31 octobre 2017

Martine Delerm "Les petites émotions"

  « Laisser échapper son cerf-volant. Inviter les mésanges à diner. Prendre le tapis pour une piste de ski. Se croire encerclé par la marée. Recevoir une carte d’anniversaire. Gagner un poison rouge à la tombola. Partager un moment précieux. Retrouver dans sa poche un coquillage de l’été. Libérer les papillons. Rater son dessin juste à la fin. Guetter les premiers flocons. Etre malade un jour de fête. Renverser le bocal. Ramasser un oiseau blessé. Entendre des bruits bizarres le soir. S’apercevoir qu’on se... [Lire la suite]

22 octobre 2017

Charles Baudelaire - Mathilde Magnan "L'albatros"

    Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipagePrennent des albatros, vastes oiseaux des mers,Qui suivent, indolents compagnons de voyage,Le navire glissant sur les gouffres amers.  A peine les ont-ils déposés sur les planches,Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,Laissent piteusement leurs grandes ailes blanchesComme des avirons traîner à côté d'eux.  Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !L'un agace son bec avec un brûle-gueule,L'autre... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Isabelle Arsenault " L'oiseau de Colette"

  Colette est grincheuse. Colette est grognon. Colette et son petit imper jaune bougonne en donnant des coups de pied dans un carton posé dans le jardin clos en bas de chez elle, au pied de l’escalier colimaçon en fer. Il faut dire que Colette vient juste d’emménager dans un nouveau quartier et qu’elle s’embête ferme en attendant que ses parents terminent de déballer les dernières affaires.  « Non, Colette ! Pour une dernière fois, PAS D’ANIMAL DOMESTIQUE ! Maintenant va plutôt explorer ton nouveau... [Lire la suite]
02 octobre 2017

Thomas Scotto - Ingrid Monchy " Rendez vous n'importe où"

  « Madam’zelle, Rendez-vous lundi en neige quand il fera tout blanc. Je serai debout devant la fontaine gelée. Très facile à reconnaître avec mon écharpe rouge vraiment rouge.PS : Je vous jure que c’est très sérieux cette lettre. » « Monsieur  Pour le lundi des flocons, je crois que c’est très possible. Je n’ai pas beaucoup de choses à faire dans mes feuilles de rendez-vous. Recto, verso… enfin, pas trop de choses aussi sérieuses que vous. Oui, c’est d’accord.PS : je vous reconnaîtrai, c’est... [Lire la suite]
27 juin 2017

" Le chat blanc et le moine " J.E. Bogart et S Smith

« Moi le moine qui étudie, je partage mon logis avec Pagur, mon chat blanc. A la lueur d’une chandelle jusque tard dans la nuit, nous vaquons chacun à nos occupations. »  Au fin fond des collines, quelque part au milieu de nul part, on dit même que ce lieu serait une île, l’ile de Reichenau ou peut être est-ce d’un autre endroit, en Irlande ou au fin fond d’une contrée lointaine, vit un moine, reclus de tous bruits et civilisations. Simple copiste à la recherche de pensées qui pourrait trouver des lecteurs, il espère... [Lire la suite]
02 juin 2017

" Le jour où je suis devenu un oiseau " Ingrid Chabbert - Guridi

  «  Le jour de la rentrée des classes, je suis tombé amoureux. C’était la première fois. » Certains livres sont de réelles invitations à entrer dans un autre univers et cela dès la page de garde. On se sent irrésistiblement attiré par le crayonné, les couleurs, le dessin à la fois mystérieux et onirique. On s’y sent bien, tout en douceur et tendresse. On ressent la trame, le fil qui relie les pages, le tissu de papier rouge jauni, picoté, à la limite du tissu. On a plus qu’une envie : entrer dans ce monde. ... [Lire la suite]

05 mai 2017

" Chez nous " Carson Ellis

  «  Chez nous, c’est une maison de campagne. […] »«   Et chez vous, c’est où ? »  Dans cet album voyage que nous propose Carson Ellis, on part explorer les maisons comme on part au bout du monde rencontrer ces habitants, les âmes qui y habitent, les détails que l’on ne remarque jamais.On s’étonne d’une maison perdue au milieu des herbes hautes, chaumière au toit rouge et aux fenêtres ouvragées. Ailleurs on observe l’architecture d’un appartement, les mille et un points qui ornent ses murs... [Lire la suite]
28 avril 2017

" Coeur de bois " Henri Meunier et Régis Lejonc

  «  Vous nous croyez-seuls ? Nous ne le sommes pas ! Avec votre fauteuil, je pousse vos crocs et mes blessures. Mais tour de roue après tour de roue, je me prouve que rien n’est jamais perdu.Je vous rends visite parce que je suis là. Debout. Malgré vous. Je veux croire qu’il est possible de devenir grand sans devenir méchant. Et je prends soin de vous pour le croire toujours. »  Comme tous les matins, Aurora force sur le trait de khöl et dépose deux gouttes de parfum à la naissance de son cou.... [Lire la suite]
13 avril 2017

" Le groupe " jean Philippe Blondel

  « On a tous été très secoués. Par toutes les histoires. Les fausses. Les vraies. C’est comme si nous avions été projetés à l’intérieur d’un film trop réaliste. Juliette et Camille s’essuyaient les yeux. Boris fixait le plafond pour contrer l’émotion. Mais le plus troublant, c’était Mme Grand. Alors, elle, toutes les digues ont lâché. Elle était carrément en PLS. C’est bizarre de voir un adulte pleurer. »   Autant vous le dire tout de suite, l’écriture et moi, les mots dans un carnet ou sur une feuille de... [Lire la suite]
27 mars 2017

" Les Liszt " Kyo Maclear - Jùlia Sardà

  « Les Liszt dressent des listes. Grifgrif, grafgraf. Des listes parfaitement ordinaires. Et des listes tout à fait insolites. »  Comme tout le monde il vous est arrivé de dresser des listes, des to do. Des listes de courses à faire, de choses à ne pas oublier, de rêves à construire, de livres à lire, d’autres à ne pas oublier, des listes de cadeaux, des listes de choses et d’autres. « Grifgrif grafgraf »  Mais des listes de listes. Des listes de mots, de choses épouvantables, de maladies... [Lire la suite]