Le repos du guerrier"

  « Il est libre Max, il est libre Max…… »   Que seront  nos étés sans la famille Faldérault, sans notre smala belge préférée ? Que seront nos vacances sans les leurs, sans cette tendresse qui émanent, sans leur douce dinguerie, leurs riantes mésaventures aventures, sans Miss Esterel toute rutilante de rouge vitaminé. Que seront nos petits moments de bonheurs hilares sans les beaux étés ?Rien. C’est que cette famille, on l’aime et pas qu’un peu. Elle a cette douce image de notre enfance, ces relents de... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Simone Veil " L'immortelle"

    « Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs. Si j'interviens aujourd'hui à cette tribune, Ministre de la santé, femme et non parlementaire, pour proposer aux élus de la nation, une profonde modification de la législation sur l'avortement. Croyez bien que c'est avec un profond sentiment d'humilité devant la difficulté du problème, comme devant l'ampleur des résonances qu'il suscite au plus intime de chacun des français et des françaises et en pleine conscience de la gravité des responsabilités que nous allons... [Lire la suite]